Essais Premiers essays

Premier essai du Subaru Outback Limited 2020 : sécurité améliorée et valeur préservée

On teste le moteur à aspiration naturelle

On teste le moteur à aspiration naturelle

Le populaire Subaru Outback est depuis longtemps un véhicule fort apprécié chez MotorTrend. Il offre des capacités hors route standard, un habitacle spacieux et une conduite agréable. De plus, son rapport qualité-prix est excellent et il obtient les meilleurs résultats en matière de sécurité. Et dans le Subaru Outback 2020, tous les aspects sont amendés. En plus d’une toute nouvelle plateforme qui améliore sa conduite, il est doté de nouvelles technologies et ses dimensions ont été augmentées en longueur et en largeur, par rapport à la génération précédente. Un moteur turbo est également offert en option, mais comme la plupart des propriétaires choisiront le 2,5 litres, nous allons nous concentrer sur ce modèle populaire.

Bien qu’il s’agisse du même moteur de 2,5 litres que le précédent, Subaru affirme qu’il est neuf à 90 %. Le moteur de quatre cylindres à aspiration naturelle et à injection directe développe 182 chevaux et 176 lb-pi de couple, ce qui représente une augmentation de seulement 7 chevaux et 2 lb-pi par rapport au modèle précédent. Ceux qui connaissent bien l’engin savent que la vitesse n’est pas son fort, et nos propres essais ont montré que ses performances ne changeront pas leur opinion. Lors de nos essais, l’Outback 2020 passait de 0 à 100 km/h en 8,7 secondes et franchissait le quart de mille en 16,6 secondes à 138,6 km/h. La transmission à variation continue (TVC) a également été modifiée pour adoucir les changements de rapports simulés.

De toute évidence, le moteur manque de puissance, mais la plupart des propriétaires de Subaru s’en fichent et le trouveront convenable. Malgré les basses vitesses, le groupe motopropulseur est très raffiné et la TVC travaille bien avec le moteur. Zach Gale, premier directeur de la production, a accueilli les révisions apportées au groupe motopropulseur en affirmant que la TVC perfectionnée fonctionnait mieux dans cette nouvelle génération. Ses collègues rédacteurs, quant à eux, ont été très impressionnés par le réglage de la suspension. Les modifications qui y ont été apportées et l’augmentation de la rigidité de la plateforme rendent la conduite beaucoup plus agréable que celle de la génération précédente. Même après avoir conduit des VUS de luxe sur les mêmes routes, la conduite raffinée de l’Outback s’est démarquée.

En fin de compte, les différences de performances du nouveau Outback sont minimes, mais on peut difficilement manquer les changements dans l’habitacle. Un nouvel écran tactile de 11,6 po domine la console centrale, et son orientation verticale nous rappelle les nouveaux écrans de la Volvo. Bien que l’écran semble haut de gamme, nous avons trouvé quelques défauts en l’utilisant. Nous avons aimé les boutons fixes au bas de l’écran pour les commandes de climatisation, mais certaines icônes sont assez petites, et nous avons souvent touché le mauvais bouton. Par exemple, le bouton marche/arrêt est très près de celui pour diminuer la vitesse du ventilateur et je me retrouvais souvent à éteindre la climatisation alors que je voulais la diminuer. Aussi, en raison de l’orientation verticale de l’écran, Apple CarPlay semble assez petit. Ce dernier ne peut être utilisé qu’à l’horizontale, de sorte que les icônes et les polices étaient trop petites pour pouvoir les lire. À part cela, nous félicitons Subaru d’avoir conservé un bouton de volume et un bouton de syntonisation radio.

Tout comme son prédécesseur, l’Outback 2020 est spacieux et le modèle Limited est doté de cuir souple qui offre une sensation agréable. Même Gale, l’un de nos plus grands rédacteurs, avec ses 6 pi 4 po, a trouvé la banquette arrière spacieuse, avec un dégagement aux jambes et à la tête généreux malgré des sièges surélevés. Les sièges peuvent être repliés à plat à partir du hayon ou de la rangée arrière, et les passagers arrière disposent de bouches d’air, de deux ports USB et de sièges chauffants.

Côté sécurité, l’ensemble de technologies EyeSight de Subaru fait aussi partie de l’équipement de série pour tous les Outback. Il comprend le régulateur de vitesse adaptatif, l’assistance au maintien de cap, le freinage précollision et la gestion de l’accélération précollision. Le système fonctionne bien sur les autoroutes et dans la ville, et il s’est avéré très utile lors des arrêts fréquents sur l’autoroute. Lorsque le réglage de distance entre les véhicules du régulateur de vitesse adaptatif est au minimum, le Subaru suit de près le véhicule qui le précède, ce qui empêche les autres de vous couper la route.

Par contre, nous n’étions pas aussi satisfaits du nouveau système de surveillance des conducteurs, qui tient le conducteur à l’œil en tout temps. Bien que nous appuyions les efforts déployés pour garder le conducteur alerte, nous n’avons pas aimé qu’il nous répète de garder les yeux sur la route même lorsque nous regardions droit devant nous. Les bips constants du système nous dérangeaient beaucoup, et le fait que la surveillance ne fonctionne pas comme elle est censée le faire était frustrant, en plus de devoir fouiller dans les menus du système d’infodivertissement pour l’éteindre.

Toutefois, quand on regarde l’Outback dans son ensemble, il est plutôt intéressant. À 36 500 $ US pour notre modèle d’essai, le Subaru 2020 offre un excellent rapport qualité-prix. Les acheteurs seront satisfaits de ce qu’ils obtiendront, et avec la traction intégrale de série et les nouvelles technologies de sécurité, l’Outback continue d’être l’une de nos familiales préférées.

Subaru Outback 2020 (Limited)
PRIX DE BASE 40 910 $
PRIX DU MODÈLE AMÉRICAIN TESTÉ 36 500 $ US
PARTICULARITÉS DU VÉHICULE VUS de 4 portes pour 5 passagers, traction intégrale, moteur à l’avant
MOTEUR 2,5 litres à 4 cylindres à plat, DACT et 16 soupapes, 182 chevaux et 176 lb-pi de couple
BOÎTE DE VITESSES Automatique à variation continue
POIDS À VIDE (RAPPORT AVANT/ARRIÈRE) 1702 kg (56/44 %)
EMPATTEMENT 274,6 cm
LONGUEUR x LARGEUR x HAUTEUR 485,9 cm x 185,4 cm x 167,9 cm
ACCÉLÉRATION DE 0 À 100 KM/H 8,7 secondes
QUART DE MILLE 16,6 secondes à 136,6 km/h
FREINAGE DE 100 À 0 KM/H 39,6 m
ACCÉLÉRATION LATÉRALE 0,77 g (en moyenne)
ÉPREUVE DU HUIT DE MOTOR TREND 28,4 secondes à 0,62 g (en moyenne)
ÉCONOMIE DE CARBURANT EN VILLE, SUR LA ROUTE ET COMBINÉE SELON L’EPA 9,1/7,1/8,1 L/100 km
CONSOMMATION D’ÉNERGIE EN VILLE ET SUR LA ROUTE 80,8/63,4 kWh/100 km
ÉMISSION COMBINÉE DE CO2 188,8 g/km