Detroit Essais Salons de l'auto

Premier coup d’œil au prototype de l’Acura RDX 2019 : plus gros, plus solide, plus puissant

Une version A-Spec offerte dès le lancement

Une version A-Spec offerte dès le lancement

Acura considère peut-être que le multisegment RDX de troisième génération qu’il a dévoilé n’est qu’un prototype, mais le VUS de luxe à cinq places officiellement lancé au Salon international de l’automobile d’Amérique du Nord est prêt pour la production.

Ce modèle sera en vente cet été, et les intéressés pourront même choisir une version A-Spec – c’est d’ailleurs la première fois qu’un VUS d’Acura sera offert en version sportive. À l’avenir, cette option sera offerte pour tous les véhicules de la gamme principale du constructeur.

Acura affirme que le RDX est basé sur une plateforme exclusive entièrement nouvelle, mais il s’agit en fait de l’architecture du Honda CR-V, avec un châssis modifié et un groupe motopropulseur amélioré. Évidemment, la tôle est aussi très différente.

Au lancement, on ne trouvera sous le capot du RDX que le nouveau moteur VTEC turbocompressé de 2 L à quatre cylindres en ligne déjà installé sur la Honda Civic Type R et l’Accord. Le moteur à injection directe, qui développe 306 chevaux et 295 lb-pi de couple sur la Type R et 252 chevaux et 273 lb-pi de couple sur l’Accord, développe 40 % plus de couple à bas régime que celui du RDX actuel; il a été pensé afin de livrer plus de poussée à bas régime que sur la Type R, qui préfère les hauts régimes. Une version hybride serait aussi dans les plans.

La boîte de vitesses automatique à dix rapports du RDX est la même que celle de l’Odyssey et de l’Accord, mais c’est la première fois qu’elle est jumelée à une traction intégrale.

Steve Hansen, ingénieur chez Acura, affirme que le RDX 2019 est aussi haut que le modèle précédent, mais il est plus long et plus large puisqu’on a allongé son empattement de 6,35 cm et élargi sa voie de 3,0 cm. Le multisegment possède des proportions plutôt frappantes, renforcées par un porte-à-faux plus court et une bonne distance entre le volant et le tableau de bord. Le tout est complété à l’avant par la fameuse calandre en pentagone diamant du constructeur et à l’arrière par une « queue de dragon » avec des feux à DEL.

Les ingénieurs ont muni le modèle 2019 d’une carrosserie et d’un châssis plus raides, ainsi que d’une suspension multibras à l’arrière avec un nouveau système d’amortisseurs adaptatifs. Les modes de conduite sont semblables à ceux de la NSX, soit un mode Sport par défaut qui peut être changé pour le mode Confort, Neige ou Sport Plus. Le VUS possède aussi une direction à rapport de vitesse variable.

Le modèle 2019 a droit à la deuxième génération du système toutes roues motrices super-maniabilité d’Acura, aussi appelé SH-AWD, avec vecteur de couple. Environ 60 % des acheteurs optent pour la traction intégrale.

En 2016, au Salon de l’auto de Detroit, Acura a présenté son concept Precision, qui nous a donné un aperçu du futur des designs de la marque. Selon Jon Ikeda, le directeur général d’Acura, certains éléments de ce concept se sont retrouvés sur la NSX, mais le RDX est le premier véhicule de la gamme à véritablement utiliser le design annoncé par le Precision.

On voit des traces de l’habitacle du Precision à l’intérieur du RDX, notamment des boiseries de frêne à pores ouverts olive et des métaux véritables (aucun plastique à l’apparence trompeuse!) comme de l’aluminium brossé. On a ouvert un peu d’espace de rangement sous la console flottante et l’appui-bras ajustable est pratique et confortable lorsqu’on veut utiliser l’interface d’infodivertissement fixe.

Les sièges avant sport ajustables en 16 positions sont chauffants et refroidissants, sont recouverts de cuir nappa et offrent même le soutien lombaire. Quatre des 16 haut-parleurs de la chaîne audio améliorée sont installés au plafond plutôt que dans les portes pour un son amélioré et plus clair. Un volant sport et un toit panoramique très large sont aussi de série sur le RDX.

Le système d’infodivertissement est composé d’une interface tactile et d’un écran de 10,2 pouces. La nouvelle interface sera installée dans tous les prochains véhicules d’Acura. Le RDX comprend un nouveau dispositif de reconnaissance vocale adapté à un langage plus naturel. Un modem 4G/LTE intégré permet les mises à jour sans fil de la télématique et du système d’infodivertissement.

Le RDX, introduit pour l’année-modèle 2007, a contribué à la création du marché des multisegments compacts de luxe qu’on connaît aujourd’hui. Ses ventes sont en croissance constante depuis son arrivée sur le segment, et il est en première ou en deuxième position des ventes depuis maintenant cinq ans.

Mis au point par les ingénieurs d’Acura en Ohio et dessiné par un studio californien, ce RDX est le premier à avoir été conçu aux États-Unis. Il sera comme toujours assemblé à l’usine d’East Liberty, en Ohio, et le moteur sera construit à l’usine d’Anna, dans le même État, qui fabrique déjà le moteur à turbocompresseur double de la NSX.