Listes de voitures

Quatre raisons d’acheter et de ne pas acheter la BMW 330e

Hybride ou combustion interne?

Hybride ou combustion interne?

La BMW 330e, version hybride rechargeable de la Série 3, arrivera l’année prochaine en Amérique du Nord comme véhicule de l’année-modèle 2021. Elle sera dotée d’un moteur turbo de 2,0 litres à quatre cylindres générant 184 chevaux jumelé à un moteur électrique de 113 chevaux pour une puissance totale de 252 chevaux (juste en dessous des 255 chevaux de la 330i). Que vous soyez séduit par les faibles émissions polluantes et les économies à la pompe ou que vous préfériez le son du moteur turbo de 2,0 litres à quatre cylindres transmis dans les haut-parleurs, vous pourrez choisir entre les deux avec cette G20 de nouvelle génération.

Nous avons récemment eu la chance de conduire la 330e à Munich, et après avoir passé autant de temps dans la 330i, voici quatre raisons d’acheter le modèle hybride, et quatre points en faveur du modèle à combustion interne.


Hybride : Puissance

Bien que la 330i soit agréable à conduire et assez puissante, la 330e a tout autant de puissance, sinon plus. L’hybride rechargeable est équipée de série du mode XtraBoost qui permet d’ajouter 41 chevaux, pour une puissance totale de 292 chevaux pendant 10 secondes. Comme nous avons pu le remarquer sur les routes de la campagne allemande, ce mode transforme la 330e en une véritable bête. Le son de l’échappement et l’agilité de la voiture ajoutent aussi au côté fougueux pour plus de plaisir derrière le volant.


Combustion interne : Puissance à la demande

Si vous préférez avoir 255 chevaux pour un couple de 295 lb-pi en tout temps, la 330i est la voiture pour vous. Lors de nos essais, la 330i 2020 passait de 0 à 100 km/h en 5,4 secondes et franchissait le quart de mille en 14 secondes à 157,9 km/h. Nous l’avons déjà dit, la Série 3 est agréable à conduire, mais la compétition de Genesis, Alfa Romeo et Tesla l’a détrônée du haut de la liste.


Combustion interne : Poids

Compte tenu de la batterie de 12 kWh de la 330e, l’hybride rechargeable pèse environ 200 kg de plus que la 330i. D’après BMW, la batterie pèse environ 150 kg et le reste des composants hybrides (comme le moteur électrique) ajoute encore 50 kg. Derrière le volant, le poids supplémentaire se fait ressentir et la 330e semble plus stable et plus lourde que la 330i.


Hybride : Faibles émissions polluantes

Bien qu’il soit encore trop tôt pour savoir quelle sera l’économie de carburant, la nouvelle 330e fera sûrement mieux que la 330e de 2018 avec ses 3,3 L/100 km (équivalent carburant) en combinée. La version hybride rechargeable de la Série 3 aura également près de 50 km d’autonomie en mode électrique, une amélioration considérable par rapport à l’autonomie de moins de 30 km de la précédente 330e.


Combustion interne : Espace

Avec la batterie située sous les sièges arrière, le réservoir de carburant se trouve désormais au-dessus de l’essieu arrière, ce qui veut dire que la 330e a un plus petit espace de chargement que la 330i. De combien? La 330i a un espace de chargement de 481,4 L, contre seulement 373,8 L pour la 330e. La bonne nouvelle, c’est qu’une partie du plancher de chargement de l’hybride peut être abaissée, laissant suffisamment d’espace pour un sac de golf. Mais attention : le reste du coffre est assez serré.


Hybride : Voiture intelligente

Lorsque la 330e est en mode hybride avec le système de navigation activé, l’itinéraire sera calculé en prenant en compte la circulation et de la géographie du terrain. Le système évitera les pentes abruptes et les autoroutes à grande vitesse et préférera un parcours avec des descentes et des tronçons qui rechargeront la batterie. Dans certaines villes européennes, où des « zones vertes » sont réservées à des voitures sans émissions, la technologie de géorepérage de la 330e coupera automatiquement le moteur au profit du mode électrique. C’est impossible sur la 330i.


Les deux : Apparence

Contrairement à l’ancienne 330e, le nouveau modèle n’a pas de calandre bleue ni d’insigne qui l’identifie comme une hybride. En dehors du port de recharge situé à côté de la porte du conducteur, rien n’indique que c’est un véhicule électrique. BMW affirme que c’était son intention, parce que les propriétaires ne souhaitent pas que leurs voitures soient différentes des voitures à combustion interne.