Actualités

Rapide E de 602 chevaux en quantité limitée : le premier véhicule électrique d’Aston Martin

Mais il ne sera pas le dernier

Mais il ne sera pas le dernier

Aston Martin a dévoilé la version de production de son tout premier véhicule de série entièrement électrique, la Rapide E, lors du Salon de l’auto de Shanghai, en Chine. Il s’agit du premier véhicule construit dans la nouvelle usine de St Athan. Il a été conçu conjointement avec Williams Advanced Engineering et servira à James Bond dans sa prochaine aventure à l’écran.

Limitée à 155 unités, la Rapide E est munie d’un système de batteries de 800 volts et d’une autonomie de plus de 320 kilomètres selon la Procédure d’essai mondiale harmonisée pour les voitures particulières et véhicules utilitaires légers d’Europe. (L’autonomie sera moindre aux États-Unis, selon les essais moins optimistes de l’EPA.) Elle peut être rechargée avec une borne de 400 volts et 50 kW ou avec une borne rapide de 800 volts et 100 kW, et peut profiter d’un chargeur embarqué à CA à haute puissance pour une recharge des batteries en trois heures, selon le constructeur.

Le véhicule arbore une calandre en nids d’abeilles et, grâce à l’absence d’un système d’échappement, un diffuseur arrière plus grand que celui de la berline Rapide ordinaire. Le bloc de batterie est situé sous le capot, à la place du moteur V12 de la Rapide ordinaire, et s’étend au tunnel de la boîte de vitesses et à l’ancien réservoir à essence. Il est enveloppé de fibre de carbone et de Kevlar pour une protection maximale et transmet des électrons à deux moteurs électriques à l’arrière qui livrent une puissance combinée de 602 chevaux et 701 lb-pi de couple. La vitesse de pointe est de 250 km/h tandis que le passage de 0 à 100 km/h se ferait en moins de 4 secondes.

Aston Martin a déclaré que la Rapide E peut effectuer un tour complet du Nürburgring sur une seule charge, et le groupe motopropulseur électrique offre trois modes de conduite, soit GT, Sport et Sport+. De plus, les taux de compression et d’amortissement ont été revus et un différentiel à glissement limité est fixé à l’arrière. L’idée était d’imiter la tenue de route de la version AMR de la Rapide à essence, a affirmé Aston.

Le Rapide E roule sur des jantes en aluminium forgé entourées de pneus Pirelli P Zero à faible résistance. L’habitacle est doté d’un écran numérique de 10 pouces au lieu des indicateurs analogiques, et il y a suffisamment de garnitures en fibre de carbone pour renforcer son allure sportive.

Il est possible de commander la Rapide E dès maintenant et le prix vous sera révélé lorsque vous demanderez à en posséder une. Inutile de dire qu’elle ne sera pas donnée, mais si vous manquez votre chance, vous voudrez peut-être demander à Aston de convertir votre modèle classique en un modèle électrique.

Bien que la Rapide E sera le premier véhicule Aston entièrement électrique, la marque britannique continuera de populariser les véhicules électriques par le biais de Lagonda, qui a une berline à batterie prévue pour 2022 et un VUS pour 2023.

Source(s) : Aston Martin