Actualités Essais

Premier coup d’œil à l’Audi RS 7 Sportback 2020 : tout le monde ne veut pas d’une familiale

Performance et polyvalence

Performance et polyvalence

La nouvelle voulant qu’Audi achemine enfin la superfamiliale RS 6 Avant en Amérique du Nord fait peut-être la une des journaux, mais ce n’est pas la seule nouvelle à propos de la RS qui nous intéresse. La RS 7 Sportback sera de retour pour 2020 avec plus de puissance, plus de performance et une allure ultra moderne.

La RS 7 Sportback 2020 partage avec la RS 6 Avant fraîchement redessinée son moteur V8 à turbocompresseur double de 4,0 litres à système semi-hybride. Avec 591 chevaux et 590 lb-pi de couple, il développe 40 chevaux et 74 lb-pi de couple de plus que le groupe motopropulseur de la RS 7 précédente, ce qui a permis de réduire de 0,3 seconde le temps d’accélération de 0 à 100 km/h. En commandant l’ensemble Dynamic en option, vous passerez d’une vitesse de pointe limitée électroniquement de 250 km/h à 280 km/h. L’ensemble Dynamic Plus augmente la vitesse maximale de la voiture à un vertigineux 305 km/h.

La performance est en hausse, mais l’efficacité l’est aussi. L’alternodémarreur à entraînement à courroie du système semi-hybride peut récupérer jusqu’à 12 kW lors d’une accélération en douceur et alimenter une batterie au lithium-ion. Si le conducteur relâche l’accélérateur entre 56 km/h et 160 km/h, le système de gestion du groupe motopropulseur récupérera plus d’énergie ou roulera en roue libre en coupant le moteur, selon les conditions de conduite et l’état de charge de la batterie. Dans les rapports plus élevés, à des charges et des régimes faibles à moyens, le système de gestion du moteur désactivera également les cylindres deux, trois, cinq et huit pour réduire davantage la consommation de carburant.

La RS 7 Sportback bénéficie également des mêmes améliorations du châssis que sa sœur familiale, y compris le choix de deux systèmes de suspension, des roues arrière directionnelles et des freins à matrice céramique en option.

La suspension de base de la RS 7 est dotée de ressorts pneumatiques et d’amortisseurs à commande électronique, et elle est 50 % plus rigide que la configuration standard de l’A7. En mode normal, la RS 7 Sportback s’abaisse de deux centimètres de plus que l’A7 ordinaire et se rapproche de la chaussée d’un autre centimètre à des vitesses supérieures à 120 km/h. La suspension sport RS optionnelle avec contrôle de la conduite dynamique utilise des ressorts en acier et des amortisseurs à articulation en croix à commande électronique qui contrôlent plus étroitement le roulis et le tangage. Elle est également 30 % plus rigide que la suspension pneumatique de la RS 7 en mode normal.

Le système de roues arrière directionnelles, livrable avec les ensembles Dynamic et Dynamic Plus offerts en option, utilise les données sur le mouvement de lacet et la vitesse pour déterminer l’angle de braquage nécessaire aux essieux avant et arrière. Les roues arrière peuvent être dirigées jusqu’à 5 degrés de contre-braquage à des vitesses allant jusqu’à environ 100 km/h pour améliorer la souplesse dans les virages et le braquage des roues avant à des vitesses plus élevées, ce qui améliore la stabilité.

Les freins standard en acier sont munis de disques de frein de 16,5 pouces à l’avant et de 14,6 pouces à l’arrière. Les disques de frein à matrice céramique de l’arrière sont de la même taille, mais ceux de l’avant sont de 17,3 pouces et serré par des étriers massifs à 10 pistons. La configuration à matrice céramique assure non seulement des performances de freinage supérieures à grande vitesse, mais réduit également le poids non suspendu d’un considérable 34 kg. Comme pour la RS 6 Avant, les jantes de série sont maintenant de 21 pouces et celles de 22 pouces sont offertes en option. L’allure des jantes de la RS 7 est cependant différente de celle de la familiale.

Sportback est le terme employé par Audi pour parler d’une voiture à hayon, un style de carrosserie qui n’est pas populaire aux États-Unis. Cependant, Michael Binder, chef de produit pour Audi Sport, croit que la ligne de toit basse et élancée de la RS 7 lui confère un attrait visuel et une polyvalence uniques. « Elle possède autant d’espace pour les passagers qu’une berline », mentionne-t-il en notant qu’un siège arrière de trois places figure maintenant en option. « Son allure est sportive, presque comme une voiture grand tourisme. » Une voiture grand tourisme qui vous conduira jusqu’au Ikea : l’espace de chargement passe de 535,2 litres à 1390,4 litres lorsque les dossiers de la banquette arrière divisée sont repliés à plat, et une clé de commodité en option permet d’ouvrir le hayon par un mouvement du pied.

Visuellement, la RS 7 Sportback 2020 et la RS 6 Avant ont maintenant une allure dynamique similaire et partagent le même carénage frontal à l’air renfrogné et le même capot à l’extrémité basse. Parmi les autres changements, mentionnons un nouveau bas de caisse latéral avec incrustation et un élément à l’apparence d’un diffuseur qui traverse le bord inférieur du carénage arrière et s’arque bien en évidence sur les sorties d’échappement. Tout comme la RS 6 Avant, la RS 7 Sportback possède maintenant une carrosserie large propre aux modèles RS, dotée d’uniques ailes avant, estampages latéraux et revêtements de portes arrière qui se prolongent sur les côtés de deux centimètres de plus que sur l’A7 de base.

À l’intérieur, on retrouve des sièges sport RS recouverts de cuir à motif en losange et lettrage RS en relief. Un volant sport RS à base plate aux palettes de changement de vitesse plus larges est doté de plusieurs boutons multifonctions, dont le bouton du mode RS qui active les nouveaux modes RS 1 et RS 2 du système Audi drive select. En plus de passer directement aux réglages présélectionnés personnalisables du groupe motopropulseur et des éléments dynamiques, il présente automatiquement les affichages RS spécifiques dans le cockpit virtuel d’Audi, notamment la pression des pneus, la puissance, le couple, la température de l’huile, la pression de suralimentation, les temps de tours de piste, les accélérations et les forces d’accélération.

La RS 7 Sportback 2020 devrait débarquer dans les concessionnaires Audi nord-américains au cours du deuxième trimestre de l’an prochain.