Essais

Premier coup d’œil au Tesla Model Y : la Model 3 des VUS est arrivée

Plus d’espace, moins d’autonomie

Plus d’espace, moins d’autonomie

Le multisegment compact électrique de Tesla que nous attendions a finalement été dévoilé jeudi soir dernier lors d’un événement exclusif au centre de conception de l’entreprise à Hawthorne, en Californie. Le Model Y de Tesla peut accueillir jusqu’à cinq ou sept passagers selon la configuration et, selon le PDG Elon Musk, il aura la fonctionnalité d’un VUS tout en se conduisant comme une voiture sport. Le multisegment arrivera à l’automne 2020.

Le PDG a dévoilé le nouveau Model Y devant des centaines de propriétaires et d’employés de Tesla, soulignant que l’autonomie maximale en mode électrique du multisegment sera de 483 kilomètres. L’autonomie supérieure sera offerte sur la version Long Range au prix de 65 300 $, les frais de destination de 1300 $ compris. Également à l’automne 2020, Tesla offrira une version à deux moteurs et à traction intégrale (70 300 $) et une version Performance (82 300 $), toutes deux ayant une autonomie de 451 kilomètres. Le prix canadien n’est pas encore connu, mais la version Standard Range, qui arrivera au printemps 2021, sera offerte aux États-Unis au prix de 40 200 $ US et offrira une autonomie de 370 kilomètres (légèrement supérieure à celle de la Model 3 Standard Range). Tous les Model Y sont compatibles avec le superchargeur de troisième génération, ce qui signifie que vous pouvez obtenir 120 kilomètres d’autonomie en seulement cinq minutes.

View this post on Instagram

Here it is #Tesla #ModelY

Tesla affirme que le Model Y Performance pourra atteindre les 100 km/h en seulement 3,5 secondes. Lors de notre premier essai exclusif d’une Tesla Model 3 Long Range, la berline a atteint les 100 km/h en 4,8 secondes. Une version Performance à deux moteurs et à traction intégrale de la Model 3 a filé de 0 à 100 km/h en 3,2 secondes lors d’un essai signé Motor Trend.

Du côté esthétique, Tesla a suivi le même langage de conception que celui que nous avons vu sur la Model 3, mais avec des lignes inspirées du Model X, lesquelles donnent au multisegment compact un aspect poli. Comme sur la Model 3, le devant lisse et sans calandre présente une allure plate. Le Model Y aura un toit panoramique en verre et, pour réduire les coûts, ne sera pas équipé de portes en ailes de faucon sophistiquées; le Model Y conservera les élégantes poignées de porte à fermeture mécanique de la Model 3. La grande fenestration, la ceinture de caisse plus haute et le hayon surélevé donnent au Model Y une allure de multisegment qui ressemble beaucoup à un petit Model X.

Grâce à son coffre situé à l’avant et ses sièges arrière rabattables, le Model Y offre un volume de rangement total de 1869 L. Tesla affirme que la configuration à sept sièges, qui ajoute une troisième banquette à deux sièges orientée vers l’avant, arrivera bientôt. À l’intérieur, le Model Y présente un design simple et bien rangé grâce à l’écran tactile flottant de 15 pouces, qui est à peu près la seule chose que vous verrez dans l’habitacle. Comme dans la Model 3, il n’y a pas de groupe d’instruments et le levier de commande est situé derrière le volant. D’autres fonctions comme le système de climatisation, la chaîne audio et les rétroviseurs extérieurs peuvent être réglées à l’aide de l’écran tactile ou des commandes au volant.

La console centrale comporte des espaces désignés pour déposer votre téléphone, votre carte-clé ou tout autre petit objet. Les garnitures en bois et en cuir sont parsemées dans l’ensemble du tableau de bord et des panneaux de porte, ce qui ajoute une touche de luxe.

 

Comme la Model 3, le Model Y sera déverrouillé et activé avec votre téléphone ou votre carte-clé désignée. L’ensemble Autopilot et l’ensemble de capacité de conduite entièrement autonome seront offerts moyennant un coût supplémentaire (comme pour la Model 3).

Il ne fait aucun doute que le marché des véhicules électriques a radicalement changé au cours des deux dernières années. Le Kona électrique de Hyundai, qui est offert à partir de 45 599 $ et a une autonomie de 415 kilomètres, suscite beaucoup d’engouement sur le marché. Kia aura le Niro EV et la Soul électrique avec une autonomie de 385 et 391 kilomètres respectivement. La Chevrolet Bolt électrique, notre Voiture de l’année 2017, offre une autonomie de 383 kilomètres pour un prix de base de 46 945 $. Du côté du marché de luxe, le Jaguar I-Pace possède une autonomie de 377 kilomètres, et nous nous attendons à ce que le prochain e-tron d’Audi ait une autonomie entre 338 et 362 kilomètres. Cependant, aux États-Unis, la plus grande différence est que les crédits d’impôt fédéraux de 7500 $ US de Tesla tirent à leur fin puisque l’entreprise a atteint la limite de 200 000 véhicules en juillet. À l’heure actuelle, chez nos voisins du Sud, tous les acheteurs de véhicules Tesla peuvent obtenir un crédit d’impôt fédéral de 3750 $ US, mais ce crédit passera à 1875 $ US le 1er juillet et, d’ici la fin de l’année, les nouveaux acheteurs de Tesla ne recevront aucun crédit d’impôt.

Nous espérons que Tesla a tiré des leçons de son « enfer de la production » et qu’elle ne se heurtera pas à autant de problèmes que lors de la production de la Model 3. Tesla dit que le Model Y est conçu pour être le plus sécuritaire des VUS intermédiaires.

Le Model Y étant en voie d’être terminé, Tesla commencera à se concentrer sur les modèles futurs. Par le passé, M. Musk a dit qu’un camion était prévu et, l’an dernier, Tesla a présenté le nouveau Roadster et le Semi. Avec la concurrence de Rivian et son prochain camion électrique R1T, il semble probable que le prochain nouveau modèle de Tesla sera un camion. La Model S et le Model X pourraient également avoir droit à une mise à jour bientôt, surtout dans l’habitacle où ils pourraient adopter une allure plus soignée, semblable à celle de la Model 3 et du Model Y.