Actualités Essais

Premier coup d’œil au Nissan Rogue Sport 2017 : un nouveau nom pour le Qashqai

Slightly Smaller Crossover Comes Stateside

Slightly Smaller Crossover Comes Stateside

Le petit multisegment Qashqai de Nissan a trouvé un nouveau nom – et un nouveau marché : il débarquera au printemps 2017 en tant que Rogue Sport aux États-Unis pour profiter de la popularité des véhicules utilitaires auprès des consommateurs américains.

Non seulement le nouveau modèle destiné au marché des États-Unis abandonne l’appellation Qashqai, que beaucoup trouvent difficile à épeler – et à prononcer –, il pourra également profiter de la popularité du Rogue, le meilleur vendeur de Nissan aux États-Unis. Étrangement, il sera toujours appelé Qashqai au Canada, quoique rien n’indique que le Canadien moyen soit plus habile en orthographe. Selon les représentants de Nissan, le marché canadien ressemble plus au marché européen, et c’est pourquoi on retrouvera le nom européen ici.

Chez nos voisins du Sud, ce Rogue Sport se glissera juste en dessous du Rogue dans la gamme, mais les deux véhicules seront classés en tant que multisegments compacts et leurs résultats seront combinés dans les rapports de vente. Le Rogue Sport – et le Qashqai canadien – est un multisegment pour cinq passagers. À titre comparatif, le Rogue est plus long de 30,7 cm et possède un empattement plus long de 5,8 cm. Il peut d’ailleurs être livré avec une troisième rangée et accueillir sept passagers. Le Rogue Sport est aussi large que le Rogue, mais moins haut. Nissan s’attend à ce que les célibataires et les couples choisissent surtout le Rogue Sport, contrairement aux familles, qui opteront plutôt pour le Rogue plus spacieux.

2017 Nissan Rogue Sport front three quarter 02

Le multisegment compact Juke fera encore partie de la gamme de Nissan, du moins pour l’instant, affirme Michael Bunce, vice-président à la planification des produits chez Nissan Amérique du Nord. Aucun « plan final » n’a encore été élaboré pour ce produit de niche.

Assemblé à l’usine japonaise de Kyūshū et homologué pour le marché nord-américain, le Rogue Sport sera offert en trois versions (S, SV et SL), toutes offertes avec la traction avant ou la traction intégrale et avec cinq ensembles d’équipements en option. Le prix n’a pas encore été annoncé, mais le constructeur promet qu’il sera abordable et concurrentiel.

Le Rogue Sport offre toujours 1730,2 L d’espace de chargement lorsque les sièges de la deuxième rangée sont repliés, mais lorsqu’ils sont relevés, il n’y a que 651,3 L de dégagés, comparativement à 906,1 L pour le Rogue. Le Rogue Sport est muni de nombreuses caractéristiques que l’on trouvait déjà chez son grand frère, comme le système Divide-N-Hide, qui permet de garder votre chargement hors de votre champ de vision, offert sur les versions SV et SL

Le minuscule multisegment est agrémenté d’une calandre à l’allure sportive et de phares avec feux de jour à DEL. Des phares antibrouillards sont offerts en option. L’arrière arbore des feux à DEL en forme de boomerang et un becquet. Le VUM possède également des pare-chocs avant et arrière et des rétroviseurs couleur carrosserie ainsi que des logements de roues et une moulure de pavillon noirs. Les intéressés pourront choisir l’une de dix couleurs de peinture.

Le Rogue Sport est propulsé par un moteur de 2,0 litres à quatre cylindres et à injection directe d’une puissance de 141 chevaux à 6000 tours par minute et d’un couple de 147 lb-pi à 4400 tours par minute. Si le modèle Sport peut se contenter d’un moteur plus petit que celui de 2,5 litres que l’on trouve sous le capot du Rogue et être tout aussi rapide au démarrage, c’est qu’il pèse 136 kg de moins. Il est équipé d’une transmission à variation continue et de la traction intégrale, et l’aide au démarrage en côte est livrée de série.

En dessous, Nissan a installé une suspension à jambe de force indépendante à l’avant et une suspension multibras indépendante à l’arrière, toutes deux avec une barre stabilisatrice et des amortisseurs à deux tubes.

Le Rogue Sport repose sur une grande variété de roues et de pneus différents, selon la version. Le Rogue Sport S est muni de roues en acier de 16 pouces, avec enjoliveurs de roue grand format et pneus toutes saisons 215/65R16. Le modèle SV reçoit des roues en alliage d’aluminium de 17 pouces et des pneus toutes saisons 215/65017, et le Sport SL a droit à des roues en alliage d’aluminium de 19 pouces chaussée de pneus toutes saisons 225/45R19.

Le système de surveillance des angles morts, l’alerte de circulation transversale à l’arrière, le freinage d’urgence et l’avertisseur et la prévention de sortie de voie font partie des technologies de sécurité offertes.

À l’intérieur, Nissan installe toujours une foule de prises USB et autres prises électriques, ainsi que de nombreuses fonctionnalités dont le conducteur moderne ne peut plus se passer, comme Siri Eyes Free et le système de téléphone mains libres Bluetooth, l’envoi de messages texte mains libres et la diffusion en continu de contenu audio. De plus, le moteur peut être démarré à partir de la télécommande.

Le Rogue Sport intègre un écran tactile de 7,0 pouces à son système d’infodivertissement, qui comprend la navigation, les applications mobiles, les services et l’intégration du téléphone cellulaire ainsi que la radio satellite et le service Travel Link.

Le modèle actuel du Qashqai, vendu à travers le monde, a déjà quatre ans, et pourrait être redessiné sous peu. Toutefois, le constructeur n’ose pas encore affirmer si le Rogue Sport sera redessiné lui aussi, le cas échéant. « On doit encore travailler sur la synchronisation », explique M. Bunce.

Et même si le Rogue Sport est basé sur la plateforme que Nissan utilise pour construire d’autres véhicules à son usine de Smyrna, dans le Tennessee, il n’est pas prévu pour l’instant d’augmenter la production de cette usine.