Essais Premières impressions

Premières impressions de la BMW 640i xDrive Gran Turismo 2018 : une BMW pas comme les autres

La Série 6 Gran Turismo, une version de luxe de la Série 5

La Série 6 Gran Turismo, une version de luxe de la Série 5

Il y a deux façons de voir la BMW 640i xDrive Gran Turismo 2018. Soit elle est la réponse à une question que personne n’avait posée, soit elle est une version plus intéressante, plus pratique et plus luxueuse d’une berline Série 5 tout équipée. Selon nous, la réalité est plus proche de la deuxième option.

Détrompez-vous : les acheteurs seront difficiles à convaincre lorsque la voiture débarquera chez les concessionnaires cet automne avec un prix de base de 76 700 $. Il ne s’agit pas d’une mauvaise voiture, loin de là. Mais les conducteurs nord-américains ne sont pas de grands amateurs de voitures à hayon, même lorsqu’elles sont économiques et agréables à conduire, comme la Golf GTI et la Fiesta ST. Ceux qui ont les sous pour une grande BMW à quatre portes optent plus souvent pour une berline traditionnelle ou un VUS qui en jette.

La Série 6 Gran Turismo remplace la mal-aimée Série 5 Gran Turismo et, comme son nouveau nom le suggère, la grande voiture à hayon est située un peu plus haut dans la gamme du constructeur. La voiture partage beaucoup de ses éléments structuraux, ainsi que ses moteurs et ses boîtes de vitesses, avec les berlines de Série 5 et de Série 7. Côté taille, elle se trouve un peu entre les deux. Elle est plus longue que la berline Série 5 de 16 cm, avec un empattement plus long de 9,7 cm, mais plus courte que la Série 7 de 14,5 cm, avec un empattement plus court de 14 cm.

Si la Série 6 GT est plus haute que ses cousines berlines de 6,1 cm, c’est parce que BMW a cherché à créer un intérieur plus spacieux avec un point d’articulation de la hanche plus haut que celui de ses modèles à quatre portes, même si la ligne de toit a été raccourcie de 2 cm par rapport à la Série 5 GT. La nouvelle silhouette de la voiture, élancée et sportive, est très réussie, parce que le toit est plus bas à l’arrière de la voiture et que les pieds arrière s’étirent jusqu’à un arrière moins tronqué.

Pour le conducteur, elle est identique à une Série 5 ordinaire. Mais de l’arrière, la Série 6 GT est plutôt une mini limousine incroyablement spacieuse offrant une ambiance lumineuse et paisible, surtout avec l’intérieur recouvert de cuir pâle et le toit panoramique en verre. Le coffre arrière s’ouvre sur un espace de chargement large et profond de 877,8 L; une fois les sièges arrière abaissés (à l’aide d’un levier installé à l’arrière de la voiture), cet espace passe à 1840,6 L. À titre comparatif, le X5 plus haut et plus carré offre 1013,7 L/2171,9 L d’espace de chargement, alors que la Série 5 familiale (malheureusement non offerte chez nous) offre 569,2 L/1699,0 L d’espace de chargement. Comme toutes les voitures à hayon, elle est très pratique.

Même si le modèle est offert sur d’autres marchés avec différents moteurs à essence et diesel, toutes les versions de la Série 6 Gran Turismo seront des modèles 640i xDrive avec le bon vieux moteur turbocompressé de 3,0 litres à six cylindres en ligne développant 335 chevaux à entre 5500 et 6500 tours par minute et 332 lb-pi de couple à entre 1380 et 5200 tours par minute, avec la boîte de vitesses automatique à huit rapports 8HP50 de ZF dirigeant cette puissance vers les quatre roues. BMW affirme que, malgré un poids à vide de 2000 kg, la voiture pourra passer de 0 à 100 km/h en 5,1 secondes. Les voitures vendues en Amérique du Nord verront leur vitesse de pointe limitée à 210 km/h à cause des pneus toutes saisons 245/45 R19 installés de série à l’avant et à l’arrière.

Les ingénieurs affirment que l’équilibre entre la maniabilité et la tenue de route de la Série 6 GT a été repensé pour favoriser la première, puisqu’il s’agit avant tout d’une voiture de promenade spacieuse confortable et pratique, et non la machine de conduite suprême. Fort heureusement, elle est loin d’être maladroite, alors ne vous inquiétez pas trop si vous êtes pris d’un soudain élan d’enthousiasme sur une route un peu sinueuse. Nous n’avons eu aucun problème de ce côté lors de notre essai au Portugal, mais il ne faut pas oublier que notre voiture était munie du groupe de conduite dynamique, qui coûte un petit supplément de 4900 $.

Ce groupe vaut probablement la peine, puisqu’il vous procure un système de roues arrière directionnelles, un contrôle dynamique de la stabilité, un contrôle dynamique des amortisseurs et des ressorts pneumatiques à hauteur ajustable à l’avant et à l’arrière. Le système de suspension pneumatique est nouveau; ce n’est pas celui que l’on trouve sur les Série 5 et Série 7. Il assure un bon confort lors de la conduite, avec peu de chocs et un meilleur contrôle de la carrosserie dans les virages. La direction de la Série 6 GT est aussi plus précise et constante que celle de certaines Série 5 et Série 7 que nous avons récemment essayées, mais n’offre toujours pas cette expérience transcendante que l’on a déjà associée à BMW.

Si vous voulez profiter au maximum de la Série 6 GT, nous vous suggérons fortement de vous procurer l’ensemble Premium (6500 $), qui ajoute, entre autres, l’image claire et nette d’un excellent affichage tête haute, des capteurs de commande gestuelle et le système d’aide au stationnement de BMW. Avec l’ensemble d’aide avancée à la conduite (1500 $), vous aurez droit à des technologies très pratiques comme le régulateur de vitesse actif et l’alerte de circulation latérale avant. Aux États-Unis, un ensemble de luxe ajoute des sièges arrière à commande électrique et des sièges avant ventilés avec fonction de massage (compris dans l’ensemble Premium au Canada), et vous pouvez aussi garnir les sièges de cuir nappa, si vous en avez les moyens.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’une 640i XDrive Gran Turismo bien équipée vous coûtera autour de 85 000 $, soit près du prix d’une Série 7 de base. Autrement dit, c’est environ 10 000 $ de plus que notre 530i d’essai à long terme entièrement équipée (cette voiture valait 72 135 $ US). Il y a un petit je-ne-sais-quoi d’attirant à propos de la nouvelle Série 6 GT. Vous avez un intérieur presque aussi confortable que celui d’une Série 7 pour moins cher et l’aspect pratique du X5 avec une maniabilité, une tenue de route et une économie de carburant supérieures, sans oublier une magnifique carrosserie qui se démarque des berlines Série 5.

BMW ne vendra pas beaucoup d’unités de cette Série 6, mais ceux et celles qui la choisiront et qui oseront la différence l’adoreront.