Essais

Mis à l’épreuve : Chevrolet Colorado ZR2 Bison V6 2019

Digne de son homonyme

Digne de son homonyme

Si vous êtes comme la plupart des Nord-Américains, les seules fois où vous avez vu un bison d’Amérique, c’était en photo ou sur un menu. De nos jours, la grande majorité de ces bêtes vivent dans des ranchs privés et sont élevées pour leur viande, mais pendant la plus grande partie des 400 000 années qui ont précédé la colonisation de l’Amérique du Nord, on trouvait des bisons partout aux États-Unis, au Canada et dans le nord du Mexique. C’est un héritage important, parfaitement adapté au Chevrolet Colorado ZR2 Bison 2019.

Comme la plupart des bovins, les bisons passent beaucoup de temps debout au même endroit ou à flâner, mais ils peuvent se déplacer rapidement quand ils le veulent. On en a trouvé à des altitudes allant jusqu’à 3000 mètres, et ils peuvent courir jusqu’à 65 km/h et sauter jusqu’à près de deux mètres de hauteur lorsqu’ils ont besoin de le faire. Le ZR2 Bison peut aller où bon lui semble et exécuter d’impressionnants sauts lui aussi, mais il est beaucoup plus fiable que son homonyme au tempérament capricieux bien connu.

La création de la version Bison nécessite un ZR2 neuf qui est envoyé chez le personnalisateur American Expedition Vehicles afin d’obtenir une protection de soubassement de carrosserie supplémentaire, des pare-chocs tubulaires en acier et de nouvelles roues géniales (et une prise d’air de type schnorkel, si vous le voulez). Le blindage en acier au bore n’est pas léger, ajoutant 65 kg à son poids comparativement à un Colorado ZR2 2018, selon nos balances. Lorsque les deux véhicules sont équipés de manière similaire avec la cabine multiplace à quatre portes et un moteur V6, le légèrement plus lourd ZR2 Bison est, comme on pouvait s’y attendre, un peu plus lent que le ZR2 de base.

La bonne nouvelle, c’est que 65 kg ne comptent pas tant pour un camion qui pèse 2224 kg : la différence en matière de performance se situe essentiellement dans la marge d’erreur. Par exemple, le ZR2 Bison a besoin de 7,2 secondes pour atteindre 100 km/h, soit un dixième de seconde de plus que le ZR2 de base. De même, il est plus lent d’un dixième de seconde et de 3,4 km/h à l’épreuve du quart de mille avec un temps de 15,6 secondes à 141,5 km/h.

Tel un bison qui charge, le véhicule porte bien son poids. Si bien, en fait, que le ZR2 Bison a obtenu une force d’accélération latérale moyenne sur la piste de dérapage un peu plus élevée que le ZR2 de base, soit 0,72 g comparativement à 0,70 g pour ce dernier. Il en est allé de même lors de l’épreuve du huit : 28,2 secondes à 0,59 g en moyenne pour le ZR2 Bison et 29,1 secondes à 0,58 g en moyenne pour le ZR2. Le ZR2 Bison est même passé de 100 km/h à l’arrêt complet en 40,5 m, soit en 0,6 m de moins.

Puisque les deux camions étaient chaussés des mêmes pneus Goodyear Wrangler DuraTrac 265/65/R17, nos meilleures hypothèses pour tenter d’expliquer ces résultats incluent le fait que les pneus du ZR2 Bison étaient un peu plus neufs et que la programmation de sa boîte de vitesses était un peu plus récente. Auparavant, nous trouvions que toutes les versions du Colorado à moteur V6 étaient léthargiques à bas régime et affligées par une programmation de la boîte de vitesses qui cherchait toujours à atteindre le rapport le plus élevé. La version ZR2 Bison, toutefois, a été sauvée de cette malédiction. Maintenant, la boîte de vitesses à huit rapports construite par GM réussit beaucoup mieux à garder le moteur dans la zone idéale de sa courbe de puissance et l’amélioration de la conduite, sur route et hors route, est tangible.

C’est une excellente nouvelle, car votre camion passera forcément beaucoup plus de temps sur la route à se rendre jusqu’aux sentiers et à en revenir que sur ceux-ci. Sur la route, vous aimerez la réactivité améliorée du groupe motopropulseur et vous n’en serez pas non plus déçus dans les sentiers. Repensez à notre mémorable escapade et test de comparaison sur la route Translabradorienne d’il y a deux ans (ou mieux encore, relisez notre récit), et vous vous souviendrez que la boîte de vitesses médiocre avait empêché le Colorado ZR2 de base de décrocher la première place. Plus maintenant.

Le seul problème dont il fallait se soucier maintenant résolu, le ZR2 Bison donne l’impression d’être invincible. Sa garde au sol de 22,6 cm ne bat pas de records, mais avec d’excellents angles d’attaque, de rampe et de fuite, il vous mènera là où vous voulez aller. Ajoutez à cela la tranquillité d’esprit que procurent les plaques de protection, les protections de bas de caisse, les renforts de pare-chocs ainsi que les différentiels avant et arrière autobloquants, et vous ne douterez jamais que le ZR2 Bison arrivera à tout surmonter. Pour nous en assurer, nous l’avons conduit lors d’une excursion hors route de 260 km dans le désert de Mojave, dont vous découvrirez les détails lors d’un prochain test de comparaison. Pour gravir et descendre des collines rocheuses, traverser les lits sablonneux de rivières et parcourir des kilomètres et des kilomètres de sentiers de terre rudimentaires, nous n’avons même pas eu besoin d’utiliser les différentiels verrouillables. De plus, nous n’avons utilisé le 4×4 de gamme basse que deux fois par prudence. C’est bel et bien un véhicule prêt à l’aventure d’American Expedition Vehicles.

Chevrolet Colorado ZR2 Bison V6 2019 d’AEV
PRIX DE BASE 57 320 $
PRIX DU MODÈLE TESTÉ 57 320 $
PARTICULARITÉS DU VÉHICULE Moteur à l’avant, quatre roues motrices, camion à 4 portes pour 5 passagers
MOTEUR V6 de 3,6 litres à DACT, 24 soupapes, 308 chevaux, 275 lb-pi de couple
BOÎTE DE VITESSES Automatique à 8 rapports
POIDS À VIDE (RAPPORT AVANT/ARRIÈRE) 2224 kg (58/42 %)
EMPATTEMENT 326,4 cm
LONGUEUR x LARGEUR x HAUTEUR 539,5 cm x 194,8 cm x 183,4 cm
ACCÉLÉRATION DE 0 À 100 KM/H 7,2 secondes
QUART DE MILLE 15,6 secondes à 141,5 km/h
FREINAGE DE 100 À 0 KM/H 40,5 m
ACCÉLÉRATION LATÉRALE 0,72 g (en moyenne)
ÉPREUVE DU HUIT DE MOTOR TREND 28,2 secondes à 0,59 g (en moyenne)
ÉCONOMIE DE CARBURANT EN VILLE, SUR LA ROUTE ET COMBINÉE SELON L’EPA 14,7/13,1/13,8 L/100 km
CONSOMMATION D’ÉNERGIE EN VILLE ET SUR LA ROUTE 131,1/116,2 kWh/100 km
ÉMISSION COMBINÉE DE CO2 324,1 g/km