Comparaisons Essais

La Corvette C8 2020 contre la C8.R 2020 : les différences entre les deux voitures

La transformation de voiture de route en voiture de course

La transformation de voiture de route en voiture de course

Les voitures de route et leurs homologues de course d’endurance se ressemblent peut-être, ayant parfois en commun les panneaux de carrosserie, les phares et même l’architecture du moteur, mais en général, les voitures de course dépouillées et allégées que vous voyez en compétition au Mans et ailleurs ne ressemblent en rien aux véhicules en vente chez les concessionnaires. Chevrolet affirme que sa Corvette C8.R, cependant, a plus de pièces en commun avec son alter ego de série que toute autre Corvette de course à ce jour. Bien que cela puisse être vrai, la liste des changements apportés à la voiture de route pour obtenir la voiture de course est tout de même longue. Voyons quelques-unes des plus grandes différences entre la Corvette de série et la C8.R qui participera au WeatherTech SportsCar Championship de l’International Motor Sports Association (IMSA).

Groupe motopropulseur

Commençons par le moteur. La Corvette 2020 homologuée pour la route est propulsée par le V8 à poussoir de 6,2 litres nommé LT2, qui nous est maintenant familier, une amélioration par rapport au LT1 de la C7. Le groupe motopropulseur développe une puissance de 495 chevaux et un couple de 470 lb-pi lorsqu’il est équipé de l’échappement de performance en option. La C8.R, quant à elle, développe 500 chevaux (aucune information sur le couple) depuis son V8 de 5,5 litres à double arbre à cames en tête. Ces deux moteurs sont diamétralement opposés. Le V8 de la voiture de course est équipé de cames en tête et d’un arbre qui, ensemble, lui permettent de tourner à plus haut régime et de mieux aspirer l’air. L’un des résultats est un rendement spécifique beaucoup plus élevé. Le moteur LT2 conserve la même conception de base à soupape en tête utilisée depuis des décennies dans les blocs-cylindres de GM, et son vilebrequin à plan transversal signifie qu’il n’atteindra pas un aussi haut régime que la voiture de course. Bien que son couple maximal soit atteint à un régime relativement élevé de 5150 tours/minute, le LT2 déploie la plus grande partie de son couple à bas régime. Il est plus que probable que le moteur de la voiture de course soit réglé pour une puissance à haut régime afin d’aider à produire un maximum de puissance dans les longues lignes droites de la piste.

Les deux moteurs sont dotés d’un système de lubrification à carter sec et de l’injection directe et ne sont pas munis de turbocompresseur, de compresseur d’alimentation ou de moteur électrique de quelque type que ce soit. Les boîtes de vitesses, cependant, sont très différentes. Le LT2 de la Corvette de série est couplé à une boîte de vitesses à huit rapports à double embrayage de Tremec, mais la C8.R est équipée d’une boîte séquentielle Xtrac à six rapports adaptée à la course. Les boîtes de vitesses à double embrayage sont rapides, mais la boîte séquentielle à six rapports de la voiture de course l’est probablement davantage.

Dimensions

Comme la C7 et la C7.R, les deux versions de la Corvette C8 ont le même empattement de 272,3 cm. Contrairement à la dernière génération, la C8 et la C8.R ont la même longueur totale, soit de 463,0 cm. Elles sont cependant différentes dans toutes les autres dimensions, surtout en ce qui concerne le poids. Motor Trend a pesé la C8 Stingray équipée de l’ensemble performance Z51 et a obtenu un poids de 1627 kg, soit 68,5 kg de plus que la C7 Stingray. La C8.R est un poids plume en comparaison : Chevrolet annonce un poids de seulement 1240 kg pour sa voiture de course à moteur central. Cette dernière est également plus large de 11,7 cm et plus basse de 8,6 cm que la Corvette de route.

Aérodynamisme

L’aérodynamisme est l’une des différences majeures entre la C8 de route et la C8.R. La voiture de route doit être conforme aux normes de sécurité routière et, par conséquent, ne peut être équipée d’un aileron arrière imposant et d’énormes barres anti-plongée. Bien qu’il existe des règlements relatifs à la course pour essayer de contrôler ce dont les voitures sont capables, les ingénieurs de voitures de course ont beaucoup plus de liberté pour jouer avec l’aérodynamisme et aider la C8.R à produire de la déportance et à réduire sa traînée.

Vous avez probablement déjà entendu dire qu’une voiture de Formule 1 peut rouler à l’envers sur le plafond d’un tunnel si elle se déplace assez vite. C’est en effet possible si la déportance est supérieure à son propre poids. Bien que l’équipe de Chevrolet ne veuille pas donner de chiffre exact, elle affirme que la C8.R produit 10 % plus de déportance que la C7.R qu’elle remplace. La C8 de route développe 181 kg de déportance à 290 km/h lorsqu’équipée de l’ensemble Z51. Attendez-vous à ce que la voiture de course en produise beaucoup, beaucoup plus.

Freinage et adhérence

Les freins et les pneus des deux voitures sont très différents. La C8 homologuée pour la route est équipée de freins en acier standards composés de disques de 13,3 pouces à l’avant et de 13,8 pouces à l’arrière. On retrouve des étriers à quatre pistons aux quatre coins. La voiture de course est équipée d’étriers de freins monoblocs à six pistons à l’avant pour réduire le poids et d’un système à quatre pistons à l’arrière. Elle est toujours dotée de disques en acier, mais ceux-ci sont beaucoup plus gros, mesurant 15,4 pouces à l’avant et 14,0 pouces à l’arrière. En plus de cela, la Corvette est équipée d’un système de freinage câblé, alors que la C8.R présente une configuration manuelle classique.

Les réglages de suspension diffèrent également. La Corvette de route utilise une configuration classique à ressort et à amortisseur qui peut être remplacée par les amortisseurs magnétorhéologiques de Chevrolet. La suspension de la voiture de course est composée de bras différenciés, de triangles de suspension doubles, de bras supérieurs et inférieurs en acier fabriqué et d’amortisseurs à ressorts hélicoïdaux entièrement ajustables.

En ce qui concerne les pneus, la C8 Stingray utilise des Michelin Pilot Sport 4S trois saisons, tandis que la voiture de course repose sur des pneus lisses de Michelin. Les roues de la voiture de course sont 4 pouces plus larges à l’avant et 2 pouces plus larges à l’arrière par rapport à celles de la voiture standard. Les jantes de la C8.R ont un diamètre de 18 pouces aux quatre coins, tandis que celles de la voiture de route sont de 19 pouces à l’avant et de 20 pouces à l’arrière.

La C8.R fera ses premiers tours de piste aux 24 Heures de Daytona le 25 janvier 2020.