Uncategorized

Mazda ramène le moteur rotatif comme prolongateur d’autonomie des véhicules électriques

Les premiers véhicules électriques seront lancés en 2020

Les premiers véhicules électriques seront lancés en 2020

Mazda n’a peut-être pas participé au Mondial de l’automobile de Paris, mais elle annonce quand même de grandes nouvelles en ce début d’octobre. Le constructeur automobile a fait savoir qu’il lancera ses premiers véhicules électriques en 2020, et une partie de ce plan consiste à ramener le moteur rotatif.

Deux véhicules électriques sont en cours d’élaboration. Le premier est un véhicule entièrement électrique, tandis que l’autre utilise une batterie et un moteur rotatif qui agit comme prolongateur d’autonomie. Ce petit moteur recharge la batterie au besoin, ce qui augmente l’autonomie maximale. Mazda affirme que le moteur rotatif est également capable de brûler du gaz de pétrole liquéfié et qu’il peut être utilisé comme source d’électricité en cas d’urgence.

D’ici 2030, Mazda prévoit que 95 % de ses véhicules utiliseront un moteur à combustion interne de concert avec une quelconque motorisation électrique. Les 5 % restants fonctionneront uniquement à l’électricité.

L’annonce récente confirme à peu près ce que nous avons entendu il y a un an. Le chef des groupes motopropulseurs chez Mazda, Mitsuo Hitomi, a indiqué à Automotive News qu’un moteur rotatif est un excellent prolongateur d’autonomie parce qu’il est petit, puissant et qu’il ne produit pas beaucoup de vibrations. Akira Kyomen, directeur de programme pour le développement de véhicules, a déclaré que le véhicule entièrement électrique de Mazda ciblera le Japon, l’Europe et la Chine, tandis que le prolongateur d’autonomie sera un élément clé pour l’Amérique du Nord et d’autres marchés où les gens ont de longs trajets quotidiens.

Mazda a lancé son premier moteur rotatif de production il y a plus de 50 ans. Il a fait ses débuts sur la Mazda Cosmo Sport 110S 1967, qui était aussi la première voiture sport du constructeur. Le moteur Wankel de 1,2 litre à deux rotors de ce véhicule ne développait que 110 chevaux, mais il a préparé le terrain pour des modèles futurs comme la RX-7 et la RX-8. Mazda s’est débarrassée de son moteur rotatif lorsque la RX-8 a été abandonnée en 2012.

Source(s) : Mazda