Listes de voitures

Infiniti Q60 : 7 choses bizarres que j’ai apprises en conduisant ce coupé de luxe sportif

J’ai bien dit « bizarres »

J’ai bien dit « bizarres »

En passant 13 mois au volant d’une même voiture, on finit par apprendre des choses auxquelles on ne s’attendait pas, à propos de la voiture et de nous-mêmes. Par exemple, avec notre coupé Infiniti Q60 2018 d’essai à long terme, j’ai appris que je ne suis plus aussi flexible qu’avant. Quoi qu’il en soit, de l’utile à l’étrange, voici sept choses qui m’ont marqué en conduisant le coupé sportif d’Infiniti.


OUI, ELLE SE VERROUILLE AUSSI

J’ai presque arraché la porte du réservoir à essence en pensant qu’elle était coincée, ne réalisant pas que si la voiture est verrouillée, elle le serait également. Oui, je suis bête.


UNE UTILISATION INUSITÉE DU SYSTÈME DE CAMÉRA 360 DEGRÉS

La caméra latérale s’allume lorsque des motos se glissent entre deux voies pour me dépasser dans les embouteillages. Je suis sûr que c’est censé être utile, mais ça me fait surtout peur.


AUCUN ACCROCHAGE

La caméra avant m’a évité à quelques reprises d’accrocher l’avant de la voiture sur des blocs de ciment dans les stationnements. Je l’ai intégrée à ma conduite immédiatement après l’avoir découvert.


UN JOLI BLEU

La Q60 est peinte en bleu Hagane, inspiré du mot japonais pour « acier » – ce qui donne « steel blue » ou « blue steel » en anglais, pour ceux et celles qui ont déjà vu Zoolander ou le film de Kathryn Bigelow mettant en scène Ron Silver dans la peau d’un courtier de marchandises psychopathe.

J’ai été tenté à quelques reprises d’activer le réglage Neige pour bonifier la traction lors d’un déluge particulièrement désagréable, comme il y en a parfois dans le sud de la Californie. Je me suis abstenu, mais si le logo n’avait montré qu’un soupçon de pluie plutôt qu’uniquement de la neige, je n’aurais pas hésité. Toutes les Q60 sont munies d’un sélecteur de mode de conduite avec réglages Eco, Standard et Sport. Il y a aussi un réglage personnalisable, ainsi que Sport+ sur certains modèles.


UNE « ÉLÉGANCE PATHÉTIQUE »

Parce que la Q60 est basse sur roues, j’ai appris à tomber dans le siège du conducteur avec ce que j’appellerais une « élégance pathétique ».


FAITES ATTENTION!

Il faut contourner les grosses bosses dans la Q60, et les grands dénivelés sur la route doivent être évités à tout prix. Les trous sont plus effrayants que les bosses.