Essais

L’habitacle de la Bentley Flying Spur 2020 : toutes les statistiques époustouflantes sur sa construction

Devinez combien de kilomètres de fil sont utilisés

Devinez combien de kilomètres de fil sont utilisés

Si vous êtes travailleur à la chaîne chez Bentley, vous devez vous montrer très patient. C’est particulièrement vrai si vous construisez à la main la nouvelle Flying Spur 2020, qui, selon Bentley, est la voiture la plus perfectionnée qu’elle ait jamais mise en vente. Chacune passe par 84 étapes d’assemblage différentes dans l’usine de l’entreprise située à Crewe, en Angleterre, ce qui nécessite près de 200 travailleurs. Mais que faut-il pour construire l’habitacle, la partie la plus importante de l’expérience Bentley? Beaucoup de temps, et encore plus de faits cocasses et de statistiques stupéfiantes.

Vous remarquerez sans doute, même sur les photos, que l’habitacle de la Flying Spur est inondé de cuir riche. D’ailleurs, nous avons adoré baigner dans l’odeur du cuir lors de notre récent essai de la berline de luxe. Bentley affirme que les peaux à cuir utilisées à l’intérieur de l’habitacle proviennent de taureaux d’Europe du Nord, et qu’elles ont été obtenues de manière durable, c’est-à-dire comme sous-produits de l’industrie de la viande. Comme ces futurs hamburgers à pattes vivent dans des climats tempérés, ils rencontrent moins de parasites, ce qui laisse leurs peaux de cuir exemptes de défaut. Pourtant, il faut énormément de travail pour en arriver à un produit fini à partir de ces peaux.

Chaque habitacle comprend 350 pièces de cuir individuelles qui doivent être cousues pour 60 composantes différentes. Pour accomplir cette tâche, Bentley a besoin de plus de trois kilomètres de fil par habitacle. L’assemblage nécessite 141 artisans travaillant avec plus de 14 couleurs de peaux de cuir pour l’habitacle et 13 couleurs de fils que les clients peuvent choisir. Si les acheteurs optent pour la broderie sur les appuis-tête, cela représente 5103 piqûres de plus pour les artisans.

Il faut 12 heures pour assembler à la main les quatre sièges de la Flying Spur. Un artisan passera trois heures et demie à faire minutieusement les surpiqûres sur le volant. C’est pourquoi les artisans suivent une formation d’au moins cinq mois avant de se lancer dans la construction des habitacles des véhicules de Bentley.

Parmi les caractéristiques de l’habitacle de la Flying Spur, on compte des sièges munis de la fonction de massage, des garnitures en placage de noyer coupé de façon parallèle aux anneaux de croissance, un écran tactile de 12,3 pouces et des empiècements de porte tridimensionnels uniques en cuir surpiqué de motifs de diamants. Mais lors de notre récent essai, nous avons constaté que la Flying Spur ne se résumait pas à un habitacle confortable. Malgré sa grande taille, elle offre une performance digne d’une berline sportive grâce à son moteur W12 à turbocompresseur double produisant 626 chevaux et 646 lb-pi de couple. La vitesse de pointe est de 333 km/h, un chiffre exceptionnel. Si un VUS dont le prix est dans les six chiffres vous convient plus, le Bentley Bentayga est également un remarquable exemple de savoir-faire et de personnalisation. Il est en concurrence dans un segment des VUS super haut de gamme en pleine expansion comprenant également le Rolls-Royce Cullinan et l’Aston Martin DBX.

Consultez la galerie suivante pour voir d’autres images de l’intérieur de la Flying Spur.