Essais Premières impressions

Premières impressions du Kia Seltos 2021 : compact à l’extérieur, grand à l’intérieur

Entre les Soul et Sportage, le nouveau VUS compact débarque

Entre les Soul et Sportage, le nouveau VUS compact débarque

La loi de l’offre et de la demande est un concept simple que nous comprenons depuis des siècles et qui demeure essentiel pour n’importe quelle entreprise aujourd’hui. Lorsque les préférences des consommateurs changent, les entreprises doivent s’adapter en conséquence. Avec l’évolution de l’industrie automobile et la popularité croissante des véhicules multisegments, les constructeurs automobiles ont dû adapter leurs décisions en matière de produits pour répondre à la demande.

Le principe est assez simple, en fait : si les véhicules multisegments sont populaires, il faut en construire d’autres. Le Kia Seltos 2021, cinquième membre de la famille des VUS de Kia, viendra se glisser entre le Soul et le Sportage. Il possède une conception de véhicule multisegment plus classique que celle du Soul, mais il se classe tout de même parmi les véhicules plus larges de la gamme des VUS sous-compacts. Au lieu d’avoir une entrée par segment, Kia divise ses niches commerciales de plus en plus, tout en donnant à chaque nouveau modèle (espérons-le) des différences suffisamment marquées. Dans le cas du Seltos, on le distinguera de ses deux frères grâce à son style rajeuni et à des options comme la traction intégrale.

On note cependant quelques airs de ressemblance. Le Seltos partage sa plateforme avec le Soul et le Hyundai Kona, qui ont été récemment finalistes des prix de la Voiture de l’année et du VUS de l’année Motor Trend, respectivement. Bien que le Soul et le Kona présentent le même empattement, celui du Seltos est un peu plus long, mesurant 262,9 cm (2,8 cm de plus), alors que le véhicule mesure 436,9 cm de longueur (17,3 cm de plus que le Soul).

Kia équipe le Seltos des deux mêmes moteurs que son petit frère, c’est-à-dire un moteur de 2,0 litres à quatre cylindres produisant 146 chevaux et 132 lb-pi de couple ou un moteur turbo de 1,6 litre produisant 175 chevaux et 195 lb-pi de couple. Tout comme dans le Soul, le moteur à aspiration naturelle est jumelé à une transmission à variation continue, alors que le moteur turbo est jumelé à une boîte à double embrayage à sept rapports.

Ce qui est étrange, c’est la structure des versions, car il y en a deux de base : l’une dotée de moins d’équipement et d’une traction intégrale de série, l’autre dotée de plus de caractéristiques et d’une traction avant. Aux États-Unis, les versions LX à traction intégrale et S à traction avant, toutes deux équipées d’un moteur de 2,0 litres, sont les deux versions de base, mais vous pouvez également obtenir une version S à traction intégrale avec moteur de 1,6 litre ou passer à la version EX avec moteur à aspiration naturelle. La version SX haut de gamme n’est livrable qu’avec le moteur turbo.

Nous nous sommes rendus à San Antonio, au cœur du Texas Hill Country, pour faire notre essai initial du Seltos 2021 en sol américain et découvrir où il se situe dans le segment, qui comprend le Jeep Compass, le Honda HR-V et le Nissan Rogue Sport (ou Qashqai au Canada).

La première chose que j’ai remarquée, c’est à quel point la direction était bien équilibrée sur le SX à moteur turbo de 1,6 litre. Elle fait preuve d’une telle réactivité et d’un tel équilibre que le Seltos peut défier les modèles de Mazda pour le titre de petit VUS offrant la meilleure maniabilité.

Parlons maintenant d’un autre point fort : la suspension. Il arrive que les routes de campagne du Texas soient en mauvais état, et les petits VUS ont tendance à donner des secousses violentes sur tout sauf les chaussées lisses. En revanche, qu’il y ait des bosses ou des ornières sur la chaussée, le Seltos a fait un travail remarquable en maintenant les vibrations de la carrosserie au minimum. La traction intégrale implique que vous bénéficiez d’une suspension arrière indépendante. D’ailleurs, nous avons constaté un contrôle exceptionnel de la carrosserie sur les parties sinueuses de notre parcours, ce qui permet au véhicule de garder une bonne tenue de route en tout temps. Quant aux versions à traction avant, elles sont équipées d’une barre de torsion.

Malheureusement, seule la version à moteur de 1,6 litre semble posséder cette sensibilité au braquage. Nous avons eu l’occasion de conduire brièvement la version de base à moteur de 2,0 litres, et nous n’avons pas constaté le même équilibre, la même réponse ou le même poids que nous avons vus sur le SX à moteur de 1,6 litre. Gardez cela à l’esprit lorsque vous magasinerez.

Bien que je préfère la version à moteur de 2,0 litres en raison de son équilibre et de sa douceur de roulement, celle à moteur de 1,6 litre me semble beaucoup plus rapide. La transmission à variation continue du moteur de base à aspiration naturelle est silencieuse et raffinée, tandis que la boîte à sept rapports du moteur turbo de 1,6 litre donne lieu à des sautillements, surtout à basses vitesses.

Sur le plan de la performance, néanmoins, le moteur turbo de 1,6 litre est énergique et donne une sensation d’agilité sur la route. Les deux groupes motopropulseurs disposent de trois modes de conduite : Normal, Smart et Sport. Comme son nom l’indique, le mode Sport ajoute du dynamisme, et vous sentirez la direction se raidir un peu tandis que la boîte de vitesses maintiendra plus longtemps les rapports. Le mode Smart, quant à lui, s’adapte en fonction des conditions de conduite et du dynamisme dont vous faites preuve en conduisant. Cela dit, la version EX à moteur de 2,0 litres m’a semblé plus légère que la version SX à moteur de 1,6 litre que j’ai conduite la majeure partie de la journée.

Quel que soit la version que vous conduisez ou le moteur dont elle est équipée, vous entendrez un certain bruit d’air à haute vitesse, mais celui des pneus demeurera minime. La plupart des gens conduiront le Seltos le plus souvent sur la chaussée, mais le système à traction intégrale comprend un différentiel central autobloquant permettant de répartir la puissance à parts égales entre les essieux avant et arrière pour générer une meilleure traction lorsque vous êtes hors route goudronnée. Ce système de traction est également doté d’un système d’assistance en descente avec régulateur de vitesse lente.

À l’intérieur, le Seltos est énormément spacieux pour un véhicule de cette taille. Que vous soyez assis à l’avant ou à l’arrière, il y a suffisamment d’espace pour quatre adultes et leur équipement. Même lorsque le siège conducteur est ajusté à ma taille (1,80 m), il reste encore assez d’espace de dégagement pour les jambes et la tête à l’arrière. Et puisque les dossiers des sièges arrière s’inclinent, le confort en position assise s’en trouve accru. Ces sièges sont rabattables à plat, alors que l’aire de chargement est abaissable d’environ 7,5 cm, ce qui vous donne plus d’espace pour transporter du matériel.

Bien que l’on constate la présence de plastiques rigides sur le tableau de bord et sur les panneaux de porte, on trouve aussi des surfaces douces sur les accoudoirs. Le cuir des sièges du SX est un peu rude, mais il est de meilleure qualité que celui de l’EX. Néanmoins, les matériaux sont convenables pour un modèle de moins de 30 000 $ US.

L’écran de 10,3 pouces a l’air d’un écran luxueux pour un VUS d’entrée de gamme, bien qu’il ne soit destiné qu’au SX haut de gamme. Pendant notre essai, l’écran s’est figé plusieurs fois alors que nous utilisions Apple CarPlay; appuyer sur le bouton de média réglait le problème, mais il était agaçant de ne pas pouvoir basculer d’une application à l’autre ou même changer de chanson depuis l’écran. Toutes les autres versions bénéficient d’un écran de 8,0 pouces comprenant les fonctionnalités Apple CarPlay, Android Auto et Sirius XM. Le système d’infodivertissement est facile à utiliser et assez réactif, mais j’aimerais qu’il y ait de meilleurs graphismes.

Chaque version du Seltos est livrable avec deux ports USB; les versions EX et SX en ont un de plus, et disposent aussi de bouches d’air pour les passagers arrière et d’un système de chauffage et de climatisation automatique à une zone. Une partie de ce qui fait la particularité de l’habitacle du Seltos est la conception de style fractal des haut-parleurs, qui lui ajoute une touche jeune. Pour la première fois dans un véhicule Kia, une chaîne audio Bose est livrable, produisant un son cristallin dans tout l’habitacle grâce à ses huit haut-parleurs.

De plus, bien que nous n’ayons pas pu le voir en personne, parce que nous conduisions en plein jour, la version haut de gamme comporte également un éclairage d’ambiance de type disco, lequel changera de couleur en fonction de la mélodie de la chanson – un élément tout droit sorti du Soul.

Sur le plan de la sécurité, il existe un tas de systèmes d’aide au conducteur en option, notamment le régulateur de vitesse intelligent, l’assistance de maintien de voie et même l’assistance d’évitement de collision dans les angles morts, qui actionnera les freins si un véhicule se trouve dans votre angle mort lorsque vous entamez une manœuvre de changement de voie. L’assistance d’évitement de collision transversale à l’arrière peut également actionner les freins au cas où la voie ne serait pas libre lorsque vous feriez marche arrière, et le véhicule disposera même d’une alerte pour prévenir le conducteur lorsque le véhicule de devant se déplacera.

Aux États-Unis, Kia fixe le prix du Seltos à 23 110 $ US pour les versions de base LX à traction intégrale et S à traction avant. Il faut additionner à cela 1500 $ US si l’on ajoute la traction intégrale à la version S. La version S à moteur de 1,6 litre coûte 26 610 $ US, tandis que l’EX à moteur de 2,0 litres et le SX à moteur turbo se vendent à 26 410 $ US et 29 010 $ US, respectivement. Bien que le prix de départ soit très proche de celui du Sportage de base, on ne note pas d’importante hausse de prix pour les versions haut de gamme. D’autres concurrents, cependant, ont un prix de base plus bas, comme le modèle HR-V de Honda.

Dans l’ensemble, Kia a conféré au Seltos le style, l’espace intérieur et la technologie nécessaires pour se démarquer dans un segment pour lequel la demande monte en flèche. Et vous n’obtenez pas seulement l’apparence, car le Seltos tient sa promesse d’offrir une bonne maniabilité et une agréable expérience de conduite. En divisant le segment, Kia positionne stratégiquement le Seltos comme l’option la plus populaire.