Actualités

La McLaren Senna GTR de 814 chevaux est un bolide de piste léger

Et elle est déjà en rupture de stock

Et elle est déjà en rupture de stock

L’an dernier, McLaren a présenté une variante concept de sa supervoiture extrême Senna, appelée la Senna GTR. Contrairement à la Senna homologuée pour la route, ce concept GTR a été conçu exclusivement pour la piste de course. La semaine dernière, McLaren a dévoilé la version de production, et à l’instar du concept, elle a l’air tout à fait délirante.

Examinons d’abord sa fiche technique. McLaren a réglé le moteur V8 de 4,0 litres à turbocompresseur double de la voiture pour qu’il développe 25 chevaux de plus, ce qui porte sa puissance totale à 814 chevaux et 590 lb-pi de couple. Et même si McLaren avait déjà délesté la 720S d’environ 90 kg quand elle a construit la Senna, elle a fait subir à cette dernière une cure de minceur encore plus intense lors de la conception de la GTR. Elle pèse maintenant 1188 kg, soit 10 kg de moins que la Senna ordinaire. Même si la boîte de vitesses à sept rapports n’a pas changé, avec un rapport puissance-poids de 684 chevaux par tonne, nous croyons entièrement le constructeur lorsqu’il affirme que la Senna GTR effectue des tours de piste plus rapides que toute autre McLaren – outre bien sûr les bolides de Formule 1.

Cependant, si vous voulez la meilleure performance sur piste qui soit, il faut plus que beaucoup de puissance et une carrosserie légère, et c’est pourquoi McLaren a également pensé à mettre à niveau l’ensemble d’aérodynamisme de la Senna. À la suite des changements apportés, la traînée a été réduite et la Senna GTR produit 1000 kg de déportance à 250 km/h, soit 200 kg de plus que la Senna homologuée pour la route. Elle peut aussi égaler la déportance de la Senna à des vitesses inférieures de 15 %. Pour ce faire, McLaren a dû peaufiner le concept, modifier la forme du séparateur, réduire la taille du diffuseur arrière et améliorer la gestion du débit d’air de la voiture. Ajoutez une aile d’inspiration LMP1 et une touche d’aérodynamisme actif, et vous avez un ensemble qui, selon McLaren, est de loin supérieur à ce que nous avons vu pour la première fois l’an dernier.

McLaren ne s’est pas arrêtée là non plus. La Senna GTR est à la fois plus large et plus basse que la voiture sur laquelle elle est basée. La voie avant a été élargie de 7,6 cm et la voie arrière de 6,9 cm. Les ingénieurs ont également ajouté un pare-brise et des glaces en polycarbonate, une cage de retournement et des attaches de harnais intégrées, des vérins pneumatiques, un système de radio pour l’arrêt au puits, un système d’extinction d’incendie, un enregistreur de données et une trappe de réservoir de carburant de style course. Le système d’infodivertissement avec écran tactile et les haut-parleurs de la Senna ont été retirés, mais le système de climatisation a été gardé pour éviter qu’une journée chaude sur la piste devienne une expérience complètement misérable.

Malgré le caractère extrême de la Senna GTR, McLaren dit vouloir que 95 % de sa capacité soit accessible pour 95 % des conducteurs. L’ensemble d’aérodynamisme aide certainement à cet égard, mais pour rendre la voiture encore plus facile à conduire, McLaren a ajouté une suspension dérivée de la GT3. En laissant tomber le système de suspension variable de la Senna, les ingénieurs ont également pu alléger le bolide. Mais comme la Senna GTR n’était pas tenue de se conformer aux règles de la GT3, McLaren a pu ajouter des roues plus grandes et faire de la place à des freins plus grands. McLaren a aussi conservé les freins antiblocage, le système antipatinage et le contrôle de la stabilité de la Senna.

La Senna GTR n’est offerte qu’avec le volant à gauche puisque c’est ce à quoi la grande majorité des clients de McLaren sont habitués. Elle est équipée de sièges de course en fibre de carbone et d’un harnais à six points conforme aux normes de la FIA. Si vous voulez ajouter un siège passager, c’est une option sans frais. Les coussins gonflables ont été enlevés, et le groupe d’instrumentation et le volant ont été remplacés par des solutions de rechange axées sur la course. Pour préserver l’investissement de ses clients, McLaren a également ajouté un système de radar anticollision.

Toutefois, si la Senna GTR semble vous intéresser, nous avons de mauvaises nouvelles. McLaren ne produira que 75 unités, et elles ont toutes déjà trouvé preneur. Cela dit, vous pourrez peut-être en acheter une d’occasion dans quelques années. Préparez-vous toutefois à payer beaucoup plus que le prix de base déclaré de 1,1 million de livres sterling (l’équivalent de 1,9 million de dollars canadiens au taux de change actuel).

Source(s) : McLaren