Essais

Premier coup d’œil à la Cadillac CT4-V 2020 : un puissant nouvel ajout

La nouvelle petite berline porte l’insigne V

La nouvelle petite berline porte l’insigne V

Il s’agit de notre premier coup d’œil à la plus petite berline de Cadillac, la CT4 2020, et elle se dévoile de la meilleure façon possible : en portant un insigne de la série V. C’est parce qu’elle est propulsée par un moteur turbocompressé de 2,7 litres à quatre cylindres d’une puissance de 320 chevaux et d’un couple de 369 lb-pi.

Le moteur à haut rendement, qui est vraisemblablement lié au moteur à quatre cylindres en option sur le Chevrolet Silverado, est doté d’un arbre à cames coulissant en trois étapes unique en son genre qui permet d’optimiser les performances à toutes les vitesses. Il est jumelé à une boîte de vitesses automatique à dix rapports. Aucune option manuelle n’est offerte, mais des palettes de changement de rapports sont comprises.

 

La CT4 se classe en dessous de la berline CT5, autre nouveauté de Cadillac qui, elle, remplace l’ATS et la CTS. À la veille du Grand Prix de Detroit, Cadillac a décidé d’en mettre plein la vue en dévoilant les versions de la série V des CT4 et CT5.

Bien que nous ayons déjà vu la CT5 de base, c’était le premier regard que nous jetions sur la voiture plus petite et plus agile. Des détails sur la CT4 de base, nous a-t-on promis, seront dévoilés dans environ un mois.

Il y aura aussi une version de course de la CT4-V; plus de renseignements sont également à venir sous peu. Il s’agit de la stratégie de la série V pour l’avenir : un véhicule V abordable et un véhicule V pour la piste. Les deux premières voitures à l’adopter sont les CT5-V et CT4-V. La CT6-V n’a qu’une seule version, mais elle est formidable avec le nouveau moteur V8 Blackwing de 550 chevaux et 627 lb-pi.

Toutes les versions de la CT4 seront construites à l’usine Lansing Grand River et seront mises en vente au premier trimestre de 2020.

Les prix n’ont pas encore été annoncés, mais le modèle sera entre 6000 $ US et 7000 $ US plus cher que le modèle CT4 Sport. Il s’agit de l’entrée la plus abordable dans la famille de la série V.

Les bases mécaniques sont celles de la plateforme Alpha à propulsion de GM de prochaine génération – la même ossature que celle de la CT5 –, mais la CT4-V, étant plus courte et plus légère, est conçue pour être plus agile que la CT5-V. La version à propulsion est équipée de série de la suspension Magnetic Ride Control 4.0, tandis que les berlines à traction intégrale sont équipées d’amortisseurs passifs ZF MVS. Toutes comprennent un différentiel arrière à glissement limité.

Alors que la CT5 s’en prend à la BMW Série 3, la CT4 s’attaque aux berlines Mercedes-Benz CLA et Audi A3.

La voiture est équipée de jantes de 18 pouces et de pneus d’été hautes performances; les pneus toutes saisons sont offerts avec la traction intégrale.

Cadillac a lancé la série V en 2004 avec la CTS-V dissimulant un moteur V8 de 400 chevaux sous le capot. Au fil des ans, la famille s’est agrandie avec des versions V des STS, XLR, ATS et CT6. Cette dernière lui confère un avantage dans le domaine des voitures en édition limitée grâce au nouveau moteur V8 Blackwing à turbocompresseur double de 4,2 litres produisant 550 chevaux et 627 lb-pi de couple.