Actualités Essais

Premier coup d’œil à la Volkswagen ID.3 électrique : le fruit défendu

L’aînée de la nouvelle ère ne débarquera pas en Amérique

L’aînée de la nouvelle ère ne débarquera pas en Amérique

Volkswagen a dévoilé son premier modèle d’une série de nouveaux véhicules électriques qui arriveront sur le marché dans les années à venir. La Volkswagen ID.3 a été présentée au Salon de l’auto de Francfort, marquant ainsi le début des projets de la marque de construire plus de 10 millions de véhicules électriques au cours des 10 prochaines années.

La voiture à hayon est le premier véhicule à prendre place sur la nouvelle plateforme MEB de Volkswagen pour les petits et grands véhicules électriques. Le reste de la famille ID suivra également, notamment une berline, une minifourgonnette et un multisegment basé sur le concept ID. Crozz. La version de production de ce véhicule multisegment sera le premier modèle ID à intégrer le marché nord-américain, car l’ID.3 n’est pas destinée à venir de ce côté-ci de l’Atlantique.

La quatre portes à hayon concrétise l’allure futuriste du concept ID d’origine et présente des dimensions extérieures similaires à celles de la Golf. Elle est presque de la même longueur que la Golf, mais ses porte-à-faux sont plus courts et son empattement est plus long, ce qui devrait permettre un intérieur spacieux. Toute l’attention à l’intérieur de cette cabine simple est portée sur l’écran tactile de 10 pouces; les points de contact remplacent les boutons physiques. Le conducteur ou le passager avant n’ont qu’à dire « bonjour ID » pour activer le système de commande vocale. L’éclairage intérieur indique alors à qui s’adresse le véhicule. Les autres caractéristiques offertes comprennent un grand toit vitré panoramique, une chaîne stéréo Beats et un affichage tête haute en réalité augmentée qui place l’information visuelle à une distance de trois à dix mètres devant le véhicule.

Le moteur, l’électronique de puissance et la boîte de vitesses forment une unité compacte, la puissance étant acheminée vers l’essieu arrière. La batterie, qui se trouve dans le soubassement de carrosserie pour gagner de la place, sera livrable en trois tailles différentes. Le modèle de base dispose d’une batterie de 45 kWh, possède une autonomie de 330 km sur le cycle européen de conduite et roule à une vitesse de pointe de 160 km/h. La version de milieu de gamme, qui sera la plus populaire aux dires du constructeur allemand, est équipée d’une batterie de 58 kWh. Elle développe 201 chevaux et peut parcourir 420 km à une vitesse de pointe de 160 km/h. La plus grande batterie offerte est une unité de 77 kWh d’une autonomie de 550 km. La recharge à courant continu de 100 kW est offerte en option, ce qui permet d’ajouter 290 km de portée en moins de 30 minutes à la version intermédiaire de la gamme.

Le profond engagement de Volkswagen en faveur de l’électrification contribue à la mise en place d’infrastructures de recharge dans toute l’Europe. C’est la coentreprise Ionity qui se chargera de l’installation de 400 bornes de recharge ultrarapides sur les principaux axes routiers européens d’ici 2020. Les acheteurs d’un modèle en édition spéciale bénéficient de la gratuité pendant un an ou jusqu’à 2000 kWh sur les bornes reliées à WeCharge, ce qui représente plus de 100 000 bornes de recharge.

Volkswagen n’a pas révélé les prix exacts, mais le constructeur affirme que le prix de départ d’un modèle de base sera inférieur à 30 000 € avant les subventions publiques. Ce modèle arrivera en Allemagne dès la mi-2020.

Source(s) : Volkswagen