Essais Premiers essays

Premier essai de la Toyota Sienna 2018 : quand le Highlander n’est pas assez grand

La Sienna est toujours vive malgré son âge

La Sienna est toujours vive malgré son âge

Avec sa puissance de presque 300 chevaux, la Sienna 2018 vous surprendra par son énergie si vous appuyez trop fort sur l’accélérateur à partir d’un arrêt, mais la minifourgonnette de Toyota vous offre plus ou moins ce à quoi vous vous attendez probablement d’un véhicule de ce segment quand huit années-modèles le séparent de sa dernière refonte majeure. Si le Highlander n’est pas assez grand pour votre famille et que votre budget ne vous permet pas de passer au Sequoia, la Sienna est le modèle tout indiqué pour vous. Vous pouvez, bien sûr, opter pour la version sportive SE, mais une Sienna Limited 2018 possède-t-elle ce qu’il faut pour rivaliser avec les modèles concurrents plus récents?

À l’intérieur, vous remarquerez que la Toyota offre déjà ce qui compte le plus sur une minifourgonnette : un grand habitacle. Les trois rangées sont très spacieuses, et comme je mesure plus de 190 cm, il est assez rare que j’embarque dans un véhicule à trois rangées où je pourrais m’installer confortablement n’importe où. Le derrière des sièges de la deuxième rangée est doux, ce qui rend les sièges de la troisième rangée plus confortables lorsque les genoux touchent les dossiers, et les vitres latérales sont d’une taille décente (pour éviter que les occupants de la troisième rangée se sentent claustrophobes).

À un moment donné, vous allez arrêter de jouer avec les sièges capitaine de la deuxième rangée et les repose-pieds inclinables de la version Limited pour enfin conduire le véhicule familial long de 509,5 cm. Ce que vous apprécierez sur la Sienna Limited 2018 (mais peut-être pas sur la SE sportive), c’est l’excellente tenue de route. Elle brasse un peu sur les joints de chaussée de l’autoroute, mais dans l’ensemble, la minifourgonnette roule assez doucement pour en valoir la peine. Il n’y a pas de véritable avantage à la direction à lent rapport, qui demande un peu trop d’effort pour la contrôler à basse vitesse. Selon Toyota, le système de direction assistée électrique de la Sienna fournit une puissance supplémentaire à basse vitesse pour faciliter la rotation du volant, mais nous aimerions que la direction soit améliorée pour faciliter les manœuvres à basse vitesse. Une fois que vous avez quitté le stationnement, le mouvement de roulis de la Sienna est équivalent à celui d’une autre minifourgonnette (sauf la SE), une sensation renforcée par des sièges qui ne sont pas tout à fait aussi confortables que les fameux sièges capitaine de la deuxième rangée.

Toyota offre toujours la seule traction intégrale du segment, mais si vous jumelez le puissant moteur V6 de 3,5 litres à aspiration naturelle développant 296 chevaux à la traction avant, comme le feront la plupart des acheteurs, le crissement des pneus réveillera vos voisins si vous appuyez trop fort sur l’accélérateur. (Disons simplement que certains de nos rédacteurs ont été surpris.) En fait, notre chef des essais routiers adjoint, Erick Ayapana, a du s’habituer à l’accélérateur avant de réussir à atteindre une accélération de 0 à 100 km/h en 7,1 secondes. Ce résultat place la minifourgonnette de Toyota dans la moyenne du segment, aux côtés de la Honda Odyssey Elite (6,9 secondes), la Chrysler Pacifica (6,7 secondes pour la version Touring et entre 7,5 et 7,7 secondes pour la version Limited) et la Kia Sedona (7,8 secondes pour notre véhicule d’essai à long terme). Comme pour le modèle 2017, la Sienna 2018 jumelle son moteur V6 mis à jour à une boîte automatique à huit rapports qui fait bien son travail, bien que nous ayons connu quelques cas où la boîte de vitesses était un peu plus détendue que ce à quoi nous nous attendions avec un appui modérément énergique sur l’accélérateur.

Elle a beau être une minifourgonnette, la Sienna Limited 2018 a mieux réussi à notre épreuve du huit que ce à quoi Kim Reynolds, notre directeur des essais, s’attendait. Kim a noté l’équilibre de la Sienna sur la piste de dérapage, et comme Erick, il a complimenté les freins du véhicule. Lors de cet essai, qui mesure les caractéristiques de conduite telles que l’accélération, le freinage, les virages et les transitions entre les deux, la Sienna 2018 a obtenu un résultat de 27,7 secondes à 0,60 g (en moyenne), soit un résultat supérieur à celui des Odyssey et des Sedona que nous avons essayées, mais légèrement inférieur à celui des Chrysler Pacifica non-hybrides. Grâce à une puissance supplémentaire de 30 chevaux et à une nouvelle boîte de vitesses, elle est même meilleure que la Sienna SE 2015 à l’épreuve du huit et plus rapide de près d’une demie seconde à l’accélération à 100 km/h.

La technologie de sécurité de la Sienna a été grandement améliorée. Le modèle 2018 comprend un ensemble complet de technologies de sécurité actives, dont un système de freinage automatique, l’atténuation de sortie de voie et un régulateur de vitesse adaptatif, de série sur toutes les Sienna. Malheureusement, le régulateur de vitesse ne fonctionne pas en deçà de 40 km/h et n’aide donc pas à apprivoiser la circulation dense comme le font les meilleurs systèmes. Mais la sécurité vient avant le luxe, et de ce côté, la Sienna 2018 obtient des notes correctes. Le modèle 2018 reçoit la cote « Bon », la meilleure possible, à quatre essais de collision, mais au test de collision frontale avec léger chevauchement du côté conducteur, il a obtenu la cote « Acceptable ». Cette note, de même qu’une autre cote « Acceptable » à l’évaluation des phares, disqualifie la Sienna des mentions Meilleur choix sécurité et Meilleur choix sécurité+; la Honda Odyssey, la Kia Sedona et la Chrysler Pacifica obtiennent toutes la mention Meilleur choix sécurité pour 2018. L’IIHS évalue également la facilité d’utilisation des points d’ancrage LATCH pour siège d’enfant et a accordé la cote « Acceptable » à la Sienna, soit la même note que la Sedona, mieux que la Pacifica mais pire que l’Odyssey.

À l’instar de ces trois rivales, la Sienna a pu éviter les collisions à 20 et 40 km/h lors des tests de freinage automatique de l’IIHS. Ce que la minifourgonnette offre de plus, c’est le freinage automatique d’urgence en tant que caractéristique de série sur toutes les versions, alors qu’elle ne l’est pas sur les versions de base des modèles de Honda, Chrysler et Kia. Et c’est là qu’entre en jeu l’idée que chacun se fait d’un bon rapport qualité-prix. Avant de prendre en compte les encouragements régionaux, la Sienna ne peut pas concurrencer la Sedona et la Pacifica. Si vous tenez absolument à dépenser moins de 40 000 $, tournez-vous vers l’une de ces deux minifourgonnettes. Dans la gamme de Toyota, la version qui vous en offrira le plus pour votre argent est la XLE à huit places, malheureusement offerte seulement aux États-Unis. À 37 985 $ US, la Sienna XLE 2018 complique un peu l’accès à la dernière rangée par rapport à la configuration à sept places, mais elle offre une tenue de route plus douce que la version SE et une foule de caractéristiques pratiques (comme les portes latérales coulissantes électriques et l’accès mains libres sans clé avec démarrage à bouton-poussoir) qui ne sont pas toutes offertes sur les versions L ou LE. Au Canada, la XLE peut transporter sept personnes et elle n’offre pas toutes ces caractéristiques malgré son prix de base de 46 090 $.

Notre Sienna Limited d’essai valait 45 060 $ US; elle était munie d’un deuxième toit ouvrant éclairant les deuxième et troisième rangées, de glaces latérales laminées à la première rangée (une nouveauté pour 2018), de jolies roues de 18 pouces à rayons multiples, de sièges de troisième rangée repliables électriquement qui disparaissent dans la profonde aire de chargement si vous appuyez pendant quelques secondes sur un bouton du coffre, et de sympas repose-pieds repliables pour les passagers de deuxième rangée. Et même si j’aime bien les repose-pieds et le cuir perforé doux au toucher, quelques inconvénients peut-être liés à l’âge de la Sienna sont de moins en moins acceptables pour un véhicule dont le prix dépasse facilement la barre des 50 000 $. Pour ce prix, par exemple, le conducteur devrait pouvoir ouvrir le coffre en appuyant gentiment sur le hayon, et pas seulement en utilisant la télécommande ou le bouton à l’intérieur de la voiture. De plus, Apple CarPlay et Android Auto ne sont pas offerts et l’écran tactile de 7 pouces de la Sienna n’est pas aussi grand que les plus grands écrans de ses concurrents. Ce n’est pas très important, tout comme le fait que la Sienna ne possède pas de système de surveillance de la pression des pneus qui affiche la pression en lb/po2 pour chaque pneu. Aucun véhicule n’offre toutes les options que l’on voudrait pour le prix que l’on est prêt à payer, mais si je magasinais une minifourgonnette de 50 000 $ et plus, j’opterais probablement pour une qui offre les portes coulissantes latérales mains libres (Chrysler), un aspirateur intégré hyper pratique (Chrysler et Honda), un système de caméra panoramique (Kia et Chrysler) ou des sièges avant ventilés (Kia, Chrysler et Honda). Les choses s’améliorent un peu avec les versions LE et XLE.

L’immense nid-de-poule que vous n’aviez pas vu ne pose aucun problème pour la Sienna 2018, et l’espace intérieur est plus grand que celui de n’importe quel Highlander dans la même fourchette de prix. Ajoutez-y la technologie de freinage automatique d’urgence de série – une caractéristique que vous voulez avoir mais que vous espérerez ne jamais utiliser – et la Sienna vaut la peine d’être considérée. Elle ne réussit pas aussi bien les essais de sécurité que l’Odyssey et elle n’est pas aussi jolie que la Pacifica (selon moi), mais la Sienna a tout de même sa place dans la gamme de Toyota en tant que spacieuse solution de rechange aux multisegments moins pratiques.

Toyota Sienna Limited 2018
PRIX DE BASE 50 690 $
PRIX DU MODÈLE AMÉRICAIN TESTÉ 45 060 $ US
PARTICULARITÉS DU VÉHICULE Moteur à l’avant, traction, 7 passagers, fourgonnette 4 portes
MOTEUR V6 de 3,5 litres à DACT, 24 soupapes, 296 chevaux, 263 lb-pi de couple
BOÎTE DE VITESSES Automatique à 8 rapports
POIDS À VIDE (RAPPORT AVANT/ARRIÈRE) 2124 kg (57/43 %)
EMPATTEMENT 303,0 cm
LONGUEUR x LARGEUR x HAUTEUR 509,5 cm x 198,4 cm x 179,6 cm
ACCÉLÉRATION DE 0 À 100 KM/H 7,1 secondes
QUART DE MILLE 15,4 secondes @ 147,4 km/h
FREINAGE DE 100 À 0 KM/H 37,5 m
ACCÉLÉRATION LATÉRALE 0,78 g (en moyenne)
ÉPREUVE DU HUIT DE MOTOR TREND 27,7 secondes à 0,60 g (en moyenne)
ÉCONOMIE DE CARBURANT EN VILLE, SUR LA ROUTE ET COMBINÉE SELON L’EPA 12,4/8,7/10,7 L/100 km
CONSOMMATION D’ÉNERGIE EN VILLE ET SUR LA ROUTE 110,0/77,7 kWh/100 km
ÉMISSION COMBINÉE DE CO2 248,0 g/km