Detroit Essais Salons de l'auto

Premier coup d’œil : Volkswagen Jetta 2019

Le passage vers la modernité

Le passage vers la modernité

Volkswagen nous a donné l’occasion d’examiner une Jetta 2019 prototype camouflée le mois dernier, et d’après Jonny Lieberman : « La voiture n’a pas d’imperfection apparente. C’est un produit de masse bien pensé, mais qui me laisse plutôt indifférent. » À l’époque, Volkswagen gardait la plupart des caractéristiques et des détails secrets, préférant ne pas les rendre publics avant le lancement officiel de la Jetta 2018 redessinée au Salon de l’auto de Detroit. Maintenant que c’est fait, le constructeur a dévoilé beaucoup plus d’informations.

Comme vous pouvez le constater, le nouveau look de la Jetta n’a rien de particulièrement audacieux. Le communiqué de presse met l’accent sur la ligne de toit de type coupé, mais dans son ensemble, le style n’est pas aussi élégant que sur les croquis conceptuels que nous avions déjà vus. Malgré tout, la Jetta 2019 est assez jolie, sans être un canon de beauté. Dans son cas, l’architecture est plus importante que le design. Elle repose finalement sur la plateforme MQB, comme la Golf, une voiture qui nous a tellement impressionnés que nous l’avions nommée Voiture de l’année 2015.

Volkswagen affirme que la nouvelle Jetta est maintenant plus longue, plus large et plus haute que la version précédente, et son empattement a gagné 3,3 cm, pour atteindre 268,5 cm. Grâce à cette poussée de croissance, attendez-vous à une cabine plus spacieuse. De plus, malgré la ligne de toit plus sportive et inclinée, Volkswagen promet que l’espace libre à l’arrière n’a pas été sacrifié.

L’habitacle a été complètement redessiné et, en fonction de la version, Volkswagen propose désormais sa propre version du cockpit virtuel d’Audi. Le système d’infodivertissement a également été déplacé vers le haut pour en faciliter la lecture. Apple CarPlay, Android Auto et MirrorLink sont disponibles, tout comme une chaîne BeatsAudio de 400 watts.

En ce qui concerne la sécurité, une caméra de recul est de série, tandis que l’alerte de prévention de collision, le freinage automatique d’urgence, la surveillance des angles morts, l’alerte de trafic transversal arrière, le régulateur de vitesse adaptatif, les feux de route automatiques, l’aide au suivi de voie et le freinage automatique après collision sont livrables.

Sous le capot se trouve un quatre cylindres turbocompressé de 1,4 litre qui produit 148 chevaux et 184 lb-pi de couple. À titre informatif, dans la Jetta précédente, ce moteur s’est révélé assez puissant pour atteindre les 100 km/h en 8,4 secondes. Le modèle 2019 est muni d’une boîte automatique à huit rapports, alors que celle de sa prédécesseure ne comptait que six rapports. Une boîte manuelle à six rapports est toutefois livrable.

Aux États-Unis, la gamme Jetta se composera des versions S, SE, SEL, SEL Premium et R-Line, et le modèle de base coûtera 18 545 $ US, sans les frais de transport. Si vous recherchez plus de puissance, attendez-vous à ce qu’une Jetta GLI se joigne à la famille dans un an ou deux.