Actualités

Le Mazda CX-30 se glisse entre les CX-3 et CX-5

Il est basé sur le plus récent châssis Skyactiv de Mazda

Il est basé sur le plus récent châssis Skyactiv de Mazda

Mazda a dévoilé son nouveau multisegment compact CX-30, qui, au sein de la gamme, se placera entre les CX-3 et CX-5 lorsqu’il débarquera en Europe cet été. Il sera doté du moteur Skyactiv-X à allumage par compression contrôlé par étincelle. Le Mazda CX-30 – il sera nommé ainsi sur notre marché, tandis que les CX-3, CX-5 et CX-9 resteront les mêmes – sera offert en Amérique du Nord pour l’année-modèle 2020 ou 2021, selon un porte-parole, ce qui signifie qu’il ne sera probablement pas vendu avant le début de l’année prochaine.

Le nouveau moteur Skyactiv-X du multisegment produira « une puissance d’environ 180 chevaux », selon Jeff Guyton, PDG de Mazda Motor Europe. On peut en déduire qu’il s’agira essentiellement du moteur de 2,0 litres à quatre cylindres en ligne que l’on trouve sous le capot de la toute nouvelle Mazda3. M. Guyton a vanté « l’habitacle spacieux, l’espace de chargement généreux et les proportions » du CX-30 et dit qu’il offrira le genre de direction, de dynamique de conduite et de tenue de route pour lequel Mazda est reconnue.

Il semble également donner un coup de pouce à l’ascension de Mazda dans le marché quasi haut de gamme, et est équipé des nouveaux sièges spéciaux de la marque qui correspondent à la courbe naturelle de la colonne vertébrale humaine. Ces sièges se retrouvent également sur la nouvelle Mazda3. Le CX-30 aura des caractéristiques d’atténuation du bruit, des vibrations et de la rudesse parmi les meilleures du segment; une traction intégrale offerte en option et une nouvelle chaîne audio, ainsi que des systèmes d’aide à la conduite automatisée i-ACTIVESENSE qui comprennent un avertisseur de sortie de voie, le freinage d’urgence automatique avec détection de piétons et un régulateur de vitesse adaptatif.

Le communiqué de presse de Mazda pour le CX-30 offre peu d’informations et aucune fiche technique, bien qu’un porte-parole nous dise que son empattement est « près » de celui du CX-3, ce qui en ferait un multisegment sous-compact plus qu’un compact. Son toit s’abaisse légèrement à partir du montant arrière, ce qui lui donne une allure de coupé plus prononcée que ses frères CX-3 et CX-5.

Lorsqu’il arrivera en Amérique du Nord, le CX-30 sera importé, car il ne s’agit pas du mystérieux multisegment Mazda dont la construction est déjà prévue à la nouvelle usine d’assemblage de Toyota-Mazda à Huntsville, en Alabama, où sera également construite la Toyota Corolla compacte. En l’espace de deux ans, Mazda pourrait se vanter d’avoir cinq modèles de VUS polyvalents en vente en Amérique du Nord, soit le CX-3, le CX-30, le CX-5, le modèle construit en Alabama et le CX-9.