Detroit Essais Salons de l'auto

Premier coup d’œil au Chevrolet Silverado 1500 2019 : plus de modèles, plus de groupes motopropulseurs

Le camion GM de quatrième génération affrontera le F-150

Le camion GM de quatrième génération affrontera le F-150

General Motors a dévoilé le Chevrolet Silverado 2019 de quatrième génération tout juste avant le début de l’édition 2018 du Salon de l’auto de Detroit. Lorsque sa production commencera, cet automne, le camion, plus massif que les précédents, sera offert en huit versions différentes, avec six choix de groupe motopropulseur. Davantage de technologies et de nouvelles caractéristiques le distingueront aussi du modèle précédent.

Chevrolet a décidé de redessiner le Silverado, entièrement nouveau pour 2019 et monté sur une nouvelle plateforme, après avoir noté que la génération précédente n’a pas assez laissé de marque.

Le camion sera aussi plus différent du GMC Sierra 2019, dont le dévoilement est prévu plus tard cette année. La mise en vente des deux véhicules est prévue pour la fin de l’année. Le Silverado 2019 sera offert en huit versions différentes, soit Work Truck, Custom, Custom Trailboss, LT, RST, LT Trailboss, LTZ et High Country.

En plus d’être plus haut et large que le modèle précédent, le Silverado est plus long de 4,1 cm, avec un empattement allongé de 10 cm. Et même s’il est toujours fait en grande partie d’acier, il est plus léger de quelque 200 kg et promet une consommation de carburant réduite.

Ford a réinventé le F-150 en 2015 en lui procurant une carrosserie en aluminium; le nouveau camion était alors plus léger que l’ancien, en acier, de 318 kg. Le constructeur a ainsi pu le munir de moteurs moins grands et moins lourds pour offrir un ensemble plus écoénergétique. GM, elle, préfère ce qu’elle appelle une stratégie de matériaux mixtes. Le camion garde sa carrosserie et son cadre en acier, mais pour alléger le tout, on a ajouté de bonnes quantités d’acier haute résistance, de l’aluminium, du magnésium et d’autres métaux et composites. En gardant une carrosserie en acier, GM évite de devoir modifier son atelier et acheter du nouvel équipement pour travailler sur l’aluminium; lorsque Ford l’a fait, le temps et l’argent nécessaires à la transformation ont temporairement engendré des pertes de production et de profits.

Au sein de la gamme de moteurs, on trouvera un turbodiesel Duramax de 3,0 litres à six cylindres en ligne qui permettra au Silverado de rivaliser directement avec le Ram 1500 et le F-150 2019, tous deux offerts également avec des engins diesel de 3,0 litres. Même s’il n’a pas voulu préciser la consommation de carburant du moteur de GM, Mark Reuss, premier vice-président du développement des produits mondiaux, a affirmé qu’il sera plus économe que ses rivaux. On peut en déduire qu’il pourrait consommer 7,8 L/100 km ou moins sur l’autoroute. Le Silverado pourra aussi être alimenté par des moteurs V8 de 5,3 et 6,2 litres munis de technologies exclusives permettant de désactiver jusqu’à sept cylindres lorsqu’ils ne sont pas utilisés pour réduire la consommation de carburant (cliquez ici pour lire un article, en anglais, à propos de cette technologie).

Le moteur de base du Silverado 2019 devrait être le V6 de 3,6 litres, mais M. Reuss n’a pas donné de détails sur les moteurs V6 et a refusé de dire si un moteur à quatre cylindres est dans les plans. Un moteur à quatre cylindres pourrait également faire partie d’une option hybride, mais GM demeure muette sur le sujet.

Les camions seront équipés de la nouvelle boîte automatique à dix rapports avec technologie de démarrage-arrêt automatique, mais M. Reuss n’a pas promis que tous les modèles y auront droit. GM a mis au point cette boîte avec Ford, qui l’a mise sur le F-150. GM, elle, l’a installée dans certains de ses grands VUS, dont le Chevrolet Tahoe RST, le Cadillac Escalade et le GMC Yukon Denali, ainsi que dans la Camaro ZL1. Puisque M. Reuss n’a pas affirmé que tous les modèles seraient équipés de la boîte à dix rapports, les versions inférieures, comme le Work Truck et le Custom, pourraient devoir se contenter d’une boîte à huit rapports.

La suspension arrière possède toujours sa configuration de ressort à lames et non le ressort hélicoïdal à liaisons multiples de Ram.

L’allure générale du camion est plus grande et plus audacieuse. Mike Simcoe, chef du design à l’échelle mondiale, la qualifie de révolutionnaire, puisque la nouvelle architecture permet de modifier les proportions de façon significative, avec un porte-à-faux court et un empattement plus long pour offrir plus d’espace dans le plateau et la cabine. Chaque modèle a droit à un devant distinctif et les phares sont plus étroits, ce qui lui confère un look un peu plus féroce.

Le nom Chevrolet est fièrement apposé sur le hayon, tout juste au-dessus de l’échappement double intégré. Parlant du hayon : GM offre le premier hayon qui peut être soulevé ou abaissé à partir de la télécommande, d’un bouton intérieur ou manuellement. Un grand marchepied de coin permet d’accéder au plateau, où sont installés 21 crochets d’arrimage. On a ajouté davantage de rangement, dont deux bacs intégrés à l’arrière des sièges de la deuxième rangée.

Le Silverado 2019 offre plus d’espace de chargement que ses rivaux, et ce, peu importe la longueur du plateau. Le modèle à plateau court, par exemple, offre 1784 L d’espace de chargement, soit 20 % de plus que la concurrence (selon le constructeur), et le plancher est plus large de presque 18 cm. Côté accessoires, des bacs de rangements conçus pour être installés sur les passages de roues procurent près de 200 L d’espace de chargement verrouillable sur les modèles à plateau court tout en leur permettant quand même de transporter des planches de contreplaqué de 4 pieds sur 8 pieds à plat sur le plancher.

Selon M. Reuss, lorsque le Silverado actuel est arrivé, GM sortait à peine de la faillite et devait rapidement offrir le nouveau camion. Ce modèle de quatrième génération est celui qu’il voulait vraiment créer.

Le mois dernier, GM nous a présenté un aperçu du Silverado LT Trailboss 2019, une version hors route munie d’éléments de l’ensemble Z71 et d’une suspension surélevée de 5 cm de plus. Le spectaculaire dévoilement, au cours duquel le modèle a été déposé sur place par un hélicoptère, faisait partie d’un événement spécial qui s’est déroulé au Texas, réunissant des propriétaires de camions pour souligner le centième anniversaire des camions Chevrolet. Le Trailboss est l’une des huit versions qui seront offertes.

GM a des attentes très élevées pour ce nouveau véhicule et a augmenté la capacité d’assemblage de ses usines pour construire plus d’unités des populaires versions à cabine d’équipe qui comptent pour la majorité des ventes malgré l’approvisionnement limité, affirme M. Reuss. Les Silverado et GMC Sierra à cabine d’équipe (avec quatre grandes portes) sont construits dans la ville mexicaine de Silao, tandis que les versions à cabines simple et double sont assemblées à Fort Wayne, dans l’Indiana. L’usine de Flint, au Michigan, s’occupe des camions service dur. GM aurait dépensé trois milliards de dollars américains pour outiller ses usines pour la construction du camion 2019.

En 2017 aux États-Unis, GM a vendu 585 864 Silverado (y compris les modèles service dur), soit 1,9 % de plus que l’année précédente, et 217 943 GMC Sierra, soit 1,7 % de moins. Au Canada, les ventes du Silverado sont passées de 44 932 en 2016 à 59 066 en 2017, et celles du Sierra ont atteint 61 883 en 2017, comparativement à 51 091 en 2016. Chez nos voisins du Sud, l’ensemble du segment a bondi de près de 6 % au cours de la dernière année. Le F-150 est en tête des résultats de vente (896 764 unités de la Série F, y compris les camions service dur, ont été vendues au cours de la dernière année, soit 9,3 % de plus qu’en 2016) et les Ram 1500 à 3500 continuent de gagner du terrain, s’écoulant à 500 723 unités (une hausse de 2 %).

FCA a présenté un Ram 1500 redessiné lundi dernier au Salon de l’auto de Detroit et Ford ajoute un moteur diesel à la gamme du F-150. Ce salon est très axé sur les camions; Ford y a également dévoilé son nouveau Ranger 2019.

Les modèles service dur Silverado 2500HD et Silverado 3500HD sont les mêmes que ceux de l’année-modèle 2018, sauf pour quelques détails et améliorations.

En mars, Chevrolet va présenter ses nouveaux camions service moyen Silverado 4500HD et 5500 2019 au Work Truck Show d’Indianapolis. GM a abandonné le segment des camions service moyen lorsqu’elle a dû réduire ses activités après sa faillite de 2009, mais ces modèles, qui ont été créés en partenariat avec Navistar et qui seront assemblés à Springfield, en Ohio, lui permettront de réintégrer la course.


Chevrolet Silverado 1500

Chevrolet Silverado 1500 LT (et LTZ) 2019:

Chevrolet Silverado 1500 LT Trail Boss 2019: