Actualités

Selon le PDG du Groupe Volkswagen : le repositionnement pourrait s’étendre sur 3 ans

Malgré le scandale, le diesel demeure

Malgré le scandale, le diesel demeure

Selon une entrevue publiée récemment dans le magazine allemand Wirtschaftswoche, le PDG de Volkswagen, Matthias Müeller, croit qu’il faudra jusqu’à trois ans pour remettre l’entreprise sur ses rails dans la foulée du coûteux scandale des émissions, qui a touché bon nombre de ses marques de voiture produites l’an dernier.

M. Müeller a précisé que le repositionnement de Volkswagen « ne sera pas un jeu d’enfant », il a cependant rajouté que l’entreprise continuera de produire des véhicules diesel, et ce, malgré toute la commotion créée par le scandale. De plus, elle modifiera ses objectifs et tentera de concurrencer ses rivaux par la rentabilité plutôt que par le volume. « Les records de ventes n’ont guère de sens pour moi », a précisé M. Müeller.

Herbert Diess, PDG de la marque Volkswagen, pense aussi que l’abandon des véhicules diesel dans le deuxième marché en importance au monde serait néfaste pour la restructuration de l’entreprise qui tente d’aller de l’avant. Lors du Consumer Electronics Show 2016 à Las Vegas, M. Diess a expliqué aux journalistes que « le diesel ne sera pas abandonné, même aux États-Unis », car si elle est construite adéquatement, cette technologie peut être propre.

À l’heure actuelle, le constructeur allemand est en attente d’approbations pour effectuer la réparation d’environ 500 000 véhicules diesel qui avaient été dotés du logiciel truqueur illégal aux États-Unis. Une grande partie de ces véhicules devraient pouvoir être corrigés avec une mise à jour de logiciel. Les modèles plus anciens, eux, devront toutefois subir des interventions beaucoup plus importantes en raison de leur mécanique complexe.

Sources : Wirtschaftswoche via Reuters et Automotive News (abonnement requis)