Uncategorized

Porsche 911 Speedster 2019 : 7 détails sur le groupe motopropulseur

Une architecture de moteur de troisième génération

Une architecture de moteur de troisième génération

Porsche fait ses adieux à la 911 de type 991 avec une série de 1948 voitures très spéciales, et nous pouvons maintenant en dire plus sur ce qui se trouve sous leur capot. Deux nouvelles voitures 911 Speedster basées sur la GT3, les premières à avoir été préparées par le service des voitures GT de Porsche, ont été dévoilées au Salon de l’auto de New York 2019. L’une d’elles est le modèle de base de couleur rouge Guards Red détaillé à 275 750 $ US, l’autre est une version Heritage Edition resplendissante de couleur argent GT, décorée avec des graphismes et des insignes rétro, et un intérieur bicolore noir et cognac d’une valeur additionnelle de 24 510 $ US.

Récemment, nous avons passé du temps de qualité en compagnie des ingénieurs et en avons appris un peu plus sur le groupe motopropulseur qui anime ces voitures spéciales. Ce dernier est en effet basé sur celui de la GT3, mais il ne s’agissait pas d’un simple échange de moteur. En fait, il y a tellement d’ingénierie nouvelle que Porsche le considère comme une architecture de moteur de troisième génération.


PARTICULIÈREMENT FINES

Les trois principales révisions techniques portent sur le respect des normes d’émissions européennes plus strictes, en particulier les normes pour les particules. Pour éviter la formation de ces particules dangereuses, il faut que les gouttelettes du jet de carburant soient d’une finesse extraordinaire. À cette fin, les nouveaux injecteurs fonctionnent à une pression plus élevée (3626 lb/po2 contre 2901 lb/po2) et pulvérisent une quantité différente de carburant dans l’air qui pénètre par les corps de papillon individuels (on attribue également à ces derniers l’amélioration de la réactivité du moteur).


ÉCHAPPEMENT ULTRALÉGER

Les gaz d’échappement sortent maintenant du moteur par un nouveau système d’échappement à paroi ultramince qui intègre les silencieux avant. Les filtres à particules se trouvent dans un boîtier cylindrique brasé à l’aide d’une soudure nickel-acier innovante capable de résister à la chaleur intense d’un système d’échappement. Cela permet d’économiser quelques grammes précieux contrairement au procédé de soudage que Porsche utilisait auparavant pour fabriquer l’échappement. Au total, le système pèse près de 10 kilos de moins que son prédécesseur, et les kilos en moins du moteur placé à l’arrière du véhicule apportent de multiples avantages en termes de répartition du poids et d’inertie polaire. Notez qu’à la place des filtres à particules, les voitures à destination des États-Unis recevront un substrat inerte qui simule la contre-pression des filtres.


9 CHEVAUX ET 7 LIVRES-PIEDS

Ces changements portent la puissance à 502 chevaux à 8400 tours par minute et 346 lb-pi de couple à 6250 tours par minute. Le moteur de la GT3 2018 produisait 493 chevaux à 8250 tours par minute et 339 lb-pi à 6000 tours par minute. Il est à noter que la puissance de 500 chevaux du moteur de la GT3 de deuxième génération était auparavant de 500 chevaux selon la SAE, mais son amélioration réelle est de 9 chevaux.


SOUPAPES DURABLES

Comme dans le moteur de 4,0 litres de la GT3 de dernière génération, les soupapes fonctionnent sans rattrapeurs de jeu hydraulique, et pourtant, le réglage en usine des soupapes d’ajustement devrait durer toute la vie du moteur. Il n’y a donc pas de plaques d’accès pour les entretenir.


PLUS RAPIDE ET MOINS DE RAPPORTS

Les modèles 911 sont dotés d’une boîte de vitesses manuelle à sept rapports ou d’une boîte de vitesses PDK à double embrayage depuis un certain temps déjà (les deux différentes boîtes partagent des rapports internes), mais les GT3 manuelles et cette nouvelle Speedster se distinguent avec une boîte de vitesses à six rapports. En quoi se comparent-elles? L’écart entre les rapports de transmission est réduit d’un tiers, le sixième rapport étant plus court de 14,3 %. Les cotes de consommation de l’EPA souffrent en l’absence du rapport supérieur ultralong (qui s’en soucie?), mais ce réglage permet à la Speedster d’atteindre une vitesse maximale de 309 km/h en rapport supérieur (à environ 8150 tours par minute).


LANCEMENT RÉUSSI, GRAND ATTRAIT

Le premier rapport est également plus court (d’à peine 0,4 %), ce qui permet un temps de réaction plus rapide au démarrage (l’embrayage est renforcé pour y résister). En passant d’un rapport à l’autre, vous apprécierez le levier de vitesses à course plus courte et la diminution de l’espacement d’une moyenne de 18 % entre les rapports. En rétrogradant les vitesses, vous apprécierez la fonction de coup d’accélérateur automatique pour la synchronisation du régime (si ce n’est pas le cas, cette fonction a maintenant son propre bouton, ce qui confère à votre pied tout le contrôle de la pédale).


MOINS LOURDE

En laissant tomber l’amortisseur de vibrations pendulaire du volant d’inertie (les vibrations qu’il aurait atténuées seront probablement appréciées dans cette application) et en se contentant d’un rapport de moins, la boîte à six rapports pèse 17 kilos de moins qu’une boîte de vitesses PDK à sept rapports et 4 kilos de moins que le levier de la sept rapports.