Essais Premières impressions

Premières impressions du BMW X5 2019

Le VUS de BMW pourra désormais sortir des sentiers pavés

Le VUS de BMW pourra désormais sortir des sentiers pavés

Une petite interro surprise : sur quel véhicule BMW compte-t-elle pour réaliser, encore et encore, des exploits dignes des meilleurs athlètes olympiques? Si vous avez besoin d’un indice, consultez la liste des villes choisies pour le lancement du véhicule original en 1999, puis pour les générations suivantes en 2006 et 2013.

C’est à Atlanta, où se sont déroulés les Jeux olympiques d’été de 1996, que BMW a dévoilé son multisegment de taille moyenne X5, une première incursion sur le segment des VUS qui a valu à la marque une place sur le podium. Le constructeur a ensuite choisi Athènes, le berceau des Jeux olympiques, pour lancer le X5 de deuxième génération. Pour la troisième génération, il a maintenu la tradition en choisissant Vancouver, hôte des Jeux d’hiver de 2010.

Pour la quatrième génération, qui débarquera chez les concessionnaires le 10 novembre, BMW est retournée à Atlanta, organisant un lancement international qui soulignera l’évolution du véhicule après quelque 2,2 millions d’unités vendues dans le monde. Le X5 est désormais au cœur d’une gamme qui va du plus petit modèle, le X1, jusqu’au tant attendu X8, en passant par le X3 compact et le grand X7.

Lorsque la BMW a introduit le X5, elle qualifiait son athlète de « véhicule d’activités sportives » pour mettre l’accent sur ses prouesses sur la route plutôt que sur ses capacités hors route. Les amateurs de BMW ont certainement apprécié, puisque le X5 est devenu le multisegment le plus vendu de la gamme (oui, plus que le X3), s’approchant même de la puissante berline/coupé Série 3 au premier rang des ventes totales.

Cela dit, l’appellation « véhicule récréatif sportif » ne restera peut-être plus très longtemps, compte tenu de la compétence hors route accrue de la nouvelle génération. Cette capacité supplémentaire peut être attribuée à la migration du modèle vers la nouvelle plateforme CLAR.

Le X5 2019 est un véritable Cerbère : l’une de ses têtes demeure une bête de performance avec un moteur turbocompressé de 3,0 litres à 6 cylindres en ligne ou un V8 de 4,4 litres à turbocompresseur double, jumelé à une boîte automatique à 8 rapports. La deuxième tête est une créature hors route étonnamment compétente, avec une plaque de protection, des modes hors route améliorés et une traction intégrale xDrive. La troisième tête est une bête de luxe, recouverte comme il se doit de cuir et de bois.

Côté design, cette génération du multisegment se distingue par une nouvelle calandre réniforme plus grande et des phares à DEL adaptatifs ou un éclairage laser optionnel. Les feux arrière suivent la courbe des coins du véhicule, ce qui crée un aspect de trois dimensions. Les logements des roues sont également plus angulaires.

En Amérique du Nord, on peut choisir le modèle xDrive50i avec le V8 développant 456 chevaux et 479 lb-pi de couple, ou le xDrive40i avec le moteur de six cylindres en ligne produisant 335 chevaux et 330 lb-pi de couple. Notre essai était limité à ce dernier modèle muni du moteur à six cylindres, et nous avons trouvé son accélération incroyablement forte, avec un grondement satisfaisant en mode Sport plus.

Un véhicule hybride rechargeable de performance avec moteur à six cylindres viendra plus tard. Aucune décision n’a été prise quant à l’ajout de l’un des moteurs diesel de 3,0 litres à une date ultérieure.

Le X5 est très rapide, et sa direction active facultative contribue à sa stabilité à haute vitesse, où le véhicule est le plus habile. Les réactions de la direction sont rapides, même lorsque les commandes sont très légères. À basse vitesse, lorsque les roues arrière tournent dans la direction opposée, le X5 est très manœuvrable. BMW semble aussi avoir réparé son dispositif de mise en veille, qui donnait des coups, mais il peut quand même être désactivé.

Les freins sont doux et fournissent une force de freinage maximale sans être raides. Le X5 et la Série 8 sont les premiers modèles à obtenir le système de freinage câblé intégré de BMW, qui constitue la base du freinage autonome et d’autres systèmes autonomes.

Les nouvelles suspensions seront aussi installées sur les X7 et X8 pleine grandeur à venir. La suspension de base est munie de série d’un amortisseur dynamique, et la suspension adaptative M offerte en option est dotée d’une barre stabilisatrice et d’une direction active pour assurer la vivacité du X5 dans les virages en gardant le mouvement de roulis et le sous-virage à un minimum. La suspension pneumatique à deux essieux permet de différencier davantage l’expérience de conduite du mode Confort et celle du mode Sport. La position de roulement est abaissée de 2,0 cm en mode Sport et s’ajuste vers le haut ou le bas de 4,1 cm pour le chargement. Si vous préférez les pneus minces, vous pouvez opter pour les jantes de 22 pouces.

Mais la plus grande amélioration du X5, vous la remarquerez que si vous sortez de la route. Le modèle 2019 marque le début de l’ensemble hors route offert en option, avec ses modes améliorés pour la neige, la roche, le sable et le gravier, en plus d’un différentiel autobloquant arrière. Appuyez sur un bouton pour lever la suspension et obtenir une meilleure garde au sol. Lorsque le régulateur du moteur détecte de l’eau, la calandre réniforme se ferme et la hauteur de roulement est verrouillée en place. Si le VUS détecte que l’une de ses roues glisse sur une roche, il ajuste la suspension pour réduire la charge dans cette zone – le même principe réduit la pression sur un pneu dégonflé.

Pour aider les aventuriers hors route, des caméras permettent de voir le sentier lorsque vos yeux ne le peuvent pas. Il faut quelques minutes pour s’habituer à l’orientation de l’image sur l’écran, mais elle demeure facile à lire, indiquant clairement les obstacles à venir. La direction active utilise les roues arrière directionnelles pour resserrer le rayon de braquage si vous êtes coincé entre des arbres, dans une situation où même un Jeep devrait reculer.

Le régulateur de vitesse en descente a fonctionné sans heurts sur un chemin hors route difficile où l’on aurait pu s’attendre à trouver des Land Rover, pas des BMW. Les collines étaient assez escarpées et assez accidentées pour faire glisser le X5, mais le système a aidé à maintes reprises à remettre le multisegment en place. Sur ce point, vous pouvez faire confiance aux ingénieurs de Munich. Un conducteur a été pris de panique lorsque son véhicule s’est mis à glisser légèrement – il a freiné, désactivé le système et pris de la vitesse avant de heurter un véhicule en bas de la côte.

Alors oui, le X5 est étonnamment compétent. Mais c’est aussi un véhicule de luxe. Parmi les détails ajoutés pour procurer plus de confort, on note des sièges massant chauffants et refroidissants, ainsi que les porte-gobelets, eux aussi chauffants et refroidissants. Le volant et les accoudoirs sont également chauffés. Il y a un chargeur de téléphone sans fil et des portes à fermeture assistée. Le toit ouvrant panoramique Sky Lounge avec lumières DEL intégrées n’est pas offert, mais un toit panoramique régulier est de série.

Pour charger la cargaison, vous pouvez ouvrir le haut, le bas ou les deux parties du hayon en appuyant sur un bouton. Une option très intéressante qui arrivera en janvier sera un couvre-bagages électrique qui se replie et disparaît dans le plancher entre la deuxième et la troisième rangée. L’espace de chargement est doté de rallonges antidérapantes et d’un compartiment de rangement profond à l’arrière pour la troisième rangée, qui sera disponible en décembre.

Beaucoup d’entraîneurs aident cet athlète à courir en toute sécurité. L’aide à la conduite est de série. Le pilote automatique en embouteillage prolongé permet de conduire sans les mains à des vitesses allant jusqu’à 60 km/h, tandis qu’une caméra surveille vos yeux et vous demande de prendre le volant si vous ne prêtez pas attention à la route. Le X5 est équipé d’une alerte de circulation latérale, s’ajuste aux changements de limites de vitesse et assure la prévention des collisions à l’arrière et le freinage d’urgence. L’aide au stationnement va encore plus loin en mémorisant la façon dont vous vous êtes glissé dans un espace de stationnement et en vous aidant à reculer.

L’assistance à la direction est un peu sévère lorsqu’il s’agit de remettre le X5 dans sa voie. Les paramètres peuvent être sauvegardés si vous fouillez dans certains menus, mais même la réponse la moins invasive du lot a été plus forte que ce que l’on trouve généralement avec ce genre de système.

Le X5 marque aussi la première utilisation d’iDrive 7, avec des fonctions de commande passant par l’écran tactile ainsi que le contrôleur iDrive, de même que les commandes vocales et gestuelles. Un habitacle bien pensé vous permet de reposer votre main pendant que vous ajustez l’un des deux écrans de 12,3 po. Les commandes gestuelles de BMW fonctionnent – peut-être trop bien. Mon compagnon de conduite parlait avec ses mains et, par inadvertance, changeait la station de radio et le niveau du volume de la chaîne audio Bowers & Wilkins Diamond Surround (disponible en décembre). Un grand écran frontal rend la navigation très facile, et c’était apprécié, puisque la carte d’Atlanta sur l’écran tactile était tellement pleine d’informations qu’elle était presque indéchiffrable.

Le xDrive40i commence à 71 500 $ et l’ensemble hors route ajoute 2 950 $. Le prix du xDrive50i, lui, commence à 86 000 $.

BMW X5 xDrive40i 2019
PRIX DE BASE 71 500 $ à 86 000 $
PARTICULARITÉS DU VÉHICULE VUS à 4 portes pour 5 passagers, traction intégrale, moteur à l’avant
MOTEUR Moteur turbocompressé de 3,0 litres à DACT, 6 cylindres en ligne et 24 soupapes, 335 chevaux et 330 lb-pi de couple; V8 biturbo de 4,4 litres, à DACT et 32 soupapes, 456 chevaux et 479 lb-pi de couple
BOÎTE DE VITESSES Automatique à 8 rapports
POIDS À VIDE (RAPPORT AVANT/ARRIÈRE) 2200 kg à 2359 kg (selon le constructeur)
EMPATTEMENT 297,4 cm
LONGUEUR X LARGEUR X HAUTEUR 493,5 cm x 200,4 cm x 175,3 cm
ACCÉLÉRATION DE 0 À 100 KM/H 4,6 à 5,3 secondes (selon le constructeur)
ÉCONOMIE DE CARBURANT EN VILLE, SUR LA ROUTE ET COMBINÉE SELON L’EPA Aucune cote pour l’instant
MISE EN MARCHÉ EN AMÉRIQUE DU NORD Novembre 2018