Comparaisons Listes de voitures

Tesla Cybertruck 2021 contre Bollinger B2 : comparaison de deux camions électriques très différents

Voici en quoi diffèrent ces deux véhicules

Voici en quoi diffèrent ces deux véhicules

Que le monde ait été prêt ou non pour l’allure ultra-utilitaire du VUS et du camion électriques Bollinger B1 et B2, Elon Musk vient de recommencer avec le style du Tesla Cybertruck. Le Bollinger peut sembler peu conventionnel pour un véhicule conçu pour la route, mais à côté, le Cybertruck a l’air de provenir d’un autre monde. Les opinions seront partagées quant à l’apparence de ces camions électriques, mais l’esthétique sera l’un des facteurs les moins importants pour ceux qui en chercheront un sur le marché. Le plus important à propos d’un camion se résume plutôt à son utilité, et ces deux camions promettent une performance exceptionnelle. Outre le style, examinons les principales différences entre le B2 et le Cybertruck pour avoir une idée de ce à quoi s’attendre de la part des deux nouveaux concurrents sur le marché des camions électriques.

Dimensions et vitesse

Le B2 et le Cybertruck sont deux gros camions, mais ce dernier est le plus gros des deux. Il est plus d’un demi-mètre plus long que le B2. Le plateau du B2 a une longueur de 1,8 m, tandis que celui du Cybertruck mesure 2 m (toutefois, l’arrière de la cabine du Bollinger peut être ouvert pour offrir un espace de rangement de 4,8 m, comme dans l’ancien Chevrolet Avalanche). De plus, ils sont tous deux équipés de coffres à l’avant pratiques, mais le Cybertruck a aussi un coffre à l’arrière. Le Bollinger peut accueillir quatre passagers, tandis qu’on parle de six pour le Cybertruck.

Quant à la performance, selon le jeune constructeur de véhicules électriques établi au Michigan, la vitesse de pointe du Bollinger serait de 160 km/h et il pourrait atteindre 100 km/h en 4,5 secondes. Pour ce qui est du Cybertruck, sa vitesse maximale varie de 177 à 210 km/h et son temps d’accélération de 0 à 100 km/h varie de 6,5 secondes à 2,9 secondes, selon la configuration de la batterie et du moteur.

Étendue des capacités

Si vous voulez construire un camion, il doit être performant, et en ce qui concerne le remorquage, Tesla l’emporte. Le modèle à un moteur pourrait remorquer 3400 kg, celui à deux moteurs, 4500 kg et celui à trois moteurs, 6300 kg. Malgré sa catégorie légale de camion lourd, le B2 ne peut remorquer que jusqu’à 3400 kg, selon le constructeur. Quant à la charge utile, Tesla déclare que le Cybertruck pourra transporter près de 1600 kg dans le plateau, tandis que Bollinger affirme que la charge utile maximale de son B2 est d’un peu plus de 2200 kg.

Robert Bollinger, le fondateur de l’entreprise, a déclaré qu’il avait construit le B2 et son frère, le VUS B1, en partie parce qu’il voulait un véhicule qui pouvait servir à la ferme. Par conséquent, la capacité hors route était une priorité majeure. Pour ce faire, les modèles B2 (et B1) sont équipés de la traction intégrale et d’un moteur sur chaque essieu. Bollinger a déclaré que la garde au sol du B2 est de 38 cm, que l’angle d’attaque est de 52 degrés et l’angle de fuite, de 28 degrés. Le Tesla, avec sa suspension pneumatique réglable, a une garde au sol allant jusqu’à 40 cm et a le même angle de fuite que le Bollinger, mais son angle d’attaque est beaucoup plus bas, à 35 degrés.

Caractéristiques techniques des véhicules électriques

Le Cybertruck sera offert en trois configurations différentes et pour ce qui est de l’autonomie… Elle varierait de 400 km à 800 km avec la plus grosse batterie et la configuration à trois moteurs. Le B2, quant à lui, n’a qu’une seule estimation de l’autonomie : 320 km. Les deux auront droit à la recharge rapide. Le Tesla sera évidemment prêt pour la troisième version du réseau de superchargeurs, qui a grandement amélioré le temps de recharge (comme nous l’avons découvert lors de nos essais). Le B2 pourra se brancher sur un port de recharge rapide CCS à courant continu et Bollinger dit qu’en utilisant un chargeur rapide, seulement 75 minutes seront nécessaires pour le recharger complètement.

Prix

 

C’est là que les choses commencent à se corser pour le Bollinger. Son prix de base de 125 000 $ US est trois fois plus élevé que celui du Cybertruck à 39 900 $ US. Bien sûr, ce dernier peut coûter jusqu’à 69 000 $ US, mais même à ce prix, le Tesla a l’avantage sur le B2. Toutefois, le constructeur est connu pour annoncer des prix ahurissants afin de faire les manchettes, puis il les augmente sans préavis et met des années à livrer ses produits. Le Cybertruck va-t-il renverser cette tendance? Seul le temps nous le dira. La production du Cybertruck devrait débuter en 2021 et celle de la version haut de gamme à trois moteurs est prévue pour 2022. Entre-temps, la production des camions B2 est prévue pour 2020 et les livraisons devraient commencer en 2021.