Actualités

Volkswagen voudrait partager sa plateforme électrique avec ses concurrents

Et pas seulement Ford

Et pas seulement Ford

Alors que certains constructeurs attendent toujours avant de se lancer dans le segment des véhicules électriques, Volkswagen y a sauté à pieds joints. Elle a déjà déclaré qu’elle souhaite vendre un million de véhicules électriques par an d’ici 2025 et en construire au moins 15 millions sur sa plateforme électrique modulaire dans le cadre de la première phase de son grand pas vers l’électrification. Si ces derniers plans se concrétisent, cependant, la plateforme MEB pourrait également servir à construire d’autres modèles de voitures.

Selon Reuters, Michael Jost, responsable de la stratégie de marque de Volkswagen, a récemment déclaré au journal allemand Tagesspiegel que le constructeur pourrait permettre à ses concurrents d’utiliser la plateforme MEB pour leurs propres véhicules électriques. D’après le texte, il s’agit de conversations sérieuses, et non pas de discussions préliminaires. M. Jost aurait également déclaré au journal qu’il souhaite que la plateforme MEB devienne « une norme pour tous, pas seulement pour le groupe Volkswagen ».

Le rapport n’indique pas quels constructeurs discutent actuellement avec Volkswagen au sujet de l’emprunt de la plateforme électrique, mais puisque le constructeur allemand a récemment annoncé un partenariat formel avec Ford, l’Ovale bleu sera probablement le premier. Toutefois, comme le rapport mentionne plus d’un concurrent, il est fort probable que quelques autres suivront l’exemple de Ford.

Compte tenu du fait que les voitures électriques continueront d’être chères au cours des prochaines années, il est logique que les constructeurs veuillent économiser sur le développement de plateformes. D’un autre côté, il sera également plus difficile de différencier les différents véhicules. Mais si une plateforme partagée stimule la créativité des concepteurs et les encourage à prendre des risques, ce sera une bonne chose.

Source(s) : Reuters