Comparaisons Essais

Les utilitaires s’affrontent : essai comparatif des Kia Telluride 2020 et Subaru Ascent 2019

Deux véhicules carrés, mais différents

Deux véhicules carrés, mais différents

Lorsque nous avons conduit pour la première fois le nouveau venu carré et chic de la marque Kia dans la catégorie des minifourgonnettes nouveau genre, nous avons déclaré que les principaux concurrents du Telluride 2020 étaient le Honda Pilot, le Toyota Highlander et le nouveau Ford Explorer. Il y a suffisamment d’autres rivaux pour justifier un Grand Essai Motor Trend de la catégorie, mais il faut du temps pour rassembler tous ces véhicules. Patience, s’il vous plaît. D’ailleurs, il se trouve que nous avons actuellement un très proche concurrent stationné dans le garage des véhicules d’essai à long terme de notre bureau de Detroit : le Subaru Ascent 2019.


DIMENSIONS

En ce qui a trait aux dimensions, ces deux véhicules sont de très proches concurrents, ayant des différences de longueur de 0,2 cm et d’empattement de 1 cm. Le Telluride est cependant plus large de 5,8 cm et moins haut de 6,9 cm (dont 1,8 cm est dû à sa garde au sol réduite). Pourtant, c’est le Telluride qui détient l’avantage en matière de hauteur intérieure (avec un dégagement pour la tête supérieur de 3,8 cm à la rangée du milieu et de 4,6 cm à l’arrière), et c’est l’Ascent qui offre une plus grande largeur intérieure en ce qui a trait au dégagement aux épaules et aux hanches à la troisième rangée et à l’espace de chargement (4,8 cm, 5,6 cm et 6,4 cm respectivement).

Il semble que les ingénieurs de Kia aient programmé leurs ordinateurs de conception de manière à maximiser le volume de l’habitacle (peut-être la raison de sa forme extérieure carrée), car lorsqu’on regarde l’ensemble des multisegments à trois rangées de la catégorie – en comparant les véhicules de base –, le Telluride arrive en tête avec un volume de 4551 litres, suivi de près par son frère Hyundai avec 4505 litres et le Chevrolet Traverse avec 4477 litres. (L’ajout de toits ouvrants réduit un peu l’espace à l’avant et à la rangée du milieu sans modifier le classement.) Le Traverse est le grand gagnant en matière d’espace pour les passagers de la troisième rangée avec 1164 litres comparativement aux 1019 litres du Telluride (et, par coïncidence, de l’Ascent). Le Chevrolet l’emporte également pour ce qui est de l’espace de chargement, avec 2781, 1645 et 651 litres d’espace derrière les première, deuxième et troisième rangées. Le Telluride et l’Ascent, quant à eux, offrent respectivement 2464/1303/595 litres et 2435/1331/498 litres d’espace.

Avantage : Telluride


CONFORT DE L’HABITACLE

Si Kia a optimisé les dimensions, Subaru a optimisé le confort. Mais comme lorsqu’on choisit un matelas, on ne peut pas simplement regarder les deux habitacles, il faut les essayer au moins pour un court moment. L’habitacle du Telluride fait une première impression fabuleuse avec un écran tactile plus large et, grâce à l’ensemble Prestige à 2000 $ US, des motifs de coutures plus intéressants sur les sièges, un pavillon à l’aspect Alcantara et l’affichage tête haute. Le constructeur a même utilisé une nouvelle technologie de faux bois à pores ouverts qui trompe à la fois les yeux et le toucher mieux que la plupart des autres, et qui surpasse que ce que l’on retrouve dans la version la plus haut de gamme du Subaru, la Premier (la Touring aux États-Unis) – notre version Limited est sans doute plus belle sans le faux érable. Mais passez quelques heures dans les sièges et vous trouverez que ceux de Subaru sont plus confortables à long terme. La troisième rangée de l’Ascent convient également mieux aux grands enfants ou aux adultes, car elle est plus large et le coussin du siège est environ 2,5 cm plus haut que celui du Kia, mais les passagers de la rangée du milieu devront avancer leur siège pour libérer un espace adéquat pour les jambes à l’arrière. Il est également plus facile d’y accéder, avec 25,4 cm de dégagement aux pieds entre l’ouverture de la porte et le siège de la rangée du milieu rabattu, comparativement à 21,6 cm pour le Telluride. Félicitons toutefois Kia pour son habitacle plus silencieux.

Avantage : Ascent


CAPACITÉ DE CHARGEMENT

Ici, Kia regagne des points. Non seulement l’espace derrière la troisième rangée est nettement plus grand, mais il est aussi beaucoup plus facile de reconfigurer le Telluride pour passer du transport de passagers au transport de chargement, et son plancher de chargement est considérablement plus plat. Lorsqu’on tire sur la sangle à l’arrière de chaque siège de troisième rangée, l’appuie-tête se rabat vers l’avant en même temps que le dossier s’abaisse. Les appuie-tête de l’Ascent doivent quant à eux être abaissés manuellement, puis le dossier se rabat à l’aide de la petite sangle supérieure (et non la plus grande, plus centrale et plus évidente, qui sert uniquement à le relever). Kia offre également le repliage électrique à distance pour les dossiers des sièges du milieu, tandis que Subaru vous fait déplacer et tripoter deux leviers sur chacun des fauteuils Capitaine (j’opterais pour la banquette si c’était mon argent). Les deux véhicules offrent un espace de rangement sous le plancher à l’arrière (114,3 x 50,8 x 17,8 cm dans le Kia et 109,2 x 30,5 x 15,2 cm dans le Subaru), mais le Kia vous permet de positionner le plancher au fond de cet espace pour obtenir 17,8 cm de hauteur supplémentaire dans le coffre. Chacun des concurrents offre également un espace de rangement pratique sous le plancher pour le couvre-bagages enroulable en option (notre Kia n’était pas doté de cette option à 155 $ US).

Bien sûr, si vous prévoyez de transporter quelque chose sur le toit, les porte-bagages du Subaru dépassent fièrement d’environ 5 cm sur le toit, sacrifiant un peu d’aérodynamisme et augmentant potentiellement le bruit du vent pour vous permettre d’y attacher des objets (ou d’utiliser les barres transversales officielles à 274 $). Les porte-bagages du Kia sont affleurants à la carrosserie, ce qui oblige l’achat de barres transversales à plus de 300 $ ou d’autres accessoires pour pouvoir charger le toit. Les deux véhicules sont capables de remorquer 2268 kg.

Avantage : Telluride


PERFORMANCES D’ACCÉLÉRATION

Bien que personne ne fasse de courses d’accélération avec un multisegment à trois rangées, n’importe qui soupire si – ou quand – son nouveau mastodonte a du mal à gravir les pentes. Dans cette épreuve, nous voyons le Subaru moins puissant (260 chevaux contre 291), plus lourd (2098 kg contre 2046) avec un rapport plus élevé (de 18 % en première) remporter la course et – grâce à son moteur turbocompressé – être le favori pour franchir le plus facilement un obstacle comme le col Kicking Horse dans les Rocheuses. Comment? Grâce à la courbe de couple plus large, plus plate et légèrement plus élevée du Subaru et à sa transmission à variation continue, qui maintient mieux un rapport optimal que la boîte à huit rapports du Kia. Notre Subaru conserve un avantage de 0,2 à 0,3 seconde jusqu’à 110 km/h. Après cela, le Kia prend les devants, atteignant 160 km/h en 1,6 seconde de moins (dans le cas peu probable où quelqu’un s’en soucierait). Sur le plan du raffinement, le V6 à grosse cylindrée de Kia tourne au ralenti plus doucement et plus silencieusement que le moteur à quatre cylindres à plat de Subaru, mais son étalonnage a besoin d’être amélioré. La réactivité de l’accélérateur est inexplicablement non-linéaire, même s’il n’y a pas de délai du turbocompresseur à blâmer – surtout en mode de conduite Éco. La gestion du couple autour des changements de rapports est également plus saccadée que prévu.

Avantage : Ascent


MANIABILITÉ ET TENUE DE ROUTE

Ni l’un ni l’autre de ces remplaçants de la minifourgonnette ne fera rougir un Stelvio d’Alfa, et les chiffres montrent qu’ils sont assez semblables en ce qui a trait à la distance de freinage, à l’adhérence sur la piste de dérapage et à la performance à l’épreuve du huit. Les deux véhicules sont dotés d’une pédale de frein souple qui n’offre pas vraiment de résistance avant d’être enfoncée assez profondément, et tous deux tanguent un peu dans l’épreuve du huit, mais sur une route sinueuse ordinaire, ils donnent chacun l’impression d’être raisonnablement stables à des vitesses modérées. Il y a une plus grande sensation de poids non suspendu qui cogne lourdement lorsqu’on passe sur des bosses dans le Kia, mais la rigidité impressionnante du châssis empêche de tels événements de résonner dans toute la carrosserie. La qualité de conduite est convenablement luxueuse dans les deux véhicules lorsqu’il n’y a que le conducteur à bord, et ni le mouvement de roulis ni le mouvement de l’avant ne posent de problème majeur pour l’un ou l’autre.

Avantage : égalité


CAPACITÉS HORS ROUTE

Il serait insensé de tenter de parcourir la Rubicon Trail dans l’un ou l’autre de ces utilitaires, mais le Subaru posséderait un avantage certain en la matière. Son bouton hors route du système X-Mode adapte l’accélérateur, la boîte de vitesses, la stratégie de verrouillage du différentiel interponts et le réglage du contrôle de stabilité pour un équilibre optimal lors du franchissement d’obstacles hors route. Il comprend également une fonction de contrôle d’adhérence en descente. La garde au sol ainsi que les angles d’attaque et de fuite de notre Ascent sont également supérieurs à ceux du Telluride. Le Kia n’offre qu’un différentiel interponts verrouillable et un mode de conduite dans la neige pour améliorer l’adhérence. De plus, si vous sortez de la route et que vous vous retrouvez coincé, l’Ascent comprend deux crochets d’arrimage sous la carrosserie à l’avant et un attelage de remorque (790 $ en option) à l’arrière pour le sauvetage. Même si vous ne commandez pas l’attelage, il y a un œillet qui se pose sur le pare-chocs arrière pour le sauvetage. Notre Telluride SX n’offrait aucun point de sauvetage (un attelage de remorque est livrable pour 795 $ US). Malheureusement, ni l’un ni l’autre n’offre de pneu de secours classique, et sur les deux, le mini-pneu de secours est fixé sous le véhicule, où il pourrait être difficile d’y accéder lors d’une situation fâcheuse hors route.

Avantage : Ascent


CARACTÉRISTIQUES ET COMMODITÉS

Revenons-en aux premières impressions : notre Telluride SX tout équipé offre beaucoup plus de caractéristiques; même l’Ascent le plus haut de gamme ne peut l’égaler à cet égard. Des éléments comme l’affichage tête haute en couleur, des rétroviseurs repliables électriquement, un tapis de recharge sans fil Qi, des sièges arrière refroidissants et certaines caractéristiques moins répandues comme un mode discret pour la chaîne audio (qui ne joue alors que par les haut-parleurs avant jusqu’au niveau de volume 7), une fonction d’assistance de sortie sécuritaire (qui verrouille les portes si un véhicule approche) et un système d’interphone appelé « Driver Talk », qui permet au parent qui conduit de transmettre ses avertissements aux enfants turbulents à l’arrière. Cela dit, l’intégration de certaines caractéristiques est meilleure dans le Subaru, comme le régulateur de vitesse adaptatif et le système d’alerte de déviation de trajectoire. Dans le Subaru, ces systèmes suivent le véhicule qui le précède de suffisamment près pour empêcher que des véhicules viennent constamment combler l’écart et attendent que vous soyez sur la ligne pour émettre une alerte, alors que le système de notre Kia avait tendance à paniquer plus rapidement. Les essuie-glaces à détecteur de pluie du Kia ne semblaient pas du tout détecter la pluie. De plus, la fonction de suivi automatique des limites de vitesse du système d’aide à la conduite sur l’autoroute était difficile à activer et, une fois activée, elle n’a pas réduit notre vitesse de 110 à 90 km/h lors de changements de limites clairement indiqués et établis depuis longtemps. C’est bien de se vanter d’offrir des fonctionnalités dignes de la Classe S, mais il faut qu’elles fonctionnent pour avoir tout le mérite.

Avantage : Telluride


PRIX ET COÛTS D’UTILISATION

Si l’on équipe un Ascent le mieux possible, son prix avoisine de quelques centaines de dollars celui de ce Telluride, donc il n’y a pas vraiment d’avantage en matière de prix dans un cas ou l’autre. Il n’y a pas beaucoup de données sur les coûts d’entretien et de réparation à long terme de ces deux nouveaux venus, mais l’EPA estime que vous dépenserez moins d’essence avec le Subaru (11,8/9,0/10,7 L/100 km contre 12,4/9,8/11,2 L/100 km), et grâce à son réservoir plus grand, vous pourriez même parcourir 800 km avec un seul plein d’essence à bord de l’Ascent (mais 730 km est la plus grande distance que nous avons pu parcourir avec un plein dans le nôtre). En tant que marque, Kia a surclassé Subaru dans de récentes études de J.D. Power, et si les choses tournent mal avec l’un ou l’autre des véhicules, la garantie de Kia vous protégera plus longtemps.

Avantage : Telluride


CONCLUSION

C’est donc trois points pour l’Ascent, trois pour le Telluride et une égalité – une course des plus serrées pour cette rapide comparaison précoce. Vous pourriez raisonnablement nommer le Telluride gagnant en raison de sa capacité de chargement, de son nombre impressionnant de caractéristiques et de sa conception audacieuse et frappante (plusieurs membres du personnel du sud de la Californie ont été interpellés par des inconnus fascinés). Nous nommons toutefois le Subaru vainqueur compte tenu de son accélération supérieure, de ses avantages en matière de conduite hors route et de ses sièges plus confortables. Nous avons hâte de voir tous les concurrents en découdre lors d’un Grand Essai rigoureux.

Kia Telluride SX 2020 V6 à traction intégrale Subaru Ascent Touring 2019 à traction intégrale (modèle des États-Unis)
PARTICULARITÉ DE LA TRANSMISSION Traction intégrale et moteur avant Traction intégrale et moteur avant
TYPE DE MOTEUR V6 à 60°, bloc‑cylindres et culasses en aluminium Moteur turbocompressé à 4 cylindres à plat, bloc-cylindres et culasses en aluminium
CULBUTERIE DACT et 4 soupapes/cylindre DACT et 4 soupapes/cylindre
CYLINDRÉE 3778 cm³/3,8 L 2387 cm­³/2,4 L
TAUX DE COMPRESSION 13,0:1 10,6:1
PUISSANCE (NETTE, SAE) 291 chevaux à 6000 tours par minute 260 chevaux à 5600 tours par minute
COUPLE (NET, SAE) 262 lb-pi à 5200 tours par minute 277 lb-pi à 2000 tours par minute
RÉGIME CRITIQUE 6500 tours par minute 6000 tours par minute
PUISSANCE MASSIQUE 9,4 kg/kW 10,7 kg/kW
BOÎTE DE VITESSES Automatique à 8 rapports Automatique à variation continue
RAPPORT DE PONT/RÉDUCTION FINALE 3,65:1/2,36:1 4,44:1/2,08:1
SUSPENSION : AVANT ET ARRIÈRE Jambes de force, ressorts hélicoïdaux, barre stabilisatrice; multibras, ressorts hélicoïdaux, barre stabilisatrice Jambes de force, ressorts hélicoïdaux, barre stabilisatrice; bras de suspension, ressorts hélicoïdaux, barre stabilisatrice
RAPPORT DE DIRECTION 15,6:1 13,5:1
TOURS DE BUTÉE À BUTÉE 2,9 2,7
FREINS : AVANT ET ARRIÈRE Disque ventilé de 13,4 po; disque de 12,0 po, système de freinage antiblocage Disque ventilé de 13,1 po; disque ventilé de 13,0 po, système de freinage antiblocage
ROUES 7,5 po x 20 po, en aluminium moulé 7,5 po x 20 po, en aluminium moulé
PNEUS 245/50R20 102V (boue et neige) Michelin Primacy Tour toutes saisons 245/50R20 102H (boue et neige) Falken Ziex ZE001 toutes saisons
DIMENSIONS
EMPATTEMENT 290,1 cm 289,1 cm
VOIE : AVANT ET ARRIÈRE 170,7/171,7 cm 163,6/163,1 cm
LONGUEUR x LARGEUR x HAUTEUR 500,1 cm x 198,9 cm x 175,0 cm 499,9 cm x 193,0 cm x 181,9 cm
GARDE AU SOL 20,3 cm 22,1 cm
ANGLES D’ATTAQUE ET DE FUITE 17,0/20,9 degrés 17,6/21,8 degrés
CERCLE DE BRAQUAGE 11,8 m 11,6 m
POIDS À VIDE 2046 kg 2071 kg
DISTRIBUTION DU POIDS (AVANT/ARRIÈRE) 55/45 % 54/46 %
CAPACITÉ DE REMORQUAGE 2268 kg 2268 kg
PASSAGERS 7 7
DÉGAGEMENT POUR LA TÊTE : PREMIÈRE/DEUXIÈME/TROISIÈME RANGÉE 100,3/98,6/96,0 cm 101,9/98,3/92,2 cm
DÉGAGEMENT POUR LES JAMBES : PREMIÈRE/DEUXIÈME/TROISIÈME RANGÉE 112,0/107,7/79,8 cm 107,2/98,0/80,5 cm
DÉGAGEMENT POUR LES ÉPAULES : PREMIÈRE/DEUXIÈME/TROISIÈME RANGÉE 156,5/152,1/140,5 cm 155,2/153,2/145,3 cm
VOLUME DE CHARGEMENT DERRIÈRE LA PREMIÈRE/DEUXIÈME/TROISIÈME RANGÉE 2464/1303/595 L 2435/1331/498 L
RÉSULTATS DES ESSAIS
ACCÉLÉRATION EN KM/H
0 – 50 KM/H 2,5 secondes 2,9 secondes
0 – 65 KM/H 3,9 4,0
0 – 80 KM/H 5,2 5,4
0 – 100 KM/H 7,2 7,1
0 – 110 KM/H 9,3 9,2
0 – 130 KM/H 11,5 11,8
0 – 145 KM/H 14,5 15,0
0 – 160 KM/H 17,7
ACCÉLÉRATION DE 75 À 105 KM/H 3,7 secondes 3,4 secondes
QUART DE MILLE 15,4 secondes à 149,5 km/h 15,6 secondes à 147,7 km/h
FREINAGE DE 100 À 0 KM/H 36,0 m 36,9 m
ACCÉLÉRATION LATÉRALE 0,80 g (en moyenne) 0,80 g (en moyenne)
ÉPREUVE DU HUIT DE MOTOR TREND 27,3 secondes à 0,63 g (en moyenne) 27,2 secondes à 0,64 g (en moyenne)
RÉGIME DU MOTEUR À 100 KM/H 1600 tours par minute 1500 tours par minute
RENSEIGNEMENTS POUR L’ACHAT
PRIX DE BASE 52 005 $ 45 670 $ US (51 910 $ pour la version équivalente au Canada)
PRIX DU MODÈLE TESTÉ 47 255 $ US 45 670 $ US
STABILITÉ/ANTIDÉRAPAGE Oui/Oui Oui/Oui
COUSSINS GONFLABLES 6 : deux coussins gonflables à l’avant, coussins gonflables latéraux avant, rideau gonflable aux première, deuxième et troisième rangées 7 : deux coussins gonflables à l’avant, coussins gonflables latéraux avant, rideau gonflable avant et arrière, coussin gonflable pour les genoux du conducteur
GARANTIE DE BASE 5 ans/100 000 km 3 ans/60 000 km
GARANTIE DU GROUPE MOTOPROPULSEUR 5 ans/100 000 km 5 ans/100 000 km
ASSISTANCE ROUTIÈRE 5 ans/kilométrage illimité 3 ans/kilométrage illimité
CONTENANCE DU RÉSERVOIR DE CARBURANT 71,2 L 73,1 L
ÉCONOMIE DE CARBURANT SELON L’EPA (VILLE/ROUTE/COMBINÉE) 12,4/9,8/11,2 L/100 km 11,8/9,0/10,7 L/100 km
CONSOMMATION D’ÉNERGIE EN VILLE ET SUR LA ROUTE 110,0/87,0 kWh/100 km 105,0/80,8 kWh/100 km
ÉMISSION COMBINÉE DE CO2 262,1 g/km 245,2 g/km
EXIGENCE DE CARBURANT Ordinaire sans plomb Ordinaire sans plomb