Essais Premiers essays

Premier essai du BMW X5 xDrive40i 2019 : difficile à rattraper

Un hayon unique et une accélération rapide

Un hayon unique et une accélération rapide

Un collègue qui a récemment passé du temps derrière le volant du BMW X5 2019 m’a envoyé le message suivant : « J’adore le hayon. C’est mon coup de cœur! » Conseil de pro pour les nouveaux parents : apparemment, il est parfait pour changer des couches. Cette combinaison de hayon en deux parties est relativement rare (jetez un œil au Land Cruiser et au Land Rover Discovery), bien qu’elle existe depuis l’arrivée du X5, il y a deux décennies. Se démarquer avec un look unique est un bon moyen de tirer son épingle du jeu dans un segment très bondé comme celui des multisegments de luxe. Mais le X5 de quatrième génération se distingue-t-il d’une autre façon?

Pourquoi ne pas être plus rapide que ses pairs? Grâce à un moteur turbocompressé de 3,0 litres à six cylindres en ligne plus puissant produisant 335 chevaux et 330 lb-pi de couple (35 chevaux et 30 lb-pi de plus que le modèle sortant), le nouveau X5 accélère de 0 à 100 km/h en seulement 5,0 secondes. Il dépasse d’à peine un dixième de seconde le nouveau Porsche Cayenne 2019 que nous avons récemment testé. Les deux atteignent le quart de mille en 13,7 secondes, à une vitesse d’environ 160 km/h. C’est assez impressionnant, surtout si l’on tient compte du fait que le véhicule de BMW pèse 2202 kg, soit 81 kg de plus que le Porsche (qui, par coïncidence, produit une puissance équivalente à partir de son moteur V6 turbocompressé, soit 335 chevaux et 332 lb-pi de couple).

Et le X5 ne se contente pas d’être plus rapide que l’Audi Q7 3.0T et le Jaguar F-Pace S 2017; il atteint 100 km/h aussi rapidement que le SQ5. Les deux derniers sont plus légers et plus puissants. Nous attendons impatiemment l’occasion de tester le nouveau GLE de Mercedes-Benz.

Notre chef des essais routiers Chris Walton a fait remarquer que la puissance du X5 est très linéaire. « Il est vif et très constant. » Il a également fait l’éloge de la boîte de vitesses à huit rapports et de ses changements très rapides. Cette boîte a été configurée avec de nouveaux engrenages, y compris un premier rapport plus court.

Le poids du BMW est probablement le principal responsable de sa distance d’arrêt à partir de 100 km/h de 36,3 mètres, légèrement plus longue que celle de l’Audi et du Jaguar. Le Porsche est le plus performant de ce groupe, n’ayant besoin que de 32,0 mètres pour s’arrêter. Nous devons souligner que notre véhicule d’essai fait partie d’un petit groupe d’unités « xLine », construites tôt pendant le développement et munies de freins optionnels M Sport qui comprennent des étriers plus légers en aluminium (quatre pistons à l’avant, deux à l’arrière) et de plus gros disques (15,6 pouces à l’avant et 14,6 pouces à l’arrière). BMW a depuis rendu ces freins exclusifs à l’ensemble M Sport (5850 $ US), qui comprend des amortisseurs adaptatifs et une longue liste de caractéristiques de confort.

Bien qu’il ne soit pas doté de l’éventail complet de caractéristiques M Sport, le X5 a bouclé l’épreuve du huit en un temps respectable de 25,8 secondes, huit dixièmes de seconde derrière le Cayenne plus léger qui roule sur des pneus plus larges et plus adhérents. « Vous remarquerez à chaque manœuvre à quel point ce véhicule est ferme », a noté notre directeur des essais, Kim Reynolds. « Il est très facile à tourner et à trop faire virer l’arrière. »

Ce sont des trucs amusants, mais la plupart des clients se concentreront probablement moins sur la nature désinvolte de son arrière et plus sur sa maniabilité ferme. Notre X5 était équipé de la suspension pneumatique offerte en option (au coût de 1000 $ US) qui ajuste la hauteur en fonction de la vitesse, du mode de conduite et d’un interrupteur sur la console centrale. Dans l’ensemble, la conduite est fluide et contrôlée, et nous avons constaté que la suspension pouvait très bien atténuer la chaussée des autoroutes et les nids-de-poule de Los Angeles. Le bruit de la route et du vent est minime, mais du verre acoustique est également livrable (moyennant un supplément de 300 $ US) pour ceux qui souhaitent un habitacle encore plus silencieux.

Après avoir impressionné notre équipe d’essai, le X5 a charmé notre équipe du programme Cotes réelles. L’EPA accorde une cote de 11,8/9,0/10,7 L/100 km (ville/route/combinée) pour le X5 xDrive40i 2019, mais lors des essais Cotes réelles EQUA, il a obtenu des résultats de 10,1/8,3/9,3 L/100 km. Nous n’avons pas encore fait subir nos tests Cotes réelles au Cayenne ou au Mercedes GLE 450 4Matic 2020, mais selon l’EPA, le BMW consomme moins qu’eux. Un véhicule hybride rechargeable X5 xDrive45e 2020 devrait être offert sous peu pour ceux qui cherchent à réduire davantage leurs émissions de carbone, et aucune décision n’a encore été prise concernant un groupe motopropulseur diesel pour l’Amérique du Nord.

Le X5 2019 commence à 71 500 $ et peut rapidement devenir cher. Le prix de notre modèle d’essai est monté à 73 980 $ US une fois que nous avons ajouté trois ensembles et une poignée d’options à la carte. Nos articles Premier coup d’œil et Premières impressions couvrent en détail la longue liste des nouvelles technologies intégrées au X5 (et son nouvel ensemble hors route), y compris le système d’infodivertissement iDrive de prochaine génération, qui comprend maintenant un écran tactile et une présentation améliorée. Le système de commandes gestuelles de BMW, qui vous permet de contrôler certaines fonctions d’infodivertissement en déplaçant votre main devant l’écran, semble plus réussi, mais il faudra encore le peaufiner; tenir son téléphone près du tableau de bord, par exemple, active le système par inadvertance. La fonctionnalité sans fil Apple CarPlay est fantastique, mais elle présentait quelques bogues : elle se déconnectait parfois de mon téléphone et faisait geler des applications comme Spotify. Cela pourrait-il être un problème avec mon iPhone XR, que j’ai acheté il y a à peine un mois? Peut-être. Mais j’espère que BMW et Apple pourront trouver une solution. Les marchepieds offerts en option sont un autre bémol. Ils sont jolis, mais côté fonctionnel, c’est raté. De nombreux passagers ont accidentellement frotté leur jambe ou leur pantalon contre les marchepieds pendant qu’ils sortaient du véhicule. Nous ne les choisirions pas.

Ces petits défauts n’éclipsent pas la bonne maniabilité, le joli intérieur et le confort du X5. Que ses rivaux chez Porsche, Audi et Jaguar aient de la difficulté à le rattraper sur une piste d’accélération est une belle surprise.

BMW X5 xDrive40i 2019
PRIX DE BASE 71 500 $
PRIX DU MODÈLE AMÉRICAIN TESTÉ 75 820 $ US
PARTICULARITÉS DU VÉHICULE VUS à 4 portes pour 5 passagers, traction intégrale, moteur à l’avant
MOTEUR Turbocompressé de 3,0 litres à 6 cylindres en ligne, DACT et 24 soupapes, 335 chevaux et 330 lb-pi de couple
BOÎTE DE VITESSES Automatique à 8 rapports
POIDS À VIDE (RAPPORT AVANT/ARRIÈRE) 2202 kg (50/50 %)
EMPATTEMENT 297,4 cm
LONGUEUR x LARGEUR x HAUTEUR 493,5 cm x 200,4 cm x 175,3 cm
ACCÉLÉRATION DE 0 À 100 KM/H 5,0 secondes
QUART DE MILLE 13,7 secondes à 161,7 km/h
FREINAGE DE 100 À 0 KM/H 36,3 mètres
ACCÉLÉRATION LATÉRALE 0,88 g (en moyenne)
ÉPREUVE DU HUIT DE MOTOR TREND 25,8 secondes à 0,71 g (en moyenne)
CONSOMMATION DE CARBURANT SELON NOTRE PROGRAMME COTES RÉELLES 10,1/8,3/9,3 L/100 km
ÉCONOMIE DE CARBURANT EN VILLE, SUR LA ROUTE ET COMBINÉE SELON L’EPA 11,8/9,0/10,7 L/100 km
CONSOMMATION D’ÉNERGIE EN VILLE ET SUR LA ROUTE 105,0/80,8 kWh/100 km
ÉMISSION COMBINÉE DE CO2 245,2 g/km