Prix VUS de l'année

Mitsubishi Eclipse Cross : aspirant au titre de VUS de l’année Motor Trend 2019

Nous aimons : l’espace de sa deuxième rangée, ses matériaux convenables, sa longue garantie

Nous n’aimons pas : son moteur trop faible, sa conduite maladroite, son système d’infodivertissement encombrant

Le Mitsubishi Eclipse Cross est acceptable, point.

Oui, ce VUS compact est aussi ennuyant et décevant que la phrase précédente le laisse entendre.

Bien sûr, les sièges arrière sont étonnamment spacieux, même pour des adultes, et les matériaux de l’habitacle sont meilleurs que ce que l’on attend d’une marque pour petits budgets. De plus, les garanties de base de 5 ans/100 000 km et pour groupes motopropulseurs de 10 ans/160 000 km de Mitsubishi comptent parmi les plus longues de l’industrie.

Mais le reste de l’Eclipse Cross n’impressionne pas. Presque tout le monde a descendu l’Eclipse Cross pour sa conduite bâclée et ses pneus qui grincent excessivement sur les routes sinueuses. Sa suspension vague n’était apparemment pas réglée pour le confort ou la performance.

Le moteur turbocompressé de 1,5 litre à quatre cylindres en ligne était très sous-alimenté, et Gordon Dickie a constaté que la TVC n’était pas réactive quand on enfonçait la pédale de droite; de quoi rajouter une bonne dose d’ironie aux leviers de commande inspirés de Ferrari. Le comble, c’est que l’Eclipse Cross était le seul véhicule équipé de la traction intégrale à rester coincé sur la partie rocailleuse du parcours hors route. Christian Seabaugh fait remarquer que même si le système de traction intégrale arrivait à bien distribuer la puissance, l’Eclipse Cross n’avait pas assez de force pour s’en sortir seul.

À l’intérieur, les sièges sont inconfortables, l’espace de rangement est minimal et l’étrange lunette arrière divisée à l’horizontale réduit la visibilité.

Et pour un véhicule qui cible apparemment les jeunes, son système d’infodivertissement est affreux. Angus MacKenzie pensait que le pavé tactile avait été collé, et Frank Markus et Mark Rechtin ont déclaré que la plus récente interface graphique de Mitsubishi était l’une des pires de l’industrie. L’absence de boutons rend le système difficile à utiliser. Le pavé tactile est lent à réagir et peu efficace, et l’écran tactile est difficile à atteindre à partir du siège conducteur.

L’actuelle édition de l’Eclipse Cross fait mieux que ses prédécesseures, mais le VUS demeure encore en retard sur ses rivaux. Stefan Ogbac