Essais

Premier coup d’œil à la Cadillac CT5 2020 : la nouvelle venue

Une véritable berline compacte remplace la CTS et l’ATS

Une véritable berline compacte remplace la CTS et l’ATS

Nous attendons depuis longtemps la CT5, la dernière venue dans le segment des berlines de Cadillac et celle qui devra choisir entre combler la place de l’ATS ou celle de la CTS de plus grande taille.

Lorsque la CT5 2020 arrivera cet automne, elle prendra une de ces chaises vides et s’assiéra à un bureau vacant. En effet, l’élégante berline compacte est plus courte que la CTS, mais son empattement est plus long. Cadillac repositionne sa gamme de berlines, laquelle était réputée pour ses modèles « entre-deux » qui s’insèrent entre les tailles de segments normales. À l’avenir, les Cadillac se mesureront plus directement à la concurrence.

La CT5 est un nouveau modèle. La berline compacte roule sur la prochaine génération de la plateforme Alpha à propulsion de GM, mise à jour pour une conduite plus douce, plus silencieuse et plus agréable. La traction intégrale sera également offerte pour toutes les versions. La CT5 est toujours dotée d’une jambe de suspension avant multibras et d’une suspension arrière à cinq bras, mais celles-ci ont également été améliorées. Les amortisseurs passifs sont de série.

Sous le capot, vous trouverez une nouvelle version du moteur de 2,0 litres à quatre cylindres, le même engin à turbocompresseur à double volute qui a fait ses débuts dans la refonte de la CT6 de 2019. Le moteur génère une puissance de 237 chevaux et de 258 lb-pi de couple.

En option est offert le V6 à turbocompresseur double de 3,0 litres développant 335 chevaux et 400 lb-pi de couple qui a été modifié avec des turbocompresseurs plus petits; la CT5 est le premier véhicule sur lequel il est offert. Les deux moteurs sont munis d’un système de gestion active du carburant qui coupe les cylindres lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Ils sont tous deux jumelés à une boîte de vitesses automatique à dix rapports.

Les nouvelles proportions du capot et la distance du centre de l’essieu avant à la base du pare-brise confèrent une élégance majestueuse à la berline. Elle arbore un profil à toit fuyant, des angles adoucis et des roues poussées dans les coins. La partie inférieure de la ceinture de caisse est conçue pour donner à la voiture un aspect plus spacieux, selon Andrew Smith, directeur général de la conception mondiale de Cadillac. Cette conception convient mieux aux roues plus grandes, et la CT5 sera offerte avec des jantes de 18, 19 et 20 pouces. Les pneus permettant de rouler à plat ainsi que les pneus autoscellants sont parmi les choix offerts.

M. Smith veut que chaque berline soit immédiatement reconnaissable comme une Cadillac tout en ayant son propre caractère distinctif. Dans le cadre de l’évolution du design, les phares et feux arrière verticaux à DEL restent une signature de la marque, mais de nouvelles lignes horizontales sont conçues pour différencier la CT5, en particulier à l’arrière.

La calandre de la CT5 est dérivée de celle de l’Escala Concept, mais chaque version arborera une calandre légèrement différente; par exemple, celle de la version Luxe haut de gamme est différente de la calandre de la version Sport, qui a été inspirée de la série V.

La version de base est la version Luxe, tandis que Luxe haut de gamme et Sport sont les versions supérieures. L’ensemble Platinum sera offert sur ces deux dernières. Sur la version Sport, les accents sont noirs tandis que sur la Luxe haut de gamme, ils sont chromés. Une CT5-V serait également à venir.

La CT5 a été dotée d’une carrosserie plus rigide et conçue selon une ingénierie mettant l’accent sur la réduction de la rudesse. Le soubassement de la carrosserie et les glaces acoustiques contribuent au silence de l’habitacle, tout comme le système d’annulation active du bruit.

En plus des modes de conduite Tourisme, Sport et Neige/glace habituels, il y a aussi My Mode qui permet de personnaliser les réglages.

Le système Super Cruise sera également offert, mais pas avant 2020 pour certains modèles sélectionnés. L’année-modèle 2020 planifiée étant de courte durée, le système de conduite mains libres sur l’autoroute devrait arriver au printemps prochain pour l’année-modèle 2021. Les fonctions d’aide à la conduite de série comprennent, entre autres, l’alerte de prévention de collision, le freinage de détection des piétons à l’avant, le freinage automatique en marche avant à basse vitesse et une alerte lorsque vous quittez la voiture et laissez quelque chose (ou quelqu’un) sur le siège arrière.

Parmi les technologies en option, on peut mentionner le régulateur de vitesse adaptatif, le freinage d’urgence automatique amélioré, l’aide au stationnement, le freinage automatique en marche avant et arrière et le freinage de détection des piétons à l’arrière, le tout grâce à quatre radars, six caméras et douze capteurs.

Les serrures des poignées de porte sont dissimulées dans celles-ci. À l’intérieur, on remarque une utilisation élégante de la fibre de carbone et de bois à pores ouverts. La version Sport est plus industrielle dans ses choix de matériaux, alors que la Luxe haut de gamme présente un habitacle chaleureux en cuir et en bois couleur sucre d’érable. Les sièges avant sont chauffants et refroidissants; le massage lombaire est en option. Le volant est également chauffant et un ionisateur d’air est livrable.

Puisque la Chine est le marché de luxe principal de ce véhicule, il était important que la banquette arrière soit spacieuse, car c’est là que le propriétaire ou les passagers spéciaux voyagent. Cadillac aurait pu aller plus loin en matière de commodités. Il y a en effet des bouches d’air à l’arrière, mais pas de régulation de la température à deux zones. Les sièges arrière ne sont pas chauffants et le toit ouvrant ne dépasse pas la rangée arrière.

En matière de connectivité, un écran tactile de 10 pouces est de série. Le système de navigation amélioré permet d’obtenir des informations sur le trafic en temps réel. L’écran du conducteur de série mesure 4,2 pouces et peut être amélioré en passant à 8 pouces.

Dans le passé, le système d’infodivertissement CUE de Cadillac a été critiqué pour avoir remplacé les boutons de volume par des commandes à l’écran tactile. La CT5 est équipée non pas d’un, mais bien de deux boutons de volume en plus de la commande vocale et des boutons sur le volant.

L’attention portée aux appareils est essentielle. La CT5 dispose de deux prises USB à l’avant, ainsi que d’un lecteur de carte SD. Il y a un espace conçu spécialement pour votre téléphone et une fente pour garder le fil bien rangé, de sorte qu’il n’est pas nécessaire de placer le téléphone à l’envers dans un porte-gobelet. Le véhicule est également équipé d’un tapis de recharge sans fil. À l’arrière se trouvent un autre port USB et une prise de courant.

Le coffre est de taille décente et un couvercle de coffre mains libres est offert en option. Le nouveau monogramme arrière correspond au couple arrondi en newtons-mètres.

La CT5, qui est construite à l’usine Lansing Grand River au Michigan, sera mise en vente cet automne. On s’attend à ce que le prix de base se situe entre 45 000 $ US et 50 000 $ US.