Camion de l’année Prix

Introduction au titre de Camion de l’année Motor Trend 2018

Remorquage et conduite sur roches : Duel Ford contre GM : le F-150 affronte les modèles Chevrolet et GMC

Remorquage et conduite sur roches : Duel Ford contre GM : le F-150 affronte les modèles Chevrolet et GMC

Suspensions sophistiquées, gardes au sol élevées et pneus bosselés… notre compétition du Camion de l’année 2018 s’est presque transformée en compétition « Véhicule hors route de l’année » en raison de trois aspirants dotés d’équipement qui permet de conduire sur les roches et de filer à vive allure dans le désert. Leur équipement spécialisé ne les soustrait toutefois ni aux essais rigoureux de remorquage ni aux critères exhaustifs caractéristiques des compétitions du Camion de l’année.

Chevrolet est heureux d’envoyer deux exemplaires de son camion intermédiaire hors route Colorado ZR2 armé d’amortisseurs Multimatic. L’un est doté d’un nouveau moteur V6 couplé à une nouvelle boîte automatique à huit rapports sous le capot et l’autre rampe doucement à l’aide d’un moteur turbodiesel Duramax.

Longtemps un aspirant formidable, le Ford F-150 effectue un retour spectaculaire cette année avec quatre variantes qui démontrent la sélection inégalée de cette gamme de camions d’une demi-tonne. À titre d’exemple, sa version XL conçue pour le travail se joint à la mêlée en brandissant un nouveau moteur V6 de 3,3 litres. Le populaire moteur V6 EcoBoost de 2,7 litres et le moteur V8 de 5,0 litres entrent dans l’arène après avoir été grandement modifiés et la version Raptor de deuxième génération qui malmène ses rivaux au Baja ajoute une notoriété en conduite hors route à l’arsenal du F-150.

Le dernier concurrent en lice est le Sierra Denali 3500HD 2018 de GMC et son nouveau moteur turbodiesel Duramax de 6,6 litres tonitruant qui produit désormais 910 lb-pi de couple.

Chacun des camions compte sur ses talents spécifiques et sur un dossier digne du Camion de l’année. Cependant, un seul d’entre eux peut remporter le Compas d’or.


TESTS ET REMORQUAGE

Des pistes d’essai au Davis Dam

Chaque camion endure l’équivalent d’une semaine de tests exhaustifs qui débutent à la piste d’essai de Fiat Chrysler Automobiles à Yucca, en Arizona. Là, nous profitons d’une superficie d’asphalte qui s’étend sur des hectares pour prendre des mesures à l’aide d’instruments et utilisons cinq remorques préparées et pesées précisément de manière à ce que leurs masses correspondent à chacune des capacités de remorquage maximales des camions. Nous effectuons ensuite notre voyage annuel à la pente du Davis Dam afin de procéder à notre test de frustration, le tout grâce à une remorque gigantesque et à une pelle mécanique John Deere qui pèse 3510 kg au total. Après avoir passé une journée entière à évaluer chaque camion sur un circuit routier de 34 km dans Kingman et ses environs, nous déterminons le Camion de l’année 2018.

C’EST L’HEURE DU REMORQUAGE Chaque camion est chargé à sa capacité maximale

Le travail de préparation pour nos tests essentiels de remorquage débute bien avant de fouler le sol du terrain de jeu désertique de FCA. Du personnel et des mécaniciens sur place passent des jours à construire cinq remorques aux poids différents, notamment une qui pèse 2268 kg (pour les camions légers) et une autre à col de cygne et à trois essieux qui affiche sur la balance un poids ahurissant de 10 297 kg (pour le poids lourd GMC Sierra Denali).

Notre base est l’aire d’évaluation de la dynamique des voitures de 6,8 hectares (le « lac d’asphalte ») qui offre amplement d’espace pour cocher chaque élément de notre longue liste de tests à effectuer, de photos à prendre et de vidéos à réaliser en aussi peu que deux jours.