Essais

L’Audi A4 Allroad 2020 prouve que la marque n’a pas perdu la main en matière de familiales

Une refonte de la familiale aux airs de multisegment

Une refonte de la familiale aux airs de multisegment

Avec les RS6 Avant de 591 chevaux et A6 Allroad fin prêtes à réintroduire les merveilleuses familiales de taille moyenne d’Audi sur le marché nord-américain cet été, vous vous dites peut-être que le retour de la petite A4 Avant suivra. Bien qu’Audi n’ait pas exclu de ramener ici l’A4 Avant ordinaire, elle envoie au moins une cousine, une version plus grande et pseudo-multisegment : l’A4 Allroad. Il s’agit en fait d’une A4 Avant dotée d’un revêtement de carrosserie en plastique de type Subaru Outback et dont la hauteur est accrue. Oh, et comme la berline A4 et la gamme du modèle A5, elle a été mise à jour pour 2020.

Comme pour la berline A4, la transmission de l’Allroad demeure la même que l’an dernier. On retrouve encore un moteur turbocompressé de 2,0 litres à quatre cylindres produisant 248 chevaux et 273 lb-pi de couple, une boîte de vitesses automatique à double embrayage à sept rapports et la traction intégrale Quattro de série. Pour les phares, c’est une tout autre histoire. À l’instar de la berline A4, l’Allroad reçoit de série des phares entièrement à DEL. Comme auparavant, la familiale surélevée se distingue de ses cousines mécaniques A4 et A5 par un revêtement de carrosserie en plastique gris mat sur les ailes et les pare-chocs, ainsi que par une calandre grillagée hexagonale unique de style « Q ».

L’Allroad est en outre équipée d’une suspension adaptative de série qui offre une garde au sol supérieure de presque 3,5 cm à celle de la berline A4. Elle est également dotée d’un toit ouvrant panoramique de série. Pour 2020, Audi monte d’un cran l’équipement de l’Allroad, en y ajoutant le même nouveau système d’infodivertissement à pavé tactile MMI et son écran de 10,1 pouces que celui intégré aux dernières A4 et A5. L’affichage attire instantanément l’attention dans l’intérieur modernisé de l’Allroad. Audi affirme que l’unité fonctionne jusqu’à 10 fois plus vite que la précédente itération (qui était commandée par plusieurs boutons physiques et un bouton de commande) et permet d’obtenir des éléments graphiques de plus haute résolution. Le groupe d’instrumentation numérique de 12,3 pouces du cockpit virtuel de deuxième génération d’Audi est également offert, ainsi qu’un affichage tête haute en couleur.

L’Audi A4 Allroad Quattro 2020 est offerte à partir de 45 595 $ US, ce qui représente une baisse de 1100 $ US par rapport au prix de l’année-modèle 2019 (à noter qu’au Canada, le prix augmente de 1700 $ pour s’établir à 50 200 $). Il va probablement sans dire que la baisse des prix des véhicules améliorés d’une année à l’autre est aujourd’hui inhabituelle, mais hautement appréciée. Passez à la version Premium Plus de l’Allroad 2020, et vous paierez 48 695 $ US; passez à la version Prestige haut de gamme, et Audi vous demandera 54 645 $ US. Nous paierions plus que cela pour qu’Audi nous envoie la familiale A4 Avant, qui n’est pas une Allroad. Reste à savoir si cela se produira, mais si la version améliorée de l’Allroad ressemble un tant soit peu à celle d’avant la refonte, ce n’est pas un mauvais lot de consolation.