Actualités

Honda : 2,75 milliards pour la division autonome de GM

Une collaboration pour développer une voiture autonome

Une collaboration pour développer une voiture autonome

Honda s’est associée à General Motors pour mettre au point un véhicule autonome construit par Cruise, la division autonome du constructeur américain.

Honda a investi 750 millions de dollars américains dans Cruise et, au cours des 12 prochaines années, fournira 2 milliards de dollars supplémentaires. L’objectif est de déployer une grande quantité de véhicules autonomes partout dans le monde. L’investissement de Honda fait suite à un autre montant récemment investi par SoftBank. La valeur de l’entreprise de technologie autonome atteint donc actuellement 14,6 milliards de dollars américains.

Cruise s’apprête à lancer des voitures autonomes commerciales en 2019. GM affirme que les voitures seront déployées dans des « environnements urbains denses ». Basée sur la Chevrolet Bolt, la Cruise AV a été dévoilée cette année en tant que modèle prêt à la production, sans volant ni pédales. Elle sera construite à l’usine d’Orion, au Michigan.

On s’attend à ce que les constructeurs et les entreprises de technologie établissent des partenariats pour réduire les coûts et accélérer le développement de voitures autonomes. Waymo s’est associée avec un certain nombre de constructeurs, y compris Fiat Chrysler, qui fournit des minifourgonnettes Chrysler Pacifica hybrides qui seront ensuite modifiées par l’entreprise spécialisée en technologies, et Jaguar, qui s’est engagée à fournir 20 000 multisegments électriques I-Pace pour le parc d’essai de Waymo. Pendant ce temps, BMW, FCA et de nombreuses autres entreprises travaillent ensemble sur une plateforme commune de véhicules autonomes.

GM et Honda ont déjà collaboré. Il y a quelques mois à peine, les deux constructeurs ont annoncé une entente visant à mettre au point la prochaine génération de batteries pour les futurs véhicules, principalement pour le marché nord-américain. Les nouvelles batteries seront plus efficaces et profiteront d’une densité énergétique plus élevée et de capacités de charge plus rapides. Les deux entreprises se sont également engagées à travailler ensemble sur la technologie des piles à hydrogène.

Source(s) : GM et Honda