Detroit Essais Salons de l'auto

Premier coup d’œil à la Ford Mustang Shelby GT500 2020 : la morsure du serpent

Promet plus de 700 chevaux et une excellente maniabilité

Promet plus de 700 chevaux et une excellente maniabilité

Il s’agit du plus gros serpent à ce jour – littéralement. Lorsque la Ford Mustang Shelby GT500 2020 sera mise en vente à l’automne prochain, vous n’aurez aucune chance de la manquer. L’emblème du serpent au fini satiné à l’avant, à l’arrière et sur les côtés a beaucoup grandi. Il est adapté à la nouvelle GT500, qui promet d’être la plus rapide jamais construite et d’offrir la meilleure maniabilité à ce jour.

Sous le capot, on a installé un V8 suralimenté de 5,2 litres à vilebrequin à plan transversal, construit à la main, à la place du moteur de 5,2 litres à aspiration naturelle et à vilebrequin à surface plate développant 526 chevaux et 429 lb-pi sur la GT350, sur le point de débarquer chez les concessionnaires. En plus de recevoir la suralimentation par induction forcée, la GT500 est dotée d’une nouvelle boîte de vitesses automatique à sept rapports et à double embrayage Tremec, sans version manuelle pour 2020, et d’un nouveau levier de vitesses rotatif.

Les ingénieurs nous promettent que la puissance de la GT500 dépassera facilement 700 chevaux et 600 lb-pi de couple. Ford n’a pas encore dévoilé de chiffres exacts. La voiture ne sera pas mise en vente avant l’automne, et les ingénieurs continueront de travailler à maximiser sa puissance. Par le passé, ils ont publié les spécifications plus tôt et ont dû les réviser lorsqu’ils ont poussé davantage le groupe motopropulseur. Ils s’attendent encore une fois à obtenir de meilleurs résultats d’ici l’automne.

ASSEZ RAPIDE POUR AVOIR BESOIN D’ÉPINGLES

La voiture aura besoin d’environ 3,5 secondes pour passer de 0 à 100 km/h et moins de 11 secondes pour franchir le quart de mille. Elle est tellement plus rapide que la GT350 qu’elle est munie d’épingles pour garder verrouillé le capot en composite massivement ventilé, a dit l’ingénieur en chef des Mustang, Carl Widmann. Les ailes avant sont également faites de composite et sont considérablement élargies pour être adaptées aux pneus plus larges, mais les panneaux de custode arrière sont inchangés, ce qui permet aux pneus de dépasser légèrement (l’un des nombreux détails qui rendent impossible l’homologation de la GT500 pour l’Europe et le Japon).

Le moteur devait être plus léger et plus compact pour éviter qu’un énorme dôme sur le capot ne gêne la visibilité du conducteur.

La dernière GT500 (2013 à 2014) avait un V8 de 5,8 litres qui générait 662 chevaux et 631 lb-pi de couple.

Cette fois-ci, « il faut non seulement conduire en ligne droite, mais aussi tourner, a dit M. Widmann. La voiture doit développer sa puissance dans le virage et la transmettre sur la piste. »

PLUS D’AIR, PLUS D’ÉTINCELLES, PLUS DE PUISSANCE

Tout devait être conçu pour atteindre et gérer des niveaux de performance élevés. Il y a des forages transversaux pour plus de refroidissement, et deux grands radiateurs qui ont forcé les concepteurs à doubler la surface de la calandre mais qui entraînent un débit d’air supérieur à celui de la GT350 de 50 %. Pour réduire la portance avant de tout cet air qui entre dans le compartiment moteur, il y a une énorme prise d’air dans le capot – la plus grande prise d’air que Ford ait jamais faite. Un bac à pluie s’y fixe pour garder le moteur propre, mais vous devez le retirer avant de vous lancer sur la piste. Un nouveau carter d’huile gardera plus d’huile dans les virages.

On dit que les disques avant de 16,5 pouces en deux pièces des freins Brembo sont les plus gros de tout autre coupé sportif nord-américain. Parmi les véhicules de production, la grosseur n’est pas loin de ceux du Lamborghini Urus avec ses disques de 17,3 pouces. Ford n’avait pas l’intention de battre des records; c’est tout simplement arrivé. Ce sont des disques en acier avec des centres en aluminium, et ils ont une surface balayée 20 % plus grande que celle des disques de la GT350. Des disques en carbone céramique ne sont pas offerts parce que les disques en acier n’ont pas de problèmes d’affaiblissement dus à la chaleur et que les roues en carbone (aussi très chères) sont un moyen supérieur de réduire la masse non suspendue.

ENSEMBLE DE FIBRE DE CARBONE

À l’arrière se trouvent quatre embouts d’échappement de 12,7 cm et un becquet de base; la voiture reçoit un volet de Gurney si vous optez pour l’ensemble Maniabilité, qui ajoute également des supports de jambe de force permettant le réglage du carrossage. Les amateurs de vitesse qui optent pour l’ensemble Piste avec fibre de carbone obtiennent l’aileron de course GT4 en fibre de carbone réglable pour créer une déportance arrière et des volets séparateurs anti-plongée à l’avant pour réduire la portance. Toutes les GT500 reçoivent des amortisseurs MagneRide réglables électroniquement, avec des réglages internes différents pour les voitures de base et les versions pour la piste.

L’ensemble comprend également des roues de 20 pouces en fibre de carbone, plus large de 0,5 pouce à l’arrière et des pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 de taille 305/30 à l’avant et 315/30 à l’arrière. (Les pneus de série sont des Michelin Pilot Sport 4S.) Des ressorts et barres stabilisatrices spécifiques viennent avec cet ensemble, abaissant légèrement la suspension. À l’intérieur, on trouve des sièges Recaro. Les sièges arrière ont été retirés pour réduire le poids, mais il y a une radio et un système de climatisation. Les garnitures en fibre de carbone abondent. À l’extérieur, tout au-dessus de la ligne d’eau est noir lustré, mais pas en dessous. Il y a un toit noir facultatif et, bien sûr, des bandes décoratives. On s’attend à ce que le volet de Gurney, l’aileron, les volets séparateurs et les sièges Recaro (ajoutant à nouveau les sièges arrière) soient tous offerts en tant qu’options à la carte.

« Mustang est une marque de style de vie », a déclaré Jim Owens, directeur de Ford Performance en Amérique du Nord, qui a travaillé pour Carroll Shelby pendant quatre ans. Il a dit que M. Shelby avait déclaré, lors du Salon de l’auto de Los Angeles 2013, que la Shelby GT500 2013 était sa favorite. Il est certain que s’il était encore en vie, il choisirait le modèle 2020.

La GT500 se place au sommet de la gamme Mustang, maintenant dans sa sixième génération.

Les salles d’exposition recevront une nouvelle dose de testostérone : la GT350 sera mise en vente en février, à partir de 60 235 $ US, avant d’être rejointe par la GT500 à l’automne.