Listes de voitures Los Angeles Salons de l'auto

Six faits rapides sur la Chevrolet Corvette ZR1 2019

Tadge Juechter nous parle de technologies

Tadge Juechter nous parle de technologies

Nous avons discuté avec Tadge Juechter, l’ingénieur en chef de la Corvette, à l’occasion du dévoilement au Salon de l’auto de Los Angeles de la Chevrolet Corvette ZR1 2019 pour en savoir plus ce bolide de 755 chevaux et 715 lb-pi de couple. Voici les six détails les plus intéressants que nous avons appris.


Les États-Unis d’abord!

L’une des raisons pour lesquelles la ZR1 et encore plus géniale que la Z06, c’est qu’elle envoie promener tous les organismes régulateurs européens en étant conforme qu’aux règles nord-américaines. La tour du compresseur d’alimentation et du refroidisseur intermédiaire, plus haute de 7,6 cm et dépassant du capot de la voiture, aurait de quoi effrayer n’importe quel piéton européen qui oserait traverser ailleurs qu’aux intersections. Bien sûr, c’est s’il n’a pas déjà pris la fuite en voyant les rebords trop coupants des éléments d’aérodynamisme de la carrosserie. Même les coussinets du moteur sont si américains qu’on les entend presque fredonner Yankee Doodle; ils sont plus durables puisqu’ils peuvent contenir un peu de plomb. (En Europe, le plomb est interdit partout, sauf pour la batterie de démarrage.)


Pas une Z06 + 115 chevaux, plutôt une Grand Sport + 305 chevaux


Des freins cuits deux fois

Si vous augmentez la puissance d’une voiture, vous devez aussi améliorer ses freins. C’est pourquoi les disques de frein avant à matrice céramique reçoivent un nouveau processus HT2 de Brembo qui équivaut à doubler le traitement à la chaleur. Les disques sont donc plus résistants aux températures très élevées. Jumelez ces disques cuits deux fois aux matériaux à haute résistance à la chaleur des plaquettes et à un débit de refroidissement d’air amélioré (grâce aux nouvelles prises d’air plus grandes dans le carénage frontal), et vous obtenez des freins infatigables prêts pour la piste de course. (Les freins arrière, qui travaillent moins, n’ont pas besoin du traitement HT2.)


Elle saute sans trembler

Serrez le couple d’un moteur Hemi sous le capot Shaker d’un véhicule Dodge, et vous remarquerez à quel point il tangue. Le système de support du groupe motopropulseur à quatre coins de la ZR1, plus rigide et à base plus large, qui lie le moteur à la boîte-pont installée à l’arrière grâce à un tube de réaction, règle ici le problème. Lors des accélérations rapides, le moteur tente de s’élever au-dessus de l’ouverture du capot alors que le groupe motopropulseur fait de son mieux pour lever les roues. Des muscle cars plus hauts et plus lourds avec beaucoup plus de débattement de la suspension peuvent facilement se tenir sur deux roues, mais la Corvette à la posture abaissée et aux ressorts raides demeure bien ancrée au sol.


 

Pas de place pour la traction intégrale

Avouons-le : le potentiel d’accélération maximal de tout véhicule aussi puissant que celui-ci est lié à la traction, et le meilleur moyen d’améliorer ses temps d’accélération de 0 à 100 km et au quart de mille, c’est de doubler ce potentiel en ajoutant la traction intégrale. Mais les mouvements du vilebrequin sont aussi près du sol que possible, alors il n’existe aucun moyen pratique d’installer un arbre de transmission de l’autre côté du moteur, comme sur la Nissan GT-R. M. Juechter a confirmé que son équipe a même pensé utiliser le concept CERV II de Zora Arkus-Duntov, qui consiste à alimenter l’essieu avant à partir de l’avant du moteur. Lorsqu’il était propulsé par un moteur ZL1 de 550 chevaux et de 427 po3 en 1970, le concept CERV II passait de 0 à 100 km en 2,8 secondes seulement. Mais il n’y a pas assez d’espace à l’avant du moteur dans le châssis C7 pour y installer la boîte-pont compacte du concept que l’on retrouve dans la Ferrari FF/GTC4Lusso à configuration équivalente. Au moins, M. Juechter croit que sa ZR1 à propulsion va accélérer aussi rapidement, ou même plus, que le CERV II.


Z06 + 27

Pour ne pas encourager les rumeurs sur le poids de la voiture, M. Juechter a affirmé que la ZR1 pèse 27 kg de plus qu’une Z06 de base. C’est une excellente preuve de l’économie de poids réalisée par la carrosserie faite en grande partie de fibre de carbone, parce que le compresseur d’alimentation massif, les quatre radiateurs supplémentaires et tout le liquide dont ils sont remplis ajoutent un poids non négligeable à celui d’une Z06.

Lisez notre Premier coup d’œil à la Chevrolet Corvette ZR1 cabriolet 2019 ici.