Listes de voitures

Subaru Outback 2020 : quel groupe motopropulseur est le meilleur?

Leçon tirée de l’essai des deux options de moteurs

Leçon tirée de l’essai des deux options de moteurs

Si vous envisagez de vous procurer un Subaru Outback 2020, vous vous demandez sans doute si le moteur de 2,4 litres turbocompressé en vaut le coup. Maintenant que le nouveau moteur de l’Outback a sérieusement amélioré son économie de carburant, l’engin turbocompressé pourrait devenir une option viable pour de plus en plus d’acheteurs. Si vous cherchez à comparer le moteur de 2,5 litres à celui de 2,4 litres (des versions XT) ou simplement à en connaître davantage sur la conduite de l’Outback de début de gamme, poursuivez votre lecture.


Économie de carburant de l’Outback 2020 : des chiffres concurrentiels

La consommation de carburant de l’Outback 2020 est assez bonne pour un véhicule familial intermédiaire aux prétentions de VUS. Lorsque vous comparez le Subaru à d’autres VUS, gardez à l’esprit que chaque Outback est équipé de la traction intégrale de série. Si l’on s’en tient au moteur de base de 2,5 litres à quatre cylindres à aspiration naturelle produisant 182 chevaux, il consomme 9,0/7,1 L/100 km (en ville/sur route), soit une économie de près d’un demi-litre par rapport aux cotes du modèle de dernière génération autant en ville que sur l’autoroute, ce qui est concurrentiel pour le segment vaguement défini auquel il appartient. Si vous comparez l’Outback au meilleur VUS compact sur le marché, le Honda CR-V, les deux sont équivalents. Le CR-V 2020 au moteur de 1,5 litre affiche une consommation de 8,7/7,4 L/100 km en mode traction intégrale, et même 8,4/6,9 L/100 km si le mode traction avant vous convient. Face au Hyundai Santa Fe 2020, le Subaru remporte la victoire. Les cotes de consommation de 9,0/7,1 L/100 km de l’Outback sont plus économiques que celles de 11,2/8,7 L/100 km d’un Santa Fe équipé du moteur de 2,4 litres à traction intégrale (ou 10,7/8,1 L/100 km lorsque configuré en mode traction avant). Quel que soit le moteur choisi, tous les Outback 2020 sont des véhicules à essence ordinaire.

La vraie nouveauté des options de motorisation de l’Outback 2020 se rapporte au nouveau moteur turbocompressé de 2,4 litres à quatre cylindres. D’une puissance de 260 chevaux, ce moteur permet une consommation de carburant de 10,2/7,8 L/100 km, ce qui est une nette économie par rapport au moteur de 3,6 litres à six cylindres de la dernière génération, lequel brûlait 11,8/8,7 L/100 km. Bien que la réduction de la dimension du moteur du Subaru soit motivée par plusieurs raisons appréciables comme vous le verrez ci-dessous, la façon dont le moteur interagit avec la transmission à variation continue (TVC) de série pourrait être sujette à amélioration.


Autonomie de l’Outback 2020 : un réel avantage

L’économie de carburant est presque similaire entre le moteur de 2,5 litres de l’Outback 2020 et celui de 1,5 litre du CR-V 2020. Pourtant, l’autonomie entre les deux véhicules diffère légèrement. Grâce au gigantesque réservoir de carburant de 70 litres de l’Outback, le Subaru défie la concurrence. Si l’on se base sur la répartition de l’EPA, qui prévoit 55 % de conduite en ville et 45 % sur l’autoroute, l’Outback 2020 équipé du moteur de 2,5 litres parcourra un peu plus de 860 km avant d’avoir besoin d’un plein d’essence. C’est un gain de distance de plus de 160 km par rapport au CR-V 2020. Le Santa Fe 2020 possède une autonomie comparable de 725 km s’il est doté de la traction intégrale, mais cette distance n’est possible qu’avec l’efficace moteur de base de 2,4 litres.

L’adoption par l’Outback 2020 du moteur turbocompressé à quatre cylindres en remplacement de celui de 3,6 litres à six cylindres s’avère payante non seulement en termes d’économie de carburant, mais également en termes de kilomètres supplémentaires gagnés entre les visites aux stations-service. Là encore, en utilisant la répartition ville/route de l’EPA, respectivement de 55 % et de 45 %, les versions XT de l’Outback 2020 parcourront 120 km de plus que l’Outback 2019 au moteur de six cylindres avec un seul plein d’essence (pour un total de 775 km).

Le CR-V pourrait bientôt surpasser les options de moteurs de l’Outback dans un sous-segment dont le marché est déjà dominé par le Toyota RAV4 : les hybrides. Il n’existe aucun Subaru Outback hybride, mais le Toyota RAV4 hybride, lui, consomme 5,7/6,2 L/100 km pour une autonomie de près de 965 km. Attendez-vous à des chiffres similaires pour le prochain CR-V hybride.


Accélération de l’Outback 2020 : améliorée, mais est-elle suffisante?

Bien que les conducteurs de l’Outback n’appuient généralement pas la pédale au plancher en milieu urbain, même les VUS et les familiales chargés de passagers devront un jour gravir une pente ou dépasser un gros camion sur une route à deux voies. Et c’est là le défaut du moteur de 2,5 litres de l’Outback 2020. Les faux changements de vitesse de la TVC lors des fortes accélérations ne peuvent faire oublier les 8,7 secondes nécessaires pour passer de 0 à 100 km/h. Vous vous souvenez que les cotes de l’EPA du CR-V équivalaient à celles de l’Outback? Eh bien, il ne lui faut pourtant que 7,6 secondes pour atteindre une vitesse de 100 km/h. Quant au moteur de 2,5 litres de l’Outback, nous en avions conclu qu’il n’avait aucun mordant lors des essais de sélection du VUS de l’année 2020. Néanmoins, ce choix de moteur remplit sa fonction en conduite quotidienne. Les conducteurs qui acceptent d’attendre plus longtemps lors des dépassements d’autres véhicules devraient apprécier le bas prix du moteur de 2,5 litres et sa meilleure économie de carburant.

Ceux qui veulent voir à l’œuvre le moteur turbocompressé de 260 chevaux devront s’en tenir aux versions Onyx XT, Limited XT et Touring XT (ou Outdoor XT, Limited XT et Premier XT au Canada). Bien que le dérapage produit par l’Onyx en hors route soit amusant, le moteur de 2,4 litres s’est révélé décevant sur la route. L’accélération jusqu’à 100 km/h en 6,1 secondes est impressionnante et largement améliorée par rapport aux 6,9 secondes de l’Outback 2018 au moteur de 3,6 litres. Mais ce n’est pas tout. Le moteur nous a semblé plutôt inélégant sur la route et la puissance délivrée s’est avérée inégale. Pour quelques rédacteurs de Motor Trend, l’interaction entre le moteur et la boîte de vitesses est suffisamment brutale pour que nous choisissions de l’éviter et d’opter pour le moteur de 2,5 litres.


Tenue de route, conduite et boîte de vitesses de l’Outback 2020

Quelle que soit l’option de moteur que vous choisissez, l’Outback ne se comporte pas comme une voiture sport. Dans le cas du VUS à l’allure de familiale, la conduite dynamique sera appuyée par un bon mouvement de roulis. La suspension joliment ajustée du Subaru est son principal avantage. Plusieurs de mes collègues ont complimenté la façon dont l’Outback roule confortablement sur la route, même en présence d’imperfections sur la chaussée ou de voies de chemin de fer. C’est un avantage compétitif que vous ne trouverez chez aucun autre concurrent pour ce prix.

La TVC est une autre paire de manches. Bien que la plupart d’entre nous l’aient trouvé réactive, les faux changements de vitesse en montée et en descente ne sont pas pour tout le monde. Comme nous l’avons mentionné, la véritable déception vient de la combinaison entre le moteur de 2,4 litres et la TVC. Nous espérons que les versions XT de l’Outback 2021 seront équipées d’une boîte de vitesses recalibrée, mieux équipée pour répondre à ce puissant engin turbocompressé à quatre cylindres.


Quel est le meilleur moteur pour l’Outback 2020?

Les rédacteurs de Motor Trend ne sont parvenus à aucun consensus sur la question. Cela dit, la plupart d’entre nous choisiraient probablement le moteur de base de 2,5 litres. Les versions de l’Outback qui en sont équipées sont lentes, mais ce n’est pas un grave inconvénient. Donc, si vous n’aviez pas déjà eu de coup de cœur pour la version Onyx XT au moteur de 2,4 litres, vous pourriez considérer les versions au moteur de 2,5 litres pour économiser un peu d’argent, réduire votre consommation de carburant et vous éviter les maux de tête dans les moments où vous avez besoin d’une réponse rapide du moteur et de la boîte de vitesses.

Pour en savoir plus sur l’Outback 2020

 

  • Premier essai du Subaru Outback 2020 Limited équipé du moteur de 2,5 litres ici
  • Revue des avantages et des inconvénients du Subaru Outback 2020 ici
  • Hors route dans un Subaru Outback 2020 : 10 choses à savoir