Essais Premières impressions

Premières impressions du Porsche Macan GTS 2020 : couper la poire en deux

Amateur de conduite? De la crème des VUS compacts? Par ici!

Amateur de conduite? De la crème des VUS compacts? Par ici!

Le rythme de la vie moderne en bref : un autre film de la saga Star Wars, un autre iPhone, un autre modèle de Porsche avec une version GTS. Cette fois-ci, c’est au tour du Macan, le VUS compact de Porsche. Une version sensiblement renouvelée du Macan a d’ailleurs été lancée en Amérique du Nord l’année dernière. Oui, le Macan GTS 2020 suit la formule éprouvée pour les versions GTS de Porsche, offrant un mélange soigneusement étudié de performances supplémentaires à un prix intéressant.

Tout commence avec le moteur. Le Macan GTS est équipé du même moteur V6 de 2,9 litres à turbocompresseur double que le Macan Turbo, mais ici, il est légèrement modifié pour produire 375 chevaux et 383 lb-pi de couple. Cette puissance coupe nettement la poire en deux entre les 434 chevaux et 405 lb-pi de couple du moteur du Turbo et les 348 chevaux et 354 lb-pi du Macan S équipé du moteur V6 de 3,0 litres à turbocompresseur simple d’entrée de gamme de Porsche. Plus important encore, les acheteurs du Macan GTS 2020 seront rassurés de savoir que leur nouveau véhicule produit 15 chevaux et 14 lb-pi de plus que son prédécesseur.

Cette vigueur supplémentaire se traduit bien entendu par une performance supplémentaire. Porsche affirme que le Macan GTS 2020 prend 0,3 seconde de moins pour passer de 0 à 100 km/h que l’ancien modèle et qu’il est 5 km/h plus rapide dans l’ensemble. Par rapport aux modèles Macan S et Turbo 2020, les chiffres de performance enregistrés par le GTS se lisent comme s’ils avaient été écrits par un membre du service de marketing de Porsche.

Les temps d’accélération de 0 à 100 km/h de 4,7 et 4,5 secondes (avec l’ensemble Pack Sport Chrono en option) sont exactement 0,4 seconde plus rapides que ceux enregistrés pour le Macan S et exactement 0,4 seconde plus lents que ceux enregistrés pour le Macan Turbo. La vitesse de pointe du Macan GTS (260 km/h) dépasse celle du Macan S de 8 km/h, mais est inférieure de 8 km/h à celle du Macan Turbo.

Quels que soient les chiffres réels, que nous saurons lorsque nous mettrons la main sur cette version de notre côté de l’Atlantique pour un essai complet, l’important est de savoir si la version GTS fait vraiment du Macan le véhicule sport au rapport qualité-prix avantageux auquel Porsche veut vous faire croire. En bref, on peut dire que c’est le cas.

Sans surprise, le moteur V6 de 2,9 litres que le Macan GTS partage avec le Macan Turbo est plus réactif que le moteur V6 de 3,0 litres du Macan S. Cela est en grande partie attribuable au fait que les deux turbocompresseurs du plus petit moteur sont installés dans le V entre les rangées de cylindres, ce qui réduit considérablement la distance que les gaz d’échappement doivent parcourir pour activer les turbines.

Subjectivement, sur de vraies routes, le Macan GTS ne semble pas tellement plus lent que le Macan Turbo. Les 22 lb-pi de couple supplémentaires du Macan Turbo, sur la même plage de régimes de 1750 à 5000 tours/minute que le Macan GTS, aident le Macan haut de gamme à sortir des virages un peu plus rapidement, mais on ne peut bénéficier de sa puissance supplémentaire de 59 chevaux qu’à partir de 5700 tours/minute, soit bien au-delà des limites permises.

Ce qui aide vraiment le Macan GTS à se mesurer à un poids lourd, le Macan Turbo, c’est son châssis. En plus du système d’échappement sport de Porsche et des jantes RS Spyder Design de 20 pouces au fini noir, le Macan GTS est équipé de série d’amortisseurs recalibrés et d’une suspension pneumatique réduisant de 2,5 cm la garde au sol. Plus bas au sol et possédant un meilleur contrôle du mouvement de roulis, ce Macan négocie les virages avec plus de précision que tout autre dans la gamme, y compris le Macan Turbo.

Malgré sa suspension plus ferme, la qualité de roulement du Macan GTS demeure très bonne. En effet, l’impact avec la chaussée et les secousses ressenties sont remarquablement faibles sur les routes secondaires sans pitié du circuit d’essai au Portugal, et les pneus émettent peu de bruit, même montés sur les jantes de 21 pouces en option.

Moteur, système d’échappement, suspension, jantes et pneus : le tout fait du Macan GTS le plus sportif de la gamme. Quant au reste, ce n’est que de la poudre aux yeux. Comme pour les autres versions GTS, l’apparence du Macan GTS se caractérise en grande partie par des accents noirs, tant au niveau des jantes de série, des monogrammes, des quadruples embouts d’échappement, des détails à l’avant et aux carénages, de la rampe lumineuse arrière assombrie et du boîtier des phares à DEL. Néanmoins, il ne faut pas y voir qu’une allure gothique : les étriers de freins du Macan GTS sont peints en rouge au lieu du noir que l’on trouve sur le Macan à moteur à quatre cylindres et le Macan S à moteur V6.

À l’intérieur, le Macan GTS est équipé de série de sièges sport ajustables en huit directions avec fonction de mémorisation et d’une garniture en tissu alcantara sur la partie centrale. On trouve le même tissu sur la console centrale et les panneaux de porte, et des garnitures en aluminium brossé noir sont également de série. Un ensemble intérieur en option réservé au Macan GTS comprend les éléments suivants : un tachymètre central rouge carmin ou gris; des surpiqûres contrastantes rouges ou grises sur la planche de bord, les garnitures de porte et les sièges; le logo de la version GTS brodé en rouge ou en gris sur les appuis-tête; et des ceintures de sécurité rouges ou grises.

Le Macan GTS 2020 devrait arriver chez les concessionnaires nord-américains cet été et se vendre à partir de 77 100 $. D’un point de vue du prix, cette version l’emporte sur toutes les autres du Macan. Lors de nos premières impressions, nous avons reproché au Macan Turbo d’être 40 % plus cher que le Macan S, alors qu’il n’était que 20 % plus rapide sur le papier. Le Macan GTS est confronté au même dilemme : il lui faut 8 % moins de temps pour passer de 0 à 100 km/h que le Macan S, mais il coûte 19 % plus cher.

Toutefois, voici ce que ces calculs ne montrent pas : sur la route, le Macan GTS semble plus excitant et plus alerte que le Macan S grand public ou le Macan Turbo de luxe. De plus, si l’on considère la liste d’options onéreuses de Porsche, on s’aperçoit qu’il s’agit en fait d’un bon rapport qualité-prix : il faudrait débourser plus de 80 000 $ pour obtenir un Macan S doté d’un équipement de série comparable, et même dans ce cas, on n’obtiendrait pas le moteur plus puissant, pas plus que l’amortissement sportif de la suspension et la garde au sol réduite faisant tout le charme du Macan GTS.

Mieux équilibré et plus accompli que tous ses concurrents, c’est-à-dire les modèles de version M de BMW ou les Mercedes-AMG, le Porsche Macan GTS 2020 se montre à la fois rapide et sportif, fait preuve d’une direction précise, d’une maniabilité concise et un confort de conduite décent. Bref, c’est le premier choix du conducteur parmi les VUS compacts haut de gamme d’aujourd’hui.

 

Porsche Macan GTS 2020
PRIX DE BASE 77 100 $
PARTICULARITÉS DU VÉHICULE VUS de 4 portes pour 5 passagers, traction intégrale, moteur à l’avant
MOTEUR V6 à turbocompresseur double de 2,9 litres à DACT, 24 soupapes, 375 chevaux et 383 lb-pi de couple
BOÎTE DE VITESSES Automatique à 7 rapports à double embrayage
POIDS À VIDE 1925 kg
EMPATTEMENT 280,7 cm
LONGUEUR x LARGEUR x HAUTEUR 468,6 cm x 193,5 cm x 160,0 cm
ACCÉLÉRATION DE 0 À 100 KM/H 4,5-4,7 secondes (selon le constructeur)
ÉCONOMIE DE CARBURANT EN VILLE, SUR LA ROUTE ET COMBINÉE SELON L’EPA Aucune cote pour l’instant
MISE EN MARCHÉ EN AMÉRIQUE DU NORD Été 2020