Actualités

Le Volkswagen Touareg R hybride rechargeable de 456 chevaux surpasse son cousin Bentley

Le puissant VUS sera en vente cet été... ailleurs qu’ici

Le puissant VUS sera en vente cet été... ailleurs qu’ici

La division performance R de Volkswagen, celle-là même qui produit les meilleures Golf que l’on puisse acheter, continue son expansion – mais pas en Amérique du Nord. La gamme R, destinée au marché étranger, s’agrandit grâce au VUS multisegment Touareg et sa version hybride rechargeable à essence-électricité produisant 456 chevaux. Oui, le Touareg, ce même véhicule luxueux que Volkswagen a cessé de vendre ici en 2017 en raison de la catastrophique faiblesse des ventes.

Ainsi, alors que l’Amérique du Nord ne reçoit que la Golf R en guise de modèle complet de la gamme performance R, d’autres régions du monde pourront désormais se procurer l’aventureux Touareg en plus des autres variantes de Volkswagen au monogramme R, comme le T-Roc. Que les ventes se soient avérées un fiasco ou non, les Touareg à l’ingénierie trop complexe nous manquent encore un peu. Le disparu des salles d’exposition des concessionnaires Volkswagen partageait quelques composants avec des véhicules tels que le Porsche Cayenne, par exemple. Cette version sportive rechargeable ne soulage en rien notre envie occasionnelle du VUS, qui, dans sa forme la plus récente, est le plus simple moyen de se procurer la même architecture MLB de base utilisée dans les Audi Q8, Bentley Bentayga et Lamborghini Urus actuels.

Le Touareg R signifie aussi que l’affaire est sérieuse. Considérez son moteur V6 de 3,0 litres turbocompressé et son puissant moteur électrique, lequel produit à lui seul 134 chevaux et est capable de pousser l’énorme VUS à 140 km/h sans aucune aide du moteur à essence. Un bloc de batterie de 14,1 kWh logé sous le coffre à bagages alimente le moteur électrique, tandis qu’une boîte de vitesses automatique à huit rapports canalise la puissance du groupe motopropulseur vers les quatre roues grâce à la traction intégrale de série de la version R. Le système déploie une puissance totale de 456 chevaux, comme nous l’avons mentionné.

Bien que l’autonomie du Volkswagen en mode uniquement électrique n’ait pas été dévoilée, le cousin du Touareg R, le Bentayga hybride (qui produit 443 chevaux et utilise un groupe motopropulseur similaire), peut parcourir environ 25 km en mode électrique grâce à sa batterie de 17,3 kWh. Puisque son bloc de batterie contient moins d’énergie, le Touareg R n’est certainement pas à la hauteur de son parent britannique, mais il n’est probablement pas très loin derrière étant donné son poids plus léger. Avec moins de poids à traîner et plus de puissance, la configuration hybride du Touareg devrait permettre une accélération plus rapide que celle du Bentley, qui, selon les estimations du constructeur, atteint les 100 km/h en 5,2 secondes.

Bien sûr, toute discussion sur les performances du Touareg rechargeable est aussi hypothétique que de considérer son utilité pour les consommateurs nord-américains. Quant à nous, nous n’en ferons pas non plus l’expérience, car il n’y a aucune chance que le coûteux Touareg, et encore moins une variante hybride rechargeable haute performance encore plus chère, arrive un jour de ce côté-ci de l’Atlantique. Nos amis européens, eux, pourront espérer mettre la main sur le Touareg R dès cet été.