Actualités

Même une faible pluie augmente considérablement les risques d’accident mortel

Un autre défi à relever pour la technologie autonome

Un autre défi à relever pour la technologie autonome

Plus la pluie est forte et plus les risques d’accident sont élevés, et c’est logique. Mais est-ce si dangereux de conduire sous une pluie faible? Selon une nouvelle étude du Bulletin of the American Meteorological Society, la réponse est oui.

Comme l’Associated Press le relate, l’étude démontre que même une faible pluie augmente considérablement les risques d’accident mortel de 27 %. Et lorsque les chercheurs disent « faible », c’est vraiment faible. « On parle d’une bruine, quand on considère peut-être prendre son parapluie », a déclaré à l’Associated Press l’auteur principal de l’étude, Scott Stevens. Dans l’ensemble, l’étude confirme que plus la route est mouillée, plus elle est mortelle. La pluie, la neige et la glace augmentent les risques d’accident mortel de 34 %.

L’étude s’est penchée sur 125 012 accidents mortels qui ont eu lieu dans la zone continentale des États-Unis de 2006 à 2011. Elle a aussi pris en considération le nombre de véhicules sur la route et utilisé des données de radars météorologiques pour calculer plus précisément les risques. « On ralentit lorsqu’il se met à pleuvoir beaucoup, mais je crois que l’on sous-estime les risques d’une faible pluie », a annoncé M. Stevens.

Pour ce qui est de la pluie modérée, l’étude a déterminé qu’elle augmentait les risques d’accident mortel de 75 %, et la pluie forte, de 250 %. En divisant les données par région, les risques étaient les plus élevés dans les Rocheuses du nord et dans le Haut-Midwest, tandis que le Nord-est et le Sud-est étaient les moins à risques. M. Stevens a supposé que la différence serait due à l’urbanisation accrue de la côte est.

Bien que l’élément évident à retenir soit de ralentir et d’être plus vigilant lorsqu’il pleut ou qu’il neige, il s’agit également d’un bon rappel que nous attendons toujours de voir une démonstration d’un prototype autonome pouvant gérer de manière sécuritaire le temps peu clément. Même si les systèmes d’aide au conducteur les plus avancés peuvent gérer la plupart des situations de conduite sur une route bien entretenue et par beau temps, ce n’est sûrement pas demain que nous verrons un taxi Waymo ou une Tesla sur l’Autopilot efficaces sous une pluie torrentielle à Houston ou dans un blizzard à Boston.

Source(s) : Associated Press