Prix Voiture de l’année

Nissan Altima : aspirante au titre de Voiture de l’année Motor Trend 2019

Elle a l’air rebelle, mais ne l’est pas

Elle a l’air rebelle, mais ne l’est pas

Nous aimons : son système ProPilot Assist, les bons niveaux d’équipement sur la voiture de base

Nous n’aimons pas : son châssis sans vie, sa suspension et son moteur bruyants, sa TVC terne

Le design extérieur de l’Altima est dans cette dangereuse zone grise entre avoir l’air rebelle ou ridicule. La voiture s’en tire plutôt bien, même si Chris Theodore l’a qualifiée de « version diluée du concept ». Cela dit, l’exécution de la calandre est la version la plus intéressante à ce jour de l’allure à dent proéminente de Nissan et procure à l’Altima une personnalité plus forte que sa prédécesseure.

L’intérieur est relativement générique, typique du design japonais du XXIe siècle, mais certains des choix de matériaux, notamment le tissu à l’arrière des sièges avant, trahissent une tentative de réduction des coûts.

Il s’agit de la première Altima à être offerte avec la traction intégrale. Malheureusement, le système ne peut être installé qu’avec le moteur de base de 2,5 litres à quatre cylindres, ce qui ne rend pas la voiture plus divertissante sur la route. Dans l’Altima, la traction intégrale est davantage axée sur la traction par tous les temps que sur la performance, ce qui donne à la voiture l’impression d’être plus lente que les chiffres des essais semblent indiquer. Le révolutionnaire moteur turbo à compression variable (VC-Turbo) de Nissan semble plus approprié dans l’Altima que dans l’Infiniti QX50; il offre une puissance et une conduite convenables, mais la TVC gâche tout.

Le châssis est inerte et lent à réagir aux commandes du conducteur, et la voiture ne compense même pas en offrant une certaine qualité de conduite ou une dose de raffinement. La Honda Accord laisse l’Altima dans son sillage, mais les acheteurs à la recherche de bons prix (et les entreprises de location de voitures) adoreront l’équipement de base offert par Nissan. Mais attention, les prix augmentent rapidement.

« J’espérais vraiment un nouveau degré de sophistication avec cette génération de l’Altima, a dit Chris Walton. Elle est plus jolie et possède le nouveau moteur à compression variable, et le système ProPilot Assist est très efficace. Mais les portes sonnent encore creux, la sévérité de l’impact de la suspension est déplorable et le prix n’est pas concurrentiel. »