Listes de voitures

Les dix voitures sport à traction intégrale les plus rapides

Une meilleure accélération avec la traction intégrale

Une meilleure accélération avec la traction intégrale

Quand il s’agit de transmettre une énorme puissance au sol, la meilleure façon d’y arriver est de faire tourner les quatre roues. Motor Trend met des véhicules à l’épreuve depuis des décennies et, au fil du temps, il est devenu évident que les voitures sport qui atteignent les 100 km/h le plus rapidement utilisent la traction intégrale pour atteindre des accélérations vertigineuses. L’adhérence est tout simplement meilleure lorsque la puissance est distribuée aux quatre coins, et les nouvelles avancées, comme la vectorisation du couple et la fonction de contrôle de démarrage, augmentent d’autant plus l’accélération. De toutes celles que nous avons testées, voici les voitures sport à traction intégrale qui atteignent les 100 km/h le plus rapidement.

Notez que cette liste ne comprend que des voitures sport à traction intégrale qui utilisent une forme ou une autre de moteur à combustion. Nous examinerons les foudroyantes voitures électriques à traction intégrale une autre fois.

10) Jaguar XE SV Project 8 2019 : 3,2 secondes

Nous avons inscrit la XE SV Project 8 avec appréhension, car les lecteurs avisés remarqueront que nous avons omis d’autres véhicules à traction intégrale qui atteignent plus rapidement les 100 km/h. La raison est qu’elle évoque l’essence d’une voiture sport. Bien que la Panamera Turbo S E‑Hybrid et le Lamborghini Urus soient sans conteste très performants, ils ne sont pas de véritables véhicules sport à nos yeux. Rapides, puissants et compétents? Absolument, mais sont-ils des bolides que vous fouetteriez sur la piste? Je n’en suis pas convaincu. La Project 8, quant à elle, présente des modifications importantes au châssis, des améliorations aérodynamiques et des composants en fibre de carbone pour la rendre aussi dynamique que possible. De plus, son V8 suralimenté de 5,0 litres et sa traction intégrale permettent d’atteindre les 100 km/h en 3,2 secondes. C’est pourquoi nous l’incluons dans cette liste. Ce n’est pas une voiture hautes performances comme les autres; il s’agit d’une voiture sport qui se trouve simplement à avoir quatre portes.

9) Acura NSX 2017 : 3,1 secondes

La légitimité de la nouvelle NSX comme successeure du modèle original emblématique est encore à débattre. On s’entend toutefois sur une chose : la NSX est ultrarapide. Cette voiture sport hybride japonaise à traction intégrale est un chef-d’œuvre d’ingénierie, propulsée par un V6 à turbocompresseur double de 3,5 litres et des moteurs électriques qui transmettent 573 chevaux et 476 lb-pi de couple aux quatre roues. Ce système permet d’atteindre les 100 km/h en 3,1 secondes, ce qui est infiniment plus rapide que les 4,8 secondes dont avait besoin sa prédécesseure. Un autre élément qui dénote l’évolution de la NSX est le nouveau mode silencieux, qui permet une conduite entièrement électrique à des vitesses de conduite urbaine, lorsque vous ne sollicitez pas trop l’accélérateur.

8) Porsche 911 Targa 4 GTS 2017 : 3,0 secondes

Essayez d’imaginer quelque chose de plus agréable qu’une accélération de 0 à 100 km/h en 3,0 secondes avec les cheveux dans le vent. Si ce n’est pas possible, alors considérez la Porsche 911 Targa 4 GTS. La génération 991.2 de la légende au moteur arrière a ajouté de façon controversée des turbocompresseurs au moteur signature à six cylindres à plat, mais apparemment, tous ceux qui les ont essayés s’entendent : les turbos améliorent la 911. Mieux encore, le panneau de toit largement ouvert de la Targa laisse pénétrer les sons et le soleil dans l’habitacle. La désignation « 4 » indique une 911 à traction intégrale tandis que les spécifications GTS ajoutent un mélange de caractéristiques hautes performances qui font de cette voiture la Carrera la plus précise derrière les meilleurs modèles Turbo et les GT de course. Avec sa combinaison de performances, de style et de luxe, la Targa 4 GTS est une supervoiture à conduire au quotidien.

7) Nissan GT-R Track Edition 2014 : 2,7 secondes

Maintenant vieille de plus d’une décennie, la Nissan GT-R R35 conserve sa place parmi les voitures sport à traction intégrale les plus rapides à avoir touché la piste d’accélération. Sa fonction de contrôle de démarrage comportait quelques mises en garde qui pourraient légèrement entacher son héritage – les nouvelles voitures sport à traction intégrale n’ont pas de telles indications –, mais elle fonctionnait avec une efficacité incroyable. Quoi qu’il en soit, il ne s’agit pas d’une simple voiture de course en ligne droite. Nissan n’a cessé de faire évoluer la R35 pour améliorer ses prouesses sur piste et son adhérence qui nous colle au siège. Curieusement, nos résultats d’accélération ont fluctué avec les changements. Bien que la première R35 que nous avons testée, un modèle 2009, ait réussi le sprint en 3,2 secondes, la GT-R qui a atteint les 100 km/h le plus rapidement était la Track Edition 2014 avec un temps de 2,7 secondes. Lors de notre plus récent essai de la GT-R NISMO 2017, la voiture a obtenu un temps de 2,9 secondes. Il devait y avoir un vent contraire…

6) Bugatti Veyron 16.4 2005 : 2,7 secondes

Nous y voilà : la légendaire Bugatti Veyron 16.4. Lorsqu’elle est arrivée au milieu des années 2000, ses chiffres dépassaient les limites de l’imaginaire : 1001 chevaux produits par un moteur W16 de 8,0 litres à turbocompresseur quadruple? Comment est-ce possible? Il semblerait que la maîtrise de l’ingénierie et la sorcellerie mystérieuse soient toutes deux en cause, mais quoi qu’il en soit, son accélération a véritablement redéfini les performances des voitures sport à traction intégrale. La Bugatti que nous avons testée était passée de 0 à 100 km/h en 2,7 secondes. Bien que son temps ait été battu par des véhicules plus modernes, sa vitesse de pointe de 407 km/h en fait la voiture sport à traction intégrale la plus rapide sur cette liste.

5) Lamborghini Huracán Performante 2018 : 2,6 secondes

Dotée d’une boîte de vitesses à double embrayage ultrarapide, la Huracán Performante laisse le côté spectaculaire à l’Aventador SVJ, mais conserve pratiquement toute sa vitesse. Plus légère et peut-être plus intelligente que sa grande sœur, la Performante est également équipée de fonctions d’aérodynamisme actif qui la rendent incroyablement compétente dans les virages et en ligne droite. Son V10 de 5,2 litres développe 630 chevaux et 443 lb-pi de couple par l’entremise de sa boîte de vitesses à sept rapports à double embrayage, ce qui permet d’atteindre les 100 km/h en 2,6 secondes. Elle est donc 0,2 seconde plus rapide que la Huracán de base et, comme nous l’avons remarqué dans notre premier essai, « elle offre une expérience de conduite unique, même comparativement aux meilleures supervoitures du monde ».

4) Audi R8 V10 Plus 2017 : 2,6 secondes

Que seraient les véhicules Audi sans le système de traction intégrale Quattro distinctif de la marque? Moins rapides, assurément. Pour preuve, regardons la supervoiture R8, qui transmet aux quatre roues la puissance de 602 chevaux de son V10 de 5,2 litres. Ça vous rappelle quelque chose? En effet, la R8 est très semblable à la Lamborghini Huracán, mais ses dimensions légèrement différentes et son ton distinctif offrent une expérience de conduite unique. D’ailleurs, l’un des nôtres, Jonny Lieberman, a même eu l’audace d’affirmer que la R8 V10 Plus « offre une meilleure conduite que sa jumelle italienne ». Les avis mis à part, le chronomètre prouve qu’elle atteint aussi rapidement les 100 km/h que la Performante, soit en 2,6 secondes.

3) Lamborghini Aventador SVJ 2019 : 2,5 secondes

Redoutable. C’est le premier mot qui vient à l’esprit quand on voit détaler une Lamborghini Aventador SVJ. Alors que la voiture est sur la ligne de départ et prête à filer, son V12 de 6,5 litres produisant 760 chevaux et 531 lb-pi de couple maintient un régime constant, un grognement rauque émanant des tuyaux d’échappement. Le conducteur retire son pied de la pédale de frein et l’embrayage se relâche, la voiture s’accroupissant ainsi sur ses hanches. Les pneus crissent brièvement, puis un rugissement s’échappe des tuyaux d’échappement pendant que le moteur s’approche de son régime maximal, interrompu par un violent craquement chaque fois que la boîte manuelle séquentielle passe aux rapports supérieurs. La Lamborghini atteint les 100 km/h en 2,5 secondes, mais l’accélération féroce de la SVJ hantera le pilote longtemps encore. L’expérience est similaire avec l’Aventador SV, qui talonne sa sœur de course au sprint, seulement 0,1 seconde derrière elle.

2) Porsche 911 Turbo S 2017 : 2,5 secondes

Si l’on considère qu’elle n’est qu’à un dixième de seconde de notre meneuse de tous les temps pour l’accélération de 0 à 100 km/h et que son prix est environ un cinquième du coût de cette dernière, la Porsche 911 Turbo S à quelque 200 000 $ est une vraie aubaine. Avec un moteur de 3,8 litres à turbocompresseur double et à six cylindres à plat produisant 580 chevaux et 516 lb-pi de couple installé à l’arrière (où d’autre aurait-on pu l’installer?), passer de 0 à 100 km/h en 2,5 secondes est aussi simple que d’utiliser la fonction de contrôle de démarrage. Écrasez l’accélérateur et relâchez les freins, et la voiture s’élance avec une force horizontale de 1,26 g. Nous avons fait l’essai de plusieurs générations de Turbo S, la première étant une 993 de 1997 qui a réussi le sprint en un temps impressionnant de 3,6 secondes. Maintenant que Porsche met fin à l’histoire de la 997, nous sommes impatients de voir ce que la 992 Turbo S peut accomplir.

1) Porsche 918 Spyder 2015 : 2,4 secondes

Dans l’illustre histoire de la fabrication de véhicules aux performances épiques de Porsche, cette hypervoiture hybride règne en maître. Il ne fait aucun doute que le V8 de 4,6 litres à vilebrequin à surface plate de la 918 Spyder est puissant en soi avec ses 608 chevaux et 398 lb-pi de couple, mais la poussée initiale à couper le souffle est largement due à la réponse immédiate des moulins électriques supplémentaires, qui ajoutent de la puissance à chaque essieu. La 918 reçoit donc la traction intégrale et une puissance accrue, ce qui permet au système de déployer une puissance combinée de 887 chevaux et 944 lb-pi de couple. Le résultat? La voiture sport à traction intégrale à l’accélération la plus rapide que nous ayons jamais testée, qui passe de 0 à 100 km/h en 2,4 secondes.

Les voitures sport à traction intégrale les plus rapides au sprint de 0 à 100 km/h

  1. Jaguar XE SV Project 8 2019 : 3,2 secondes
  2. Acura NSX 2017 : 3,1 secondes
  3. Porsche 911 Targa 4 GTS 2017 : 3,0 secondes
  4. Nissan GT-R Track Edition 2014 : 2,7 secondes
  5. Bugatti Veyron 16.4 2005 : 2,7 secondes
  6. Audi R8 V10 Plus 2017 : 2,6 secondes
  7. Lamborghini Huracán Performante 2018 : 2,6 secondes
  8. Lamborghini Aventador SVJ 2019 : 2,5 secondes
  9. Porsche 911 Turbo S 2017 : 2,5 secondes
  10. Porsche 918 Spyder 2015 : 2,4 secondes