Detroit Essais Salons de l'auto

Premier coup d’œil à la Ford Mustang Bullitt 2019 : le retour d’une célébrité

Une édition spéciale pour le 50e anniversaire de Bullitt

Une édition spéciale pour le 50e anniversaire de Bullitt

C’était censé être une surprise, une grosse nouvelle pour le monde des voitures sport qui sortirait dans un salon dominé par les camionnettes.

Mais on a pu apprendre avant le temps que Ford allait dévoiler sa Mustang Bullitt 2019 au Salon international de l’automobile d’Amérique du Nord. La célèbre voiture a été exhibée lors d’un événement médiatique où la camionnette intermédiaire Ford Ranger 2019 et le multisegment Ford Edge, dont la gamme comptera un modèle ST de performance, étaient présentés.

Comme le film est sorti en 1968, quiconque faisait le calcul ne pouvait être trop surpris de la décision de Ford. Le retour d’une édition spéciale et haute performance de la Mustang Bullitt arrive donc à l’occasion du 50e anniversaire du film de Steve McQueen qui a rendu la machine verte si célèbre. Le film met en vedette une Mustang GT 390 vert Highland bicorps dans l’une des plus belles poursuites en voiture de l’histoire du cinéma.

L’annonce a été faite par Molly McQueen, qui n’a jamais rencontré son grand-père, mais qui a souligné à quel point il était important pour lui que son personnage de détective conduise une voiture abordable. L’une des deux GT 1968 originales utilisée dans le film a fait une apparition au Salon de Detroit. La voiture principale conduite par le lieutenant Bullitt, qui a récemment refait surface, avait été vendue par Warner Bros. à un acheteur privé. Le propriétaire actuel Sean Kiernan l’a reçue en héritage en 2014 de son défunt père, Robert, qui l’avait achetée en 1974.

L’édition limitée de la Mustang Bullitt 2019 sera mise en vente cet été et sera propulsée par un moteur V8 de 5,0 litres réajusté développant 475 chevaux, soit 15 de plus que la GT, et 420 lb-pi de couple. Elle pourra atteindre une vitesse de pointe de 262 km/h et sera équipée d’une boîte de vitesses manuelle avec levier à pommeau blanc. Ses nouveaux embouts d’échappement ont été conçus pour produire un son distinct. La puissance supplémentaire est une gracieuseté d’une version plus imposante et fluide du collecteur d’admission de la GT350, de son corps de papillon plus gros (87 mm contre 80 mm) et de sa boîte à air ouverte (nécessaire en raison des différences entre les capots de la Bullitt et de la GT350).

La voiture réincarnée est disponible en vert Highland avec accents chromés et en noir. Elle renferme des sièges Recaro livrables en cuir noir avec broderie verte et un groupe d’instruments numériques ACL de 12 pouces qui présente un écran d’accueil affichant de l’information en vert à l’entrée du conducteur. Le châssis comporte tous les éléments du groupe de performance 1 de la Mustang, y compris le répartiteur aérodynamique avant. Le groupe de performance 2 devrait être offert en option.

Les détails sur les prix et le nombre d’exemplaires n’ont pas été annoncés.

 

Ford a rafraîchi la gamme Mustang pour l’année modèle 2018 et a écoulé 81 866 unités aux États-Unis en 2017. Bien que cela représente une baisse de 22,7 % par rapport à l’exercice précédent, les Mustang ont quand même été plus populaires que les Camaro (67 940 exemplaires vendus, soit une baisse de 6,6 %).

La première Bullitt à sortir de la chaîne de montage est mise aux enchères (pour une vente le 19 janvier) et les profits seront remis à l’école de garçons Boy’s Republic en Californie. Steve McQueen y a reçu son éducation et sa famille continue de soutenir l’établissement.

La première Mustang Bullitt a vu le jour en 2001 et ce modèle était plus puissant et maniable que sa contemporaine GT. La version spéciale est par la suite revenue sur le marché en 2008 et 2009. La dernière série limitée fut produite en 3000 exemplaires et elle était alimentée par un V8 de 4,6 litres à trois soupapes.

Dans le cadre d’un article sur la Ford Mustang Bullitt 2008, nous en avions conduit une vert Highland dans les rues de San Francisco. Photo : Wesley Allison.

La gamme Mustang 2018 est équipée d’un moteur EcoBoost turbocompressé de 2,3 litres à quatre cylindres et injection directe qui génère 310 chevaux et 350 lb-pi de couple lorsqu’abreuvé de carburant avec un indice d’octane de 93. La Mustang sera construite à l’usine Ford de Flat Rock, au Michigan. (Les photos ci-dessous montrent la Mustang 2018.)