Actualités Listes de voitures

Le Jeep Wrangler et le Lexus RX parmi les gagnants des prix Meilleure valeur globale 2019

Quels VUS offrent la meilleure valeur?

Quels VUS offrent la meilleure valeur?

Les acheteurs nord-américains n’en ont jamais assez des VUS; on offre désormais un véhicule utilitaire dans toutes les tailles et pour tous les goûts. Parmi les récents gagnants des prix Meilleure valeur globale 2019 d’IntelliChoice, on retrouve certains des modèles les plus avantageux dans les segments des VUS intermédiaires, grand gabarit et de luxe.

Pour choisir les gagnants, IntelliChoice tient compte de nombreux facteurs, notamment les frais d’assurances, la dépréciation, le financement, la consommation de carburant, les taxes d’État (les données sont recueillies aux États-Unis) et les coûts d’entretien sur cinq ans. Ceux-ci sont ensuite utilisés pour calculer le coût d’utilisation d’un véhicule donné par rapport à ses coûts prévus en comparaison aux autres véhicules de son segment. Le coût de propriété est analysé au niveau des versions parce que, selon IntelliChoice, il peut être plus coûteux de posséder et d’entretenir une version plutôt qu’une autre.

Poursuivez votre lecture pour découvrir quels multisegments l’ont remporté dans leur segment respectif.


JEEP WRANGLER – UTILITAIRE COMPACT

Lorsqu’il s’agit de conserver sa valeur, le Jeep Wrangler est parmi les plus performants; il n’est donc pas surprenant qu’il ait gagné la première place dans le segment des utilitaires compacts. Selon les données d’IntelliChoice, le Jeep retient 83 % de sa valeur après cinq ans et sa dépréciation n’est que de 6099 $ US. Cela représente 3939 $ US de moins que le véhicule en deuxième place, le Subaru Crosstrek, et 5324 $ US de moins que le Honda HR-V, qui s’est classé troisième. Son coût de propriété total sur cinq ans de 29 778 $ US est inférieur aux prévisions de 11 910 $ US.

Le Wrangler est le VUS de l’année Motor Trend 2019. Après son importante refonte, le Wrangler s’est transformé en un solide VUS polyvalent. Il est plus efficace que jamais grâce à son moteur turbocompressé semi-hybride de 2,0 litres à quatre cylindres. Son nouveau châssis apporte des améliorations considérables à la conduite et à la maniabilité sur la route sans sacrifier les capacités hors route. La récente interface UConnect de Fiat Chrysler Automobiles modernise le Wrangler avec un système multimédia convivial qui intègre Apple CarPlay et Android Auto. Pour 2019, Jeep a également ajouté de nouvelles fonctions d’aide au conducteur, dont le freinage d’urgence automatique.


TOYOTA 4RUNNER – UTILITAIRE INTERMÉDIAIRE

Malgré son âge, le Toyota 4Runner demeure un véhicule économique. Sa valeur conservée à 65,7 % est l’une des plus élevées, devant le Subaru Forester en deuxième place et le Subaru Outback 2.5i en troisième, qui ont des valeurs conservées à 58,9 % et 55,7 %, respectivement. L’entretien d’un 4Runner sur cinq ans s’est également avéré peu coûteux : 1763 $ US, soit 1040 $ US de moins que l’Outback et 870 $ US de moins que le Forester. Le 4Runner, dont le coût d’utilisation est de 40 753 $ US, coûte 5590 $ US de moins que prévu à l’origine.

La génération actuelle du 4Runner est sur le marché depuis l’année-modèle 2010, ce qui le rend antique selon les normes actuelles. Son V6 de 4,0 litres développant 270 chevaux et sa boîte automatique à cinq rapports datent du début des années 2000, quand ils ont fait leurs débuts dans le modèle de la génération précédente. Lorsqu’équipé de l’ensemble TRD Pro, le 4Runner peut s’attaquer à certains des terrains les plus difficiles. Malheureusement, son âge l’a rattrapé; le système multimédia est lent, il ne permet pas l’intégration des téléphones intelligents et son écran tactile est minuscule par rapport aux normes d’aujourd’hui. La qualité des matériaux intérieurs ne fait pas non plus le poids avec une abondance de plastiques raides sur presque tous les panneaux. Pour 2020, Toyota intègre les systèmes Apple CarPlay et Android Auto au 4Runner, mais l’écran tactile d’Entune, qui est passé à 7,0 pouces, est toujours plutôt petit.


TOYOTA HIGHLANDER – UTILITAIRE GRAND GABARIT

Un autre véhicule de Toyota qui gagne sur le plan de la valeur? Eh oui! Le Toyota Highlander remporte la victoire dans le segment des utilitaires grand gabarit pour un bon nombre de raisons. Sa valeur conservée à 55,9 % le place au-dessus de tous ses concurrents et sa faible dépréciation de 17 513 $ US sur cinq ans est inférieure de 1935 $ US à celle du véhicule en deuxième place, le Honda Pilot. L’entretien d’un Highlander est aussi assez peu cher : 1841 $ sur cinq ans, soit 1116 $ US de moins que le Honda Pilot et 1302 $ US de moins que le Subaru Ascent, qui se trouve en troisième place. Le programme d’entretien gratuit pendant deux ans de Toyota a peut-être aussi contribué à réduire le coût de propriété total sur cinq ans du Highlander à 40 438 $ US.

Nous avons aimé la qualité de construction intérieure robuste et la conduite confortable du Highlander. Toutefois, la troisième rangée est presque inutile, même pour les adultes de plus petite taille, et déplacer la deuxième rangée est une corvée. Jusqu’à l’arrivée du tout nouveau modèle 2020, le modèle sortant de ce VUS n’offre pas d’interface multimédia moderne; il n’est pas muni d’Apple CarPlay ni d’Android Auto et les boutons de rétroaction haptique sont capricieux. La réactivité de la direction du Highlander est ennuyeuse et sa maniabilité n’inspire pas confiance dans les virages.


LEXUS NX 300H – UTILITAIRE COMPACT HAUT DE GAMME

Auparavant, opter pour un véhicule hybride signifiait payer des frais supplémentaires importants par rapport à son homologue à essence seulement, et il a fallu une éternité pour diminuer cet écart de prix. Cela ne semble plus être le cas puisque le Lexus NX 300h arrive en tête de son segment, selon les conclusions d’IntelliChoice. Avec une consommation de carburant raisonnable de 6669 $ US sur cinq ans, le NX 300h est l’un des véhicules utilitaires compacts haut de gamme les moins chers à remplir. Sa facture de réparation de 397 $ US sur cinq ans et sa valeur conservée à 51,2 % devraient également lui permettre de contrôler les coûts d’entretien au fil du temps. En comparaison, la valeur du Volvo XC60 T6, en deuxième place, a diminué de 5073 $ US de plus que celle du Lexus NX 300h, qui a déprécié de 19 568 $ US en cinq ans. Même le véhicule en troisième place, le Lexus UX 250h, perd 320 $ US de plus que son grand frère.

Le NX 300h utilise une version plus ancienne du système hybride de Lexus, soit un moteur à quatre cylindres en ligne et à injection dans la lumière d’admission de 2,5 litres couplé à trois moteurs électriques, un accumulateur au nickel-métal-hydrure et une transmission à variation continue. Le tout combiné déploie une puissance totale de 194 chevaux. Grâce à l’un des moteurs électriques montés sur l’essieu arrière, le NX 300h est équipé de série de la traction intégrale. Un récent rafraîchissement a ajouté un plus grand écran de 10,3 pouces pour le système multimédia et un ensemble de fonctions d’aide à la conduite active.


LEXUS RX 350 – UTILITAIRE INTERMÉDIAIRE HAUT DE GAMME

Il n’est pas surprenant que le Lexus RX 350 ait remporté la première place de son segment avec sa valeur conservée à 52,2 % et des réparations abordables de seulement 421 $ US sur cinq ans. Par rapport au Jeep Grand Cherokee et au Grand Cherokee SRT, qui ont terminé deuxième et troisième, la facture de réparation du RX 350 est respectivement 452 $ US et 473 $ US moins élevée. En raison d’une dépréciation et des coûts de réparation, de carburant et d’assurances moins élevés que les prévisions, le RX 350 vous coûtera 52 212 $ US, soit 4936 $ US de moins que prévu.

Depuis son entrée sur le marché à la fin des années 90, le RX est l’un des multisegments de luxe les plus vendus. La génération actuelle, qui a fait ses débuts en 2015 en tant que modèle 2016, a impressionné avec ses sièges confortables, son habitacle bien construit et sa conduite confortable. Cependant, nous n’avons pas aimé son système d’infodivertissement désuet et encombrant. Le modèle F Sport a également présenté une conduite qui laisse grandement à désirer et une tenue de route semblable à celle du véhicule standard malgré sa suspension améliorée et ses amortisseurs adaptatifs. Le RX L à trois rangées était également décevant en raison de sa troisième rangée qu’on pourrait qualifier de relique inutile, et du manque de finesse de sa dynamique de conduite.


GMC YUKON DENALI – UTILITAIRE GRAND GABARIT HAUT DE GAMME

Les gros VUS massifs, surtout ceux à carrosserie montée sur châssis, sont généralement associés à des coûts élevés, particulièrement pour le carburant. Étonnamment, il y en a quelques-uns qui vont à contre-courant de la tendance. Le GMC Yukon Denali a gagné en raison de son faible coût de propriété global sur cinq ans, soit 65 605 $ US, ce qui représente une diminution de 7987 $ US. Les réparations sur cinq ans totalisant 818 $ US et une solide valeur conservée à 50,8 % aident à réduire le coût de propriété du Yukon Denali.

Bien qu’il doive bientôt faire l’objet d’une refonte majeure, le Yukon attire toujours les regards sur la route. Il a de la prestance et le V8 de 6,2 litres et la boîte automatique à dix rapports livrables fournissent une puissance sans effort. Malheureusement, son âge se révèle une fois à l’intérieur; les matériaux de l’habitacle sont bon marché, même dans les modèles plus chers, et à cause de la deuxième rangée fixe et du plancher surélevé, la troisième rangée n’offre pas beaucoup d’espace pour les jambes. La taille du Yukon influe également sur ses comportements routiers et lui fait perdre de la stabilité pendant les manœuvres d’évitement. Son essieu arrière solide l’empêche de rouler en douceur; il saute trop souvent, même avec la suspension magnétique.


VOLVO XC90 – UTILITAIRE DE LUXE

On ne peut s’étonner que l’excellent XC90 de Volvo remporte la victoire dans son segment compte tenu de son prix d’achat inférieur à celui de ses concurrents directs, à 48 695 $ US. Une petite facture d’entretien de 2470 $ US sur cinq ans et une valeur conservée à 49,8 %, et donc meilleure que les prévisions, aident à maintenir la proposition de valeur du XC90. Vous dépensez 57 832 $ US pour posséder un XC90 sur cinq ans. Il s’agit de 9716 $ US de moins que prévu, ce qui devrait réduire les coûts d’entretien.

Le XC90 a remporté le prix du VUS de l’année Motor Trend 2016 pour sa combinaison de somptuosité, de robustesse des groupes motopropulseurs et de tenue de route tout en confiance. L’interface Sensus de Volvo est l’un des systèmes d’infodivertissement les plus élégants, avec des images nettes sur un écran tactile vertical de 9,0 pouces.