Actualités

Voici le prototype du cabriolet Lexus LC

Le dévoilement a eu lieu au Festival de vitesse de Goodwood

Le dévoilement a eu lieu au Festival de vitesse de Goodwood

L’une des Lexus les plus belles jamais conçues a perdu son toit à Goodwood. Déjà présenté sous forme de concept plus tôt cette année, un prototype du cabriolet Lexus LC partiellement camouflé a fait son apparition au Festival de vitesse de Goodwood, un événement qui attire des amateurs du monde entier pour regarder des voitures (habituellement) anciennes grimper une courte pente. Le cabriolet LC se joindra au coupé LC et à la berline LS téméraire de Lexus, au sommet de sa gamme, alors que le constructeur cherche à établir davantage sa réputation de marque de luxe de niveau 1.

Bien que nous ne sachions pas encore quand le cabriolet LC se joindra officiellement à la gamme Lexus, il devrait s’intégrer parfaitement aux côtés du coupé LC, une voiture que nous appelions « l’un des plus prestigieux coupés grand tourisme sur le marché ». Nous avons fait l’éloge du coupé intrigant, muni d’un groupe motopropulseur hybride à six cylindres et d’un V8 de 471 chevaux qui, grâce au système d’échappement multimode, produisait un son glorieux. Imaginez maintenant que vous entendez ce V8 à aspiration naturelle dans une version à toit ouvrant de la LC.

Ce n’est pas la première fois que Toyota profite du Festival de vitesse de Goodwood pour faire connaître un produit à venir. Avant que la Toyota Supra ne devienne une voiture de sport qui défie toute comparaison, il s’agissait d’un nouveau modèle très attendu avec ce qui ressemblait à un calendrier de déploiement sans fin. Une partie de ce déploiement comprenait la course de côte sous forme de prototype à Goodwood.

 

Quant au cabriolet LC, le prototype était conduit par le pilote professionnel Nick Cassidy avant que la voiture ne soit emportée en tournée à divers événements. Attendez-vous à ce que le cabriolet LC continue là où le coupé s’est arrêté, comme une exquise voiture grand tourisme qui n’est pas axée sur les courses d’accélération aux feux de circulation. En fait, avec le gain de poids probable du cabriolet par rapport au coupé, ce sera probablement encore plus le cas lorsque la version de production fera ses débuts. Nous croisons les doigts pour que Lexus mette à jour son sélecteur du système d’infodivertissement à pavé tactile frustrant (comme elle l’a fait avec le RX 2020), mais nous ne comptons pas là-dessus. Quoi qu’il en soit, le compte à rebours commence pour Lexus qui dévoilera un cabriolet LC entièrement prêt pour la production lors d’un prochain salon de l’auto.

Relisez notre premier essai du coupé LC ici.