Essais Premiers essays

Premier essai de la berline Mazda3 2019 : la force est dans les nombres?

Bien belle sur le papier, mais comment est sa conduite?

Bien belle sur le papier, mais comment est sa conduite?

Aujourd’hui, le CX-5 représente plus de la moitié des ventes de Mazda, laissant à la Mazda3 une lointaine deuxième place. Bien qu’elle ne soit pas aussi populaire, la Mazda3 reflète encore mieux les principes du constructeur : elle est basse, agile et séduisante, mais accessible.

La Mazda3 de l’année-modèle 2019 a subi d’importantes améliorations. Sa nouvelle architecture arbore 30 % d’acier haute résistance, améliorant la rigidité de la carrosserie. Le moteur de base est maintenant un moteur de 2,5 litres à quatre cylindres en ligne développant 186 chevaux et 186 lb-pi de couple, et il est possible qu’un moteur Skyactiv-X plus puissant vienne s’ajouter plus tard. La suspension arrière à poutre de torsion a pris la place de la suspension multibras. Mazda a également promis la réduction du bruit, des vibrations et de la rudesse grâce à une meilleure insonorisation dans l’habitacle.

N’ayant jamais besoin d’énormément de puissance, la Mazda3 se distingue par son agilité. Par contre, il s’avère que la berline est assez rapide. Lors de nos essais, la berline Mazda3 est passée de 0 à 100 km/h en 7,0 secondes, dépassant la Kia Forte EX (8,2 secondes), la Volkswagen Jetta SEL (7,8 secondes) et la Hyundai Elantra Limited (9,0 secondes). Elle se retrouve tout juste derrière la Honda Civic Touring 2019 que nous avons récemment essayée, qui a atteint les 100 km/h en 6,8 secondes.

Il en va de même au quart de mille : la Mazda3 s’est retrouvée devant la Kia, la Volkswagen et la Hyundai, mais presque à égalité avec la Honda. Elle l’a effectué en 15,4 secondes à 146,8 km/h, tout juste derrière la Civic, qui l’a complété en 15,2 secondes à 148,4 km/h.

Il est tout aussi plaisant d’accélérer que d’entendre le véhicule accélérer, et c’est là que la Mazda3 perd des points. « Le moteur n’offre pas ce grondement supplémentaire, contrairement aux véhicules haut de gamme », a remarqué le directeur de la rédaction, Mark Rechtin, sur notre véhicule d’essai de 28 015 $ US équipé de l’ensemble Premium. « On dirait qu’il se démène lorsqu’on le pousse à fond. »

La Mazda a surpassé la concurrence lors d’un essai de freinage de 100 à 0 km/h. Elle a réussi à s’arrêter en 34,1 m, comparativement aux 36,0 m de la Kia, aux 34,4 m de la Honda, aux 36,9 m de la Volkswagen et aux 38,1 m de la Hyundai. Le chef des essais routiers, Chris Walton, a ajouté qu’elle plongeait légèrement lors de l’essai.

Si vous ne croyez toujours pas que la tenue de route était une priorité pour la berline, vous n’avez qu’à consulter ses résultats à l’épreuve du huit. Elle a dépassé toutes ses concurrentes précédemment mentionnées, réussissant l’épreuve en 26,7 secondes avec une moyenne de 0,66 g, ce qui la met à presque égalité avec la Honda (26,6 secondes à 0,66 g) et la Kia (26,8 secondes à 0,63 g), mais devant la Volkswagen et la Hyundai.

Malgré tout, la Mazda3 a montré quelques faiblesses. Le directeur des essais, Kim Reynolds, a remarqué des sous-virages dans les courbes. « J’essayais de faire en sorte qu’elle s’agrippe davantage pour mieux tourner, mais ça ne fonctionnait pas », a-t-il affirmé. La sensibilité au braquage de la Mazda3 est plus lourde qu’en général, ce qui n’est pas nécessairement une mauvaise chose, mais certains n’aimeront pas.

Nous n’espérons pas que la conduite de tels véhicules se fasse en douceur, mais dans la Mazda3, elle est parfois trop raide. « Les pneus grondent énormément dans l’habitacle », a remarqué Mark. Il a ajouté que « la suspension manque de délicatesse et de souplesse, contrairement aux véhicules haut de gamme », tout en se plaignant des changements de rapports maladroits.

En général, les résultats semblent meilleurs que ce à quoi nous nous attendions. Sur le papier, du moins, la Mazda3 performe bien dans les essais d’accélération, de tenue de route et de freinage, parfois même mieux que la championne de la catégorie, la Honda Civic. Toutefois, il ne suffit que de pousser ses recherches pour trouver certaines caractéristiques peu raffinées.

Mazda3 2019 (Premium)
PRIX DE BASE AUX ÉTATS-UNIS 27 420 $ US
PRIX DU MODÈLE AMÉRICAIN TESTÉ 28 015 $ US
PARTICULARITÉS DU VÉHICULE Berline 4 portes pour 5 passagers, à traction, moteur à l’avant
MOTEUR 2,5 litres à quatre cylindres en ligne, DACT et 16 soupapes de 186 chevaux et 186 lb-pi de couple
BOÎTE DE VITESSES Automatique à 6 rapports
POIDS À VIDE (RAPPORT AVANT/ARRIÈRE) 1404 kg (62/38 %)
EMPATTEMENT 272,5 cm
LONGUEUR x LARGEUR x HAUTEUR 466,1 cm x 179,6 cm x 144,5 cm
ACCÉLÉRATION DE 0 À 100 KM/H 7,0 secondes
QUART DE MILLE 15,4 secondes à 146,8 km/h
FREINAGE DE 100 À 0 KM/H 34,1 m
ACCÉLÉRATION LATÉRALE 0,86 g (en moyenne)
ÉPREUVE DU HUIT DE MOTOR TREND 26,7 secondes à 0,66 g (en moyenne)
CONSOMMATION DE CARBURANT SELON NOTRE PROGRAMME COTES RÉELLES 8,9/5,9/7,5 L/100 km
ÉCONOMIE DE CARBURANT EN VILLE, SUR LA ROUTE ET COMBINÉE SELON L’EPA 8,7/6,5/7,8 L/100 km
CONSOMMATION D’ÉNERGIE EN VILLE ET SUR LA ROUTE 77,7/58,4 kWh/100 km
ÉMISSION COMBINÉE DE CO2 180,4 g/km