Essais Premiers essays

Premier essai de la Volkswagen Golf 1.4 Turbo 2019 : difficile de répéter un exploit

La voiture de 7e génération n’a pas dit son dernier mot

La voiture de 7e génération n’a pas dit son dernier mot

La Volkswagen Golf Mk 7 est à l’aube de la retraite; c’est pourquoi nous avons été surpris lorsque nous avons appris que Volkswagen a annoncé un nouveau moteur et une nouvelle boîte de vitesses pour la Golf en septembre dernier. La Golf Mk 8 de prochaine génération devrait faire son entrée sur le marché dans le courant de l’année et remplacer la voiture à hayon actuelle, débarquée sur le marché européen en 2012. Compte tenu de son âge, on pourrait pardonner à la Golf de septième génération d’avoir l’air d’être en retard sur son temps. Mais ce n’est pas ce que nous avons constaté lorsque nous avons conduit une Golf 2019.

Notre voiture d’essai, un modèle SE du marché des États-Unis, était équipée du nouveau moteur turbocompressé de 1,4 litre à quatre cylindres en ligne et de la boîte automatique à huit rapports, empruntés à la nouvelle Jetta. Sur le papier, le moteur de 1,4 litre développant 147 chevaux et 184 lb-pi n’est pas aussi puissant que le moteur turbocompressé de 1,8 litre qu’il remplace – il produit 23 chevaux et 16 lb-pi de couple de moins, pour être exact, mais vous ne le sauriez pas depuis le siège conducteur. Lorsque j’ai demandé à mes collègues ce qu’ils pensaient du groupe motopropulseur de la Golf, les mots « énergique » et « percutant » sont revenus souvent. Ce n’est évidemment pas une voiture sportive, mais on a toujours l’impression qu’elle est prête à partir, et la boîte de vitesses à huit rapports aux changements rapides tire le meilleur parti de la courbe de puissance du moteur à quatre cylindres. Le modèle de base est muni d’une boîte manuelle à six rapports, mais peu importe la boîte de vitesses, le moteur turbocompressé de 1,4 litre consomme 8,1/6,4 L/100 km (ville/route).

Lors de nos tests d’accélération, la Golf 2019 a atteint la barre des 100 km/h plus rapidement qu’une Golf 2015 plus puissante équipée d’un moteur turbocompressé de 1,8 litre et de la vieille boîte automatique à six rapports, atteignant cette vitesse en 7,7 secondes contre 7,8 secondes pour sa prédécesseure. La nouvelle Golf est toutefois plus lente au quart de mille, le franchissant en 16,0 secondes à 137,8 km/h contre 15,9 secondes à 141,3 km/h.

Comme on pouvait s’y attendre, l’accélération de la Golf est comparable à celle de la Jetta 2019, munie du même groupe motopropulseur. Sur la piste, la Golf avec moteur de 1,4 litre est plus rapide que la Toyota Corolla XSE 2019 à hayon et à TVC que nous avons essayée qui avait atteint 100 km/h en 8,5 secondes et franchi le quart de mille en 16,5 secondes à une vitesse de pointe de 137,4 km/h. Une Honda Civic Sport à hayon avec boîte manuelle à six rapports n’a besoin que de 7,5 secondes pour passer de 0 à 100 km/h et 15,5 secondes pour parcourir un quart de mille à 147,3 km/h.

Remarqueriez-vous la différence de puissance et d’accélération après avoir essayé ces voitures l’une après l’autre? Peut-être, mais vous seriez aussi séduit par la maniabilité de la Golf Mk 7, toujours parmi les meilleures du segment. Puisqu’elle est sur le marché depuis si longtemps, je m’attendais à ce que le châssis ne soit pas aussi athlétique que dans mes souvenirs. Mais la Golf est toujours aussi amusante sur les routes sinueuses, tournant de manière remarquablement serrée pour une voiture économique à traction, l’avant réagissant très rapidement aux mouvements du volant. Plusieurs personnes qui l’ont conduite ont commenté la sensation de confiance de la pédale de frein de la Golf, qui est linéaire et prévisible, même si la distance d’arrêt est assez longue à 37,5 mètres à partir de 100 km/h.

La fougue que j’ai ressentie ne se reflète malheureusement pas dans les résultats de la voiture à l’épreuve du huit. La Golf 2019 a obtenu un temps de 27,4 secondes à une moyenne de 0,62 g, soit six dixièmes de seconde de plus que sa prédécesseure. La Civic Sport à hayon a terminé l’épreuve en 27,1 secondes, et la dernière Mazda3 à hayon a obtenu un résultat de 27,0 secondes. La Golf a toutefois été plus rapide que la Corolla à hayon (27,6 secondes) et légèrement plus rapide que la berline Jetta (27,5 secondes).

Ces chiffres ne révèlent toutefois pas tout. Nous nous tournons donc vers le carnet de notes de notre directeur des essais, Kim Reynolds, qui avait ceci à dire  :

« De toute évidence, ce n’est pas une voiture très puissante, mais j’aime vraiment la sensation et la prévisibilité du freinage. Après avoir freiné, tourné et relâché la pédale, la voiture pivote à merveille dans le virage… elle est vive et prévisible. Pas beaucoup d’énergie, mais très agréable. »

En plus d’être une voiture amusante à conduire, la Golf est polyvalente et vous sera très utile pour toutes vos courses en ville. La voiture à hayon offre 645,6 litres d’espace derrière les sièges arrière rabattables divisés 60/40 ou quelque 1520,6 litres lorsque la banquette arrière est rabattue. Le rédacteur Web adjoint Stefan Ogbac a réussi à faire entrer quatre passagers et leurs sacs d’épicerie dans la Golf, et la surcharge pondérale n’a pas eu d’effet notable sur sa performance.

Si vous avez un bébé, conduire une Golf sera difficile mais faisable. Une visite dans un magasin à grande surface a nécessité une réflexion approfondie sur ce que nous pouvions acheter. Même avec le plancher de chargement réglé à son niveau le plus bas, notre poussette de taille moyenne ne pouvait pas entrer verticalement sans que nous devions enlever le cache-bagages. Elle a également pris une bonne partie de l’espace que nous aurions pu utiliser pour ranger un paquet de 45 rouleaux de papier hygiénique ou cinq boîtes de lasagnes congelées. Et avec un siège d’auto installé, vous ne pourrez rabattre qu’un seul siège arrière vers le bas. Ce sont là des obstacles que tout parent débrouillard peut surmonter, mais il faut y penser avant de choisir entre une voiture à hayon et un multisegment.

Dans l’ensemble, l’intérieur de la Golf a bien vieilli. L’écran TFT intégré au groupe d’instruments aurait besoin d’une mise à jour graphique, mais l’écran tactile de 8,0 pouces permet de compenser cette lacune. Le système est facile à parcourir et réagit aux glissements et aux contacts du doigt. J’adore la position assise de la Golf, mais j’ai trouvé le volant inconfortable. La forme du volant est aplatie face au conducteur, formant un léger rebord qui n’allait pas bien avec la forme de mes mains.

On peut se procurer la Golf 2019 en version de base S avec boîte de vitesses manuelle à six rapports pour 22 740 $ US. Au Canada, la version d’entrée de gamme Comfortline coûte 22 500 $. Notre modèle d’essai SE a coûté 26 140 $ US, ce qui est plus cher qu’un modèle à hayon comparable de la concurrence. L’habitacle de haute qualité de la Golf et sa fantastique dynamique de conduite justifient le prix, sans oublier la garantie intégrale de six ans/115 000 km de Volkswagen (aux États-Unis).

Il est très probable que ce groupe motopropulseur soit également offert sur le modèle de prochaine génération, mais selon une rumeur, les consommateurs nord-américains n’auront peut-être plus droit à la Golf ordinaire – juste la GTI et la Golf R. Nous ne serions pas surpris, puisque Volkswagen n’a vendu que 6642 Golf à hayon en 2018 aux États-Unis, mais ce serait dommage. La Golf Mk 7 est toujours un excellent choix dans sa catégorie, même si elle n’est pas populaire. Si les rumeurs sont fondées, nous déplorerons la disparition de l’un des modèles à hayon les plus équilibrés du marché. Mais pour l’instant, au moins, vous pouvez toujours choisir une Golf ordinaire et profiter de sa conduite agréable et de son côté simplement pratique.

Volkswagen Golf SE 2019
PRIX DE BASE AUX ÉTATS-UNIS 25 040 $ US
PRIX DU MODÈLE AMÉRICAIN TESTÉ 26 140 $ US
PARTICULARITÉS DU VÉHICULE Voiture à hayon de 4 portes pour 5 passagers, moteur à l’avant, traction
MOTEUR Turbocompressé de 1,4 L à DACT, 16 soupapes et 4 cylindres en ligne, 147 chevaux et 184 lb-pi de couple
BOÎTE DE VITESSES Automatique à 8 rapports
POIDS À VIDE (RAPPORT AVANT/ARRIÈRE) 1350 kg (60/40 %)
EMPATTEMENT 263,7 cm
LONGUEUR x LARGEUR x HAUTEUR 425,7 cm x 179,8 cm x 147,8 cm
ACCÉLÉRATION DE 0 À 100 KM/H 7,7 secondes
QUART DE MILLE 16,0 secondes à 137,8 km/h
FREINAGE DE 100 À 0 KM/H 37,5 m
ACCÉLÉRATION LATÉRALE 0,82 g (en moyenne)
ÉPREUVE DU HUIT DE MOTOR TREND 27,4 secondes à 0,62 g (en moyenne)
ÉCONOMIE DE CARBURANT EN VILLE, SUR LA ROUTE ET COMBINÉE SELON L’EPA 8,1/6,4/7,4 L/100 km
CONSOMMATION D’ÉNERGIE EN VILLE ET SUR LA ROUTE 72,1/56,5 kWh/100 km
ÉMISSION COMBINÉE DE CO2 169,1 g/km