Actualités

Nissan lancera son concept de véhicule électrique à Detroit : un multisegment peut-être?

Un cadre affirme que Nissan n’abandonnera pas les berlines

Un cadre affirme que Nissan n’abandonnera pas les berlines

Nissan a dévoilé ses Maxima 2019 et Murano 2019 renouvelés lors de sa conférence de presse au Salon de l’auto de Los Angeles mercredi passé. En plus de présenter ces carrosseries subtilement redessinées, Nissan avait une annonce à faire. Le constructeur prévoit dévoiler un nouveau concept de véhicule au Salon de l’auto de Detroit 2019.

« Ce janvier à Detroit, Nissan organisera le lancement mondial d’un nouveau concept qui innove en matière de design, de format et, évidemment, de performances », a affirmé le premier vice-président du design mondial chez Nissan, Alfonso Albaisa, lors de la conférence de presse. Sur l’écran derrière lui, une diapositive précisait que le véhicule serait électrique.

La mention du format pourrait laisser croire qu’il s’agit d’un multisegment. Il y a près d’un an, Nissan a présenté le concept Xmotion (photo ci-dessus) au Salon de l’auto de Detroit 2018. Ce concept est un multisegment à l’allure robuste environ de la taille du Rogue et rempli de technologies. Nissan n’a jamais fourni de détails à propos du groupe motopropulseur du Xmotion, mais il n’est pas difficile d’imaginer un bloc de batterie et un moteur électrique (ou deux) se cachant sous sa carrosserie futuriste. Peut-être que le concept à venir sera une évolution du Xmotion. Sinon, il pourrait s’agir d’une autre mouture du concept IMx, dont la production aurait été autorisée selon les rumeurs. Nissan a dévoilé pour la première fois l’IMx l’an passé à Tokyo et a présenté le concept IMx Kuro amélioré à Genève cette année. Toutefois, le concept à venir pourrait également être totalement inédit.

Concept IMx Kuro de Nissan

Compte tenu des tendances récentes dans le monde automobile, le constructeur a également profité de l’occasion pour déclarer officiellement que Nissan n’abandonne pas les voitures et les berlines.

« [Le Murano renouvelé] est le joyau de notre gamme de VUS et de multisegments en expansion », a affirmé au début de la conférence Dan Mohnke, premier vice-président des opérations, des ventes et du marketing de Nissan aux États-Unis. « Mais nous croyons aussi aux berlines, qui demeurent un important segment dans ce marché. Nissan investit dans les berlines, car plus de 6 millions d’Américains achètent encore des voitures, y compris 3 millions de berlines classiques, et nous voulons servir ce marché étroit qui est parfait pour les milléniaux et les acheteurs de la génération X. »

Ces commentaires sont probablement émis en réponse à l’annonce récente de GM selon laquelle le constructeur mettra fin à la production de six voitures, dont cinq berlines, et licenciera 15 % de sa main-d’œuvre. La déclaration de Nissan paraît audacieuse lorsqu’on considère que FCA, Ford et GM ont tous commencé à transformer leurs gammes de véhicules pour prioriser les VUS et les multisegments, et que même Toyota envisage de supprimer ses voitures qui se vendent moins bien aux États-Unis. D’ailleurs, la PDG de GM, Mary Barra, était optimiste quant à l’importance des voitures jusqu’à tout récemment, et a depuis été critiquée en raison de la volte-face soudaine de l’entreprise. Si Nissan décide finalement d’éliminer les voitures, cette prise de position ferme pourrait jouer en sa défaveur.