Essais

Premier coup d’œil au Ford Edge ST 2019 : un premier VUS hautes performances

Nouveau look et nouvelle version pour le VUS intermédiaire

Nouveau look et nouvelle version pour le VUS intermédiaire

Ce n’était peut-être qu’une question de temps, mais Ford vient de créer son tout premier VUS hautes performances, le multisegment intermédiaire Edge ST 2019, qui sera mis en vente cet été avec un moteur V6 à turbocompresseur double et une nouvelle carrosserie partagée avec le reste de la gamme Edge redessinée.

L’ajout du premier ST à la gamme de VUS souligne, encore une fois, que Ford est avant tout un constructeur de camions – on le remarque bien à mesure que de nouveaux modèles sont dévoilés. La Série F est le réel gagne-pain de l’Ovale bleu, mais son offre sera bonifiée cet été par l’ajout d’un F-150 diesel et du tant attendu camion intermédiaire Ford Ranger.

Cela dit, les VUS sont désormais tout aussi importants : Ford en a vendu près de 800 000 l’an dernier et ne prévoit pas s’arrêter de sitôt. En Amérique du Nord, le tout nouveau multisegment sous-compact EcoSport vient de faire son arrivée, un nouvel Explorer et son équivalent Lincoln sont en préparation et le MKX a été remplacé par le Lincoln Nautilus, de son nouveau nom. Mais ce n’est pas tout : le premier véhicule électrique à longue autonomie de Ford sera – vous l’aurez deviné – un VUS.

À mesure que l’entreprise grandit dans la catégorie des camions, elle décroît tranquillement dans celle des voitures. En effet, la Fiesta pourrait bientôt être discontinuée en Amérique du Nord et la nouvelle Taurus, fraîchement arrivée en Chine, n’est tout simplement pas vendue sur notre continent. Même si nous recevrons directement de la Chine la Focus de prochaine génération, l’avenir n’est pas aussi certain pour la Fusion, dont les plans de mise à jour et de production prévus en Asie pour 2020 ne seront pas mis en œuvre de notre côté de l’océan.

Le nouveau PDG de Ford, Jim Hackett, a annoncé qu’il céderait environ 8,7 milliards de dollars normalement alloués à la fabrication de voitures pour favoriser la construction de camions et de VUS. Une partie de ces dépenses est allée vers l’Edge, qui a reçu une refonte majeure pour son modèle 2019.

Dévoilé pour la première fois en 2006, l’Edge fut le premier multisegment de Ford à construction monocoque monté sur une architecture de voiture. Il s’agissait aussi du premier modèle à offrir une version Sport, en 2009, et le système d’infodivertissement MyFord Touch, en 2011. Ce dernier n’est malheureusement pas passé à l’histoire en raison de ses nombreux problèmes techniques, que le constructeur a passé des années à corriger.

Néanmoins, avec des ventes mondiales de 2 millions d’unités à ce jour, il est clair que Ford considère son Edge comme une plateforme d’essai, surtout considérant que sa catégorie a grandi de 50 % depuis son dévoilement et qu’elle devrait encore gagner 9 % cette année pour atteindre les 2,4 millions, selon Michael O’Brien, directeur du marketing du segment des VUS chez Ford.

Lorsque le travail de refonte de l’Edge a débuté il y a deux ans et demi, les plans se sont alors élargis afin d’y inclure une version hautes performances digne du monogramme ST. L’équipe Ford Performance a donc augmenté la puissance du moteur V6 EcoBoost de 2,7 litres de 315 à 335 chevaux pour créer l’Edge Sport 2017. Du côté du couple, nous avons droit à un généreux 380 lb-pi de série avec une traction intégrale pour contrôler le tout. La consommation de carburant n’a pas encore été dévoilée, mais un Edge Sport 2017 avec ce même moteur recevait des cotes de 13,8 L/100 km en ville et de 9,8 L/100 km sur route.

Le reste de la gamme Edge est équipé du moteur EcoBoost de 2,0 litres à quatre cylindres de Ford. Le moteur turbocompressé à injection directe déploie 250 chevaux (soit une augmentation de 5 chevaux) et 275 lb-pi de couple.

L’Edge sera le premier véhicule à utiliser la toute nouvelle boîte de vitesses automatique à huit rapports avec système d’arrêt/démarrage développée par les ingénieurs de l’Ovale bleu. Ford avait d’ailleurs conçu la boîte de vitesses sortante à six rapports avec General Motors; les deux s’étaient aussi associés dans la création de boîtes à neuf et à dix rapports, qui arrivent progressivement sur le marché. Tous les véhicules de la famille Edge sont maintenant munis d’un sélecteur de vitesse électronique à bouton rotatif, ce qui libère de l’espace dans la console intermédiaire. Lorsque les portières s’ouvrent, le véhicule se met automatiquement en position de stationnement.

On retrouve des palettes de changement de vitesse au volant qui, sur l’Edge ST 2019, sont entièrement manuelles. Le bouton qui active le mode Sport est placé au milieu du sélecteur rotatif et modifie la réactivité du moteur et les changements de rapports afin de rester aussi près que possible du régime maximal. La correspondance du régime en rétrogradation est toujours assurée au point de corde et la boîte de vitesses limite ses changements de rapports dans les longs virages. Le son de l’échappement est plus marquant et le frein moteur plus sec.

Le contrôle de stabilité peut être désactivé ou mis en mode « veille », au besoin. En ce qui concerne la tenue de route incertaine du VUS, nul besoin de s’inquiéter : le contrôle du mouvement de roulis est toujours actif.

Afin de mériter son statut de ST, l’Edge possède une suspension sport conçue pour une meilleure atténuation et accompagnée de freins plus gros, notamment dans l’ensemble avec freins hautes performances qui propose des disques ventilés rouges de 345 mm visibles à l’arrière. Des jantes de 20 pouces sont offertes de série, mais un modèle de 21 pouces à cinq rayons est livrable en noir lustré, cache-moyeux inclus. Ford offrira également des pneus d’été hautes performances, sachant très bien que plusieurs propriétaires voudront tester leur Edge ST sur la piste de course.

Le raisonnement derrière ce VUS découle du fait que les consommateurs semblent délaisser les berlines en faveur des utilitaires, mais sans être prêts à mettre une croix sur les performances et la conduite fougueuse. La solution est logique : un VUS hautes performances. « Les gens veulent un VUS, mais ils veulent aussi une conduite dynamique », affirme Jonathan Crocker, directeur du service d’ingénierie.

Actuellement, 10 % des Edge vendus sont en version Sport – qui disparaît d’ailleurs avec l’arrivée du ST. En 2019, selon les dirigeants de Ford, ce dernier modèle devrait enregistrer des ventes égales ou supérieures à celles de l’Edge Sport sortant.

Le concepteur Steve Gilmore, qui a également travaillé sur l’Edge 2015, cherchait à créer un nouveau modèle inspirant davantage la confiance et le dynamisme. Tout commence par une calandre plus grande – tant sur la hauteur que sur la largeur – devant un capot plus avancé. Les phares à DEL, pour leur part, ont été repoussés vers les côtés pour donner une impression de largeur au véhicule. En option, des phares antibrouillard à DEL ont été conçus pour former la lettre « C » avec les phares principaux.

L’offre de couleurs sera bonifiée pour 2019 avec quatre nouvelles teintes extérieures et trois nouvelles palettes intérieures. Les acheteurs pourront également choisir parmi quatre nouveaux types de jantes, notamment un modèle de 19 pouces en aluminium peint sur la version Titanium.

L’Edge ST est livrable avec une teinte exclusive « bleu Ford Performance » qui s’étend jusqu’au pare-chocs inférieur, qui est entièrement chromé sur l’Edge de base. Le modèle ST a noirci ses deux calandres hexagonales à l’avant, contrairement aux autres modèles de la famille. Le petit nouveau perd également sa bande chromée à l’arrière et se voit muni de deux embouts d’échappement à forme carrée unique.

En entrant dans l’habitacle, on remarque les bas de porte marqués du logo « Ford Performance », l’emblème ST au centre du volant gainé de cuir et les sièges en cuir noir avec renforts supplémentaires exclusifs au ST.

Du côté de la sécurité, de nombreuses fonctionnalités sont offertes de série sur les modèles SE, SEL, Titanium et ST, notamment l’aide au démarrage en côte, la surveillance des angles morts avec alerte de circulation transversale, les feux de route automatiques, le système de maintien de voie et l’avertisseur de collision frontale avec assistance de freinage. Le système de stationnement actif est offert en option.

Un tout nouveau système de freinage automatique après collision peut immobiliser le véhicule après un impact. Également nouveau, un système d’aide à l’évitement aide les conducteurs à effectuer la bonne manœuvre pour éviter une collision, une première dans un VUS hors de la catégorie de luxe selon Scott Lindstrom, directeur pour les technologies d’aide au conducteur chez Ford. Cette fonctionnalité se retrouvera également dans le Lincoln Nautilus. L’Edge sera également doté d’un régulateur de vitesse adaptatif avec fonction de freinage automatique et fonction de maintien au centre de la voie, contribuant à garder le VUS bien dans sa voie et à éviter les collisions en maintenant une distance sécuritaire avec le véhicule qui le précède.

Pour 2019, la famille Edge offrira un modem Wi-Fi intégré, capable de créer un point d’accès sans fil d’une portée de 15 mètres et pouvant recevoir jusqu’à 10 connexions simultanées – de quoi faire de n’importe quel propriétaire le parent le plus populaire au terrain de soccer.

Avec l’application FordPass téléchargée sur un téléphone intelligent, les propriétaires pourront localiser, démarrer et déverrouiller leur véhicule à distance. Le logiciel du VUS sera également compatible avec l’assistante personnelle Alexa, d’Amazon, avec qui les utilisateurs pourront interagir par la voix. L’Edge sera également équipé d’une chaîne audio Harman B&O Play à 12 haut-parleurs conçue spécialement pour ce véhicule. La version Titanium offrira quant à elle des fonctionnalités comme la recharge sans fil d’appareils mobiles et le démarrage à distance.

L’Edge est assemblé à l’usine d’Oakville, en Ontario.