Actualités Geneva Salons de l'auto

Les Alfa Romeo Giulia et Stelvio Quadrifoglio reçoivent des parures inspirées par la course à Genève

Et une Giulietta mise à jour débarquera en 2019

Et une Giulietta mise à jour débarquera en 2019

Au Salon de l’auto de Genève, Alfa Romeo présente de nouvelles éditions limitées de ses Giulia Quadrifoglio et Stelvio Quadrifoglio avec des parures qui honorent le partenariat entre Alfa et Sauber pour la Formule 1; cette année, le partenariat a d’ailleurs été officiellement rebaptisé Alfa Romeo Racing. Les bolides servent aussi à rappeler aux gens que la marque a une histoire de course remarquable qui remonte à 1910. La voiture actuelle de l’écurie de F1 d’Alfa Romeo, conduite par Antonio Giovinazzi et l’ancien champion mondial Kimi Räikkönen est également exposée dans les mêmes couleurs.

En plus d’être peintes de la même teinte que les voitures de F1, les éditions spéciales offrent des sièges de course Sparco avec des surpiqûres rouges, un pommeau de boîte de vitesses Mopar avec empiècements en fibre de carbone – oui, vous avez bien lu « F1 » et « Mopar » dans la même phrase – des insignes spéciaux, et un volant en cuir et en alcantara avec empiècements en fibre de carbone. La Giulia arbore un toit en fibre de carbone et roule sur des roues de 19 pouces, tandis que le Stelvio possède des roues de 20 pouces. Enfin, les deux véhicules ont des étriers de freins rouges, des disques de frein à matrice céramique, des boîtiers de rétroviseurs en fibre de carbone et un embout d’échappement en titane Akrapovič, d’où provient un son mélodieux.

Sous le capot, les deux modèles ont un moteur V6 de 2,9 litres à turbocompresseur double développant 505 chevaux. Ce moteur est jumelé à une boîte de vitesses automatique à huit rapports. Le Stelvio est livré de série avec la traction intégrale, tandis que le moteur de la Giulia n’alimente que les roues arrière. Ne vous attendez pas à ce que l’un ou l’autre des modèles de course débarque en Amérique du Nord.

TOUJOURS PLUS D’ALFA

Alfa Romeo a d’autres choses à montrer à Genève, y compris un Stelvio Ti et une Giulia Veloce Ti en bleu Misano. Le VUS sport est garni d’éléments en fibre de carbone, arbore des cadres de fenêtre et des embouts d’échappement noirs lustrés, et roule sur des roues de 20 pouces avec des étriers de frein jaunes. La berline est dotée de jupes latérales avec des garnitures en fibre de carbone, d’un becquet arrière et de roues de 19 pouces à cinq branches qui laissent voir des étriers de freins jaunes. À l’intérieur, on trouve un tableau de bord recouvert de cuir noir avec des empiècements Mopar en fibre de carbone et des sièges en cuir et en alcantara avec des surpiqûres noires. Les deux véhicules sont alimentés par un moteur turbocompressé de 2,0 litres à quatre cylindres qui produit 280 chevaux et 295 lb-pi de couple.

Vient ensuite la Giulietta Super en vert Visconti, avec son intérieur recouvert de cuir d’une riche couleur chocolat. Arrivée dans le cadre d’une refonte et d’une amélioration de la Giulietta qui est en vente depuis près d’une décennie, elle arbore une calandre et des enjoliveurs de phares au fini satiné, avec des éléments chromés sur les boîtiers de rétroviseurs, les poignées de porte, la garniture du pare-chocs arrière, les cadres de fenêtre et l’insigne. La Super est également dotée d’un toit ouvrant et de roues de 18 pouces au fini diamant bruni. Sous le capot, son moteur de 1,6 litre à quatre cylindres développe 120 chevaux et est jumelé à une boîte automatique à six rapports.

Enfin, la Giulietta Veloce est équipée d’un engin de 2,0 litres à quatre cylindres produisant 170 chevaux et d’une boîte automatique à six rapports. Elle est dotée de pare-chocs plus sportifs et de roues de 18 pouces à cinq rayons en noir lustré avec des étriers de freins Brembo jaunes, ainsi que d’un fini noir lustré sur les poignées de porte, les boîtiers de rétroviseurs, la calandre, les enjoliveurs des phares antibrouillard et le double embout d’échappement. Alfa se vante aussi de ses fenêtres teintées pour cacher son intérieur recouvert d’alcantara et de surpiqûres jaunes.

Source(s) : Alfa Romeo