Actualités

Voici pourquoi Volkswagen abandonnera les véhicules électriques à traction

La propulsion et la traction intégrale seront privilégiées

La propulsion et la traction intégrale seront privilégiées

À l’heure actuelle, si vous voulez une Volkswagen électrique, votre seule option est l’e-Golf, une version électrifiée de la voiture à hayon Golf à traction. Mais comme nous l’avons appris l’an dernier, les futurs véhicules électriques de Volkswagen seront exclusivement à propulsion ou à traction intégrale. Récemment, lors d’une table ronde avec Motor Trend et d’autres journalistes, Matthew Renna, le responsable nord-américain de la mobilité électrique chez Volkswagen, a expliqué les raisons de cette décision.

« Eh bien, le moteur à combustion interne [d’un véhicule] est avantagé par une configuration de moteur à l’avant et à traction, parce que vous n’avez pas besoin des arbres de transmission et des essieux arrière, et ainsi de suite, explique M. Renna. Avec un véhicule électrique, vous avez une unité d’entraînement et quelques câbles, vous pouvez donc tout disposer ça à l’avant si vous voulez une voiture à traction. Et ce serait efficace, mais ce l’est autant avec ce même moteur à l’arrière; tout ce qu’il en coûte de plus, c’est quelques sous pour allonger le câble en cuivre. Donc, vous savez, avec l’amélioration de la dynamique de l’entraînement à propulsion, cela se prête un peu mieux à une plateforme à propulsion étant donné qu’il n’y a pas vraiment de différence sur le plan des coûts. »

M.Renna a également affirmé qu’il ne serait pas surpris de voir la configuration à traction devenir beaucoup moins fréquente à mesure que les véhicules électriques deviennent plus populaires. « Je peux très bien l’imaginer, dit-il. Je veux dire, si c’est la même efficacité et le même coût, la dynamique prévaudra. Habituellement, ce compromis est fait dans des véhicules moins coûteux qui favorisent l’efficacité et le coût. Ils doivent sacrifier la dynamique. »

Christian Buhlmann, chef des communications de la gamme de produits de Volkswagen, est allé encore plus loin, affirmant qu’il n’y a pas de raison de construire un véhicule électrique à traction. « Ce n’est pas très logique, parce que si vous pensez au couple de départ que vous avez et à la répartition dynamique du poids, le poids est levé de l’essieu avant vers l’essieu arrière, dit-il. C’est exactement là que vous avez besoin du couple au bon moment de l’accélération. Par conséquent, physiquement, il n’est pas logique d’utiliser seulement l’essieu avant si vous avez un véhicule qui offre beaucoup de couple dès le départ. »

Voilà, c’est dit. La construction d’un véhicule électrique à propulsion n’est pas plus chère, Volkswagen ne voit aucun avantage à choisir une configuration à traction, et l’alimentation des roues arrière comporte de nombreux avantages. Cet argument nous semble assez convaincant.